Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Le cauchemar continue
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir'
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Ven Mai 18, 2007 11:50 pm 
Sujet du message: Le cauchemar continue
Répondre en citant

Deux jours après "Rencontre, vérités;"

Deux jours avaient passés, et Eden ne s'était que difficilement remit. C'était plutôt normal... Que la vie retourne à son apparente normalité, ou pas, il n'empêchait qu'elle ne resterait sans aucun doute telle quelle était éternellement, ce qui stressait considérablement Eden, et le déprimait tout autant... Seule chose qui lui remontait le moral, le carton, qu'il avait gardé sur lui. Et la photo. Ces deux éléments qui lui rappellaient la seule bonne nouvelle de la soirée décisive au cours de laquelle il les avait acquis... Rivëndal était bien en vie. Il se portait bien, qui plus est. Un véritable miracle s'il y en était... quoi que ce fut aussi son cas. Mais le miracle était d'autant plus grand qu'ils avaient survécut tous les deux, même séparés. On ne lui avait posé que de vagues question, ça commençait à devenir habituel... Seul problème, une vague de méfiance risquait bientôt de règner entre les sûls et leur supérieur, faisant un peu trop de mystères à leur goût... Malheureusement, Eden n'y pouvait rien. Par la suite les choses ne feraient qu'empirer...

En tous les cas, il était parvenu à faire comme si de rien n'était, malgré cette idée qui l'obnubilait... Le faux nom et l'adresse dans sa poche, celle de la boite de nuit sur Lynra... Eden n'était pas choqué de savoir que Rivëndal fréquentait ce genre d'endroits. Lui-même le faisait, tout le monde le faisait... C'était le monde dans lequel ils vivaient. Par contre, restait une once d'appréhension, quant à ce que ce dernier avait pu devenir... Avec tout ce temps qui les séparait, c'était presque si ils n'étaient plus que des étrangers, et Eden avait peur de provoquer une rencontre malvenue. Rencontre qui finirait par avoir lieu, forcément, pourtant...

Sur ces considérations, il s'était enfin décidé, et papier en poche s'était dirigé vers l'île du plaisir, pour gagner la boite notée, et qu'il connaissait du moins de nom. Il l'avait déjà fait la veille, mais n'avait rencontré personne qui fut susceptible d'être son frère. Il le refaisait maintenant, en espérant... Il n'était pas prudent pour lui de rester seul, sur Lynra, mais qu'importait. De toutes façons il était dans les emmerdes jusqu'au cou. C'est arborant un de ses airs relativement peu avenants qu'il entra dans l'établissement, se préparant à un choc éventuel, qui risquait bien d'advenir à un moment... Arrivé au comptoir, prestemment il commanda, pour passer un regard sombre, mais tout aussi anxieux, sur la pièce enfievrée... qui savait si Rivëndal n'y était pas déjà?
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2007 11:36 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Nayahka s'amusait vraiment comme un petit fou. Bon en même temps, c'était un habitué des boîtes et des nuits endiablées, et ce depuis bien longtemps avant l'âge légal pour y entrer...De toute façon, vu le monde dans lequel ils se trouvaient tous, ce concept n'avait pas vraiment cours...Il était arrivé il y a environ deux heures, et avait bien l'intention de n'en repartir qu'une fois le jour levé, ou bien s'il roulait sous une table, ce qui ne risquait tout de même pas trop d'arriver. Bon, il fallait être tout de même honnête, il se sentait un peu trop gai pour que ce soit une sensation tout à fait naturelle...Mais c'était bien trippant comme ça quand même, et tant qu'il gardait le contrôle, ça allait. Etre beurré c'était bien sympa, mais au milieu d'une population pervertie, c'était assez dangereux...

Enfin, inutile de penser des choses désagréables! Tout ce qui comptait, c'était de s'éclater. Et ça, il savait le faire. Il avait revetu pour l'occasion un fin pantalon de toile noire se portant sur les hanches, qui lui moulait agréablement les fesses et les cuisses, et qui se faisait plus large à mesure qu'il descendait; une sorte de tee-shirt résille...et c'était tout. Sauf son arme, bien sûr. Sinon, ses chaussures avaient disparu dans la masse, mais il ne s'en formalisait pas. Pieds nus c'était sympa aussi. La musique tambourinait à ses oreilles, et cela ne faisait que l'exciter davantage, alors que son sang lui battait joyeusement aux tempes, et qu'il sentait la sueur dégouliner le long de son dos. Le plus agréable était encore que tout le monde se trouvait dans un état similaire à lui. La transe de la boîte de nuit quoi, lorsqu'on est bien dans l'ambiance...Il dansait encore et encore, avec une fille, puis une autre, encore une autre...ca n'allait jamais s'arreter, pour sûr. Combien en avait-il embrassé depuis le début, et combien s'était jetée sur lui, hein? Il ne les comptait plus, et ne se rappelait d'ailleurs pas du visage de la moitié, mais ca n'avait pas grande importance.

L'arrivée du chef des Libhe Sûl était donc passée tout à fait inaperçue à ses yeux, occupé comme il l'était. Pour sûr que s'il l'avait vu...il lui aurait fiché la honte devant tous les gens ici. Mais ca n'allait pas être le cas, vu qu'il ignorait sa présence. A danser encore, il sentit une main le happer, et se laissa bien sûr faire, pour se retrouver debout sur l'une des nombreuses estrades improvisées, serré contre deux filles en tenue très légère, en train de se tremousser. Ah bah, il n'allait pas dire non hein! En saisissant une par la taille, il l'embrassa à pleine bouche, puis, sans la lâcher, poussa un bref éclat de rire, et continua à danser.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2007 12:43 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Un truc était sûr... Eden se sentait complètement à la masse. Avec sa gueule de déterré, son humeur du tonnerre et sa constante anxieté, il faisait vraiment tâche, au milieu des jeunes excités qui remuaient leurs fesse gaiment sur la piste de danse, et faisaient nombre de choses inavouables, et en public, à côté. En parlant de ça un jeune couple un peu trop bruyant quelque part sur sa gauche commençait à lui taper sur les nerfs... enfin. Il n'était pas là pour constater que les moeurs sur Lynra étaient toujours les mêmes, soient au plus haut degré d'exhibitionisme et d'immoralité. Il était là pour trouver son frère... et aviser.

Remerciant machinalement l'employé après que ce dernier eut posé sa commande face à lui, il attrappa le verre, pour sans attendre y plonger ses lèvres, avides quoi qu'il ne fut pas alcoolique pour un sou... Même comme ça, il ne pouvait pas dire que ça ne lui ferait pas de bien, hein... Si il finissait un peu pompette à la fin de la soirée, il aurait au moins passé quelques heures à ne plus s'inquièter et broyer du noir constamment, ça serait déjà ça de pris.

Sans attendre, et continuant de boire, il releva les yeux sur les alentours, la piste de danse, le reste... bon sang. Vachement pratique de retrouver une personne en particulier au milieu d'une foule serrée, gesticulante de ce genre là... Même lorsqu'il s'agissait d'une tête rousse du genre de celle que ses yeux cherchaient. Poussant quelques jurons intérieurs, il n'eut pas le temps de s'inquièter bien longtemps de ce problème, tandis qu'il se rendait soudainement compte de la présence... d'un quelqu'un qu'il aurait préferé éviter de rencontrer, personne qui à ce moment même semblait bien s'éclater, du haut de son perchoir, à rouler des pelles et à danser... Tsst. Déjà sombre il se rembrunit d'autant plus, se rappellant de certains épisodes de sa vie qu'il aurait préferé occulter... Le coup de la roulotte, en particulier... Ce salopard lui paierait... mais pas maintenant, il avait d'autres chats à fouetter. Mais tout de même... Encore une fois le regarder lui laissait une drôle d'impression. Déjà-vu? Réminiscence? Il en arriva à avoir son visage de face... Et fit enfin, déclic, le rapprochement. Vu que c'était un truc qu'il semblait très prompt à faire en ce moment, il perdit contenance, et laissa son visage se décomposer, tandis qu'une angoisse terrible le prenait... Il faillit s'étouffer avec l'alcool qu'il avait dans la bouche, alcool qu'il avala donc fébrilement tandis qu'il reposait son verre de la même manière. Une hypothèse immonde venait de lui apparaître là... Et le truc, c'est qu'elle semblait extrèmement probable. Ce mec... Il ressemblait à Rivëndal. Même couleur de cheveux, même yeux, même âge... et même type de faciès. On pouvait jusqu'à dire qu'il lui ressemblait, ce qui semblait normal, si ils étaient...

Non. Impossible. Ca ne pouvait pas être ça hein!!? Eden ne voulait pas que ce soit ça... Devoir faire le rapprochement entre une des personnes qu'il haissait le plus en ce moment, et qu'il s'était juré de buter, et une de celle au contraire à laquelle il avait été le plus attaché, et qu'il avait pleuré, cherché si longtemps, incessament? C'était tout bonnement affreux... D'ailleurs, il sentait déjà un effroi horrifié le glacer. Et déjà il se remettait à pâlir à vue d'oeil, comme il en avait décidément l'habitude.

"Oh putain..."

Il fallait qu'il sâche, là, maintenant, tout de suite. Rivëndal était un habitué de cette boite hein? Bon. On allait tenter le tout pour le tout. Hagard, d'un geste aussi bruque que nerveux il attrappa l'employé, derrière le comptoir, par le col, et colla son visage à deux centimètres du sien, tandis qu'agressif, ses émotions le faisant exagérer imprudemment, il sortait son flingue pour le lui coller contre l'estomac.

"Le mec là-bas, en haut, avec les cheveux roux... Tu connais son nom?"

Question qui sonnait comme une affirmation... La demande était claire: Eden voulait cette information, coûte que coûte, la vie du mec qu'il menaçait alors était vraiment en danger... mieux valait pour lui qu'il soit au courant.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2007 1:02 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et le pauvre employé, en train de sagement nettoyer un verre, fut soudain happé par le col, et plaqué contre le comptoir, si bien que, de surprise, il en lacha ce qu'il tenait, et le recipient alla se briser au sol, dans un bruit inaudible comparé au volume sonore ambiant dans la pièce. Interloqué, il allait passer en mode furieux, lorsqu'il sentit le canon de l'arme contre son ventre...et pas besoin de baisser les yeux pour devenir de quoi il s'agissait hein. Il pâlit à vue d'oeil, et se garda bien de lâcher l'insulte qui lui était venue à l'esprit. C'était quoi ce type, un malade? Qu'est ce qu'il lui prenait tout à coup? Il allait le buter, en pleine boîte?? Ah non, une question...Le mec aux cheveux roux. Levant la tête, il chercha un instant et trouva. Ah oui, lui. Encore un excité qui chopait des problèmes à pleines pelletés.

"Il s'appelle Nayahka, j'sais pas son nom de famille."

Rien de plus. Le type commençait à flipper méchant.

De son côté, Nayahka était très loin de savoir qu'il était le centre de tant d'attention de la part du chef des Libhe Sûl. Il avait des occupations nettement plus gratifiantes pour le moment, comme danser, serrer une fille, l'embrasser, passer à une autre...Et il esperait bien continuer sur sa lancée un bon moment, parce qu'il adorait ça, et que rien n'aurait su l'en detourner. Presque rien. Pas un seul instant, il ne jeta un regard du côté du bar, ayant déjà ici fort à faire avec tout ce qu'il y avait à mater et à goûter...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2007 1:25 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'était une mauvaise blague... non vraiment c'était un gag de mauvais goût là. Du moment que le type lui avait répondu, le visage d'Eden avait perdu tout trace d'animosité, pour ne réflèter qu'un hébètement complet, qui ne laissait pour l'instant pas place à l'horreur. Il avait lâché sa malencontreuse victime, et lui avait répondu d'une voix neutre, blanche, bien loin du celle qu'il avait prise pour le questionner:

"Je vois... Merci."

Il rangea son flingue... et sortit les billets, vu qu'avec tout ça il n'avait pas encore pris le temps de payer. Il se foutait de l'argent, surtout avec le coup d'Eve, il en avait assez pour ce faire... Puis même si ça n'avait été le cas, il était bien loin de toute considération matérielle, là. Il sentait tout un univers d'illusions s'écrouler, et surtout, il maudissait sa malchance, qui encore une fois avait frappé. Déjà pâle, il avait viré blême version cadavérique, et tourna donc un regard halluciné sur le dénommé Nayahka... En d'autres termes, Rivëndal. Il n'y avait plus aucun doutes à avoir... Comment était-ce possible? Et pourquoi fallait-il que ça se passe comme ça, encore une fois? Pourquoi fallait-il que ce genre de choses n'arrive qu'à lui hein? Il commençait à se sentir sincèrement paumé, et à ne plus savoir quoi faire... Pourquoi fallait-il que cette douleur qui avait rythmé sa vie, s'était il y avait peu transformée en espoir... perde ainsi sa raison d'être, en vienne à sembler ridicule, déplacée? C'était dur là... Sérieusement dur. Vu les choses, telles qu'elles étaient, il n'était même pas question d'essayer de prendre contact avec Rivëndal. Il en aurait encore bafoué sa fierté, et de lui-même cette fois... Puis ça lui aurait fait trop mal. Il ne savait même plus où il en était vraiment, et n'arrivait plus à placer de sentiments sur le personnage de Rivëndal... Sous le choc il se retourna, mit ses mains dans ses poches... et se décida de partir. Il n'avait plus rien à faire ici... Il savait ce qu'il avait voulu savoir, avait vu ce qu'il avait voulu voir... et regrettait presque d'être informé. L'air toujours hagard, il sortit donc de la boite de nuit, pour la contourner, et s'arrêter dans la rue qui jouxtait l'entrée... rue sombre et étroite, tout juste le genre d'endroit dont il avait alors besoin. Il s'adossa au mur, et sa laissa glisser, jusqu'à s'asseoir, et prendre son visage dans ses mains. Il était trop sentimental, c'était clair... Il pensait avoir su dompter ses tendances, et ce n'était que maintenant que la fatalité s'abattait sur lui qu'il se rendait compte que contrairement à ce qu'il avait cru, il n'avait pas tellement changé... de quoi le faire enrager. Il était plus bouleversé qu'il ne l'aurait voulu, et avait besoin d'un moment de silence et de solitude histoire de faire le point, de remettre en place pensées et sentiments chaotiques... Il soupira, ce avant qu'un ricanement nerveux, tout aussi auto-dérisoire que blasé, ne lui échappe.

"Putain... C'est pas possible un truc pareil..."

Pourtant, c'était là la plus pure, la plus cruelle vérité... Ca aurait pu être bien pire, mais là déjà c'était pas mal, fallait avouer.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 10:36 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon, et bien Nayahka aurait bien passé la totalité de la soirée ici, si seulement...si seulement une impression bizarre, presque une intuition, ne lui avait pas fait tourner la tête en direction de la sortie. Malgré la pénombre, les projecteurs clignotants, la musique assourdissante et la masse de gens agglutinés, il vit distinctement Eden Keizh quitter la boîte de nuit. Il se surprit à froncer les sourcils. Qu'est ce que ce type avait foutu ici? Il ne devait pas être resté bien longtemps pour qu'il ne l'ai pas aperçu avant...et c'était bien le dernier endroit où il s'était attendu à le trouver. Il pouvait faire son malin sous forme masculine, mais pour le garçon, ca restait avant tout un coincé. Lachant un gloussement, il se degagea des deux femelles plaquées contre lui, et descendit de l'estrade, leur envoyant à chacune un baiser, et criant pour se faire entendre:

"Je reviens!!"

Avec moult contorsions, il parvint à se degager plutôt rapidement de la foule de danseurs déchainés, et plaqua un billet sur le bord du comptoir, en s'eloignant déjà faire la sortie.

"Sers les deux demoiselles!"

Bon, trêve de bavardage, sinon il allait être incapable de rattraper le gentil chef des Libhe Sul. Il quitta à son tour la boîte, soudain mordu par l'air froid de la nuit, et regarda autour de lui. Damned, où ce type avait-il pu bien s'envoler? Observation des alentours...Ah, là! Dans la ruelle! Plaquant ses cheveux humides en arrière, Nayahka se dirigea vers lui à petites foulées...et s'arrêta. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que du côté d'Eden, les choses n'allaient pas super biens. Mais Le garçon ignorait toute forme de pitié envers ce genre d'individus, bien que, même s'il ne se l'avouait pas, il portait un certain attachemment au gangster, une curiosité à son égard. Est ce qu'il lui avait manqué? Presque, presque. Des personnalités comme les siennes, ca ne courrait pas les rues. Il alla s'appuyer nonchalemment au mur.

"Ca fait un bail dis donc! Ca va, tu t'es bien remis de la dernière fois? Je commençais à me dire que tu osais plus sortir, vu qu'on s'est pas recroisé..."

Est-ce que Nayahka se sentait en danger? Naoooon. Il envisageait vaguement la possibilité qu'Eden veuille lui tirer dessus, mais ca ne l'inquietait pas. Lui aussi était armé, et debout qui plus est. S'il sortait son flingue, c'était sa tête qui sauterait, et le jeune homme n'aurait pas de remords. Il en avait rarement. Brrr, un peu frisquet quand même, non? Haut résille, tu m'étonnes...Attendant la réponse de son charmant vis-à-vis, il se frictionna un peu les bras, souriant, comme toujours.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 10:59 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Franchement, Eden les accumulait... Il venait à peine de se mettre à réfléchir, à débroussailler sa pensée plutôt incohérente du fait des révélations qui venaient de lui être imposées... quoi qu'il se les était imposées lui-même en fait. Il n'avait vraiment pas eu le temps de se remettre, ne serait-ce qu'un peu... La seule chose qu'il avait compris de plus qu'à sa sortie de la boite de nuit, c'était que les choses risquaient d'être difficiles pour lui... La raison en était qu'il commençait déjà à mêler les deux époques, et les deux personnages constituant son frère, et qui n'étaient en fait qu'un... et qu'il se rendait bien compte d'une chose: et c'était que son inimitié pour ce dernier était déjà en train de s'atténuer, de se transformer en quelque chose d'étrange, de douloureux... Quelles que furent leurs relations, les sentiments qu'il pouvait ou pourrait avoir à l'égard de Rivëndal, cela ne changerait rien au lien qui les unissait.. Oui. Quel que soit le caractère de cet individu... il restait son frère. Et pour lui, marqué comme il était, ça signifiait bien des choses, et pas des plus agréables à ressentir. Pour le reste, il n'arrivait encore à comprendre, ni à démêler les contradictions qui le hantaient. C'était trop tôt... Bien trop tôt pour ce qui allait alors arriver.

Il entendit les pas, et par un réflexe salvateur qu'il était forcé d'avoir, en tant qu'habitant de l'Enezis d'en bas, il tourna les yeux en direction de l'origine de ces derniers; laissa glisser ses doigts contre son visage pour ne pas entraver son regard, voir qui arrivait... Il eut un battement de coeur douloureux, alors qu'il reconnaissait parfaitement quel était celui qui s'approchait. Une lueur de souffrance vive passa ses yeux, puis il détourna la tête, pour éviter de se trahir lui-même de par son actuelle impossibilité à cacher. Il ne bougea pas, resta parfaitement immobile, jusqu'à ce que Rivëndal arrive à lui, s'arrête... et lui adresse la parole, provoquant ainsi en lui une déchirure dont il ne comprenait la nature... déchirure qui faisait plutôt mal en attendant. Autant dire qu'il était loin de toute susceptibilité; qu'il avait d'autrs problèmes bien plus handicapant que celui que Rivëndal tentait de lui rappeller. Il n'était même plus d'humeur à s'énerver, chose qui n'aurait fait que l'égarer plus encore qu'une autre. Il se contenta donc de soupirer, et de fermer les yeux, sans se tourner ne serait-ce qu'un peu du côté de son vis-à-vis. Il ne voulait pas le regarder... il ne voulait pas voir son expression moqueuse, et craignait de ne pas être capable de masquer ses émotions. Il n'aurait plus manqué qu'à ce qu'on lise en lui comme dans un livre ouvert...

"J'ai pas de temps à dépenser en conneries, alors va t'amuser ailleurs..."

Sa voix avait quitté ses accents agressifs et superflux, pour sembler juste sincère, austère... tyout de suite ça lui donnait l'air plus mature, même si ça n'était pas ça qui risquait d'y changer quoi que ce soit.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 3:34 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon bah deception quoi. Nayahka ne s'était pas vraiment attendu à ce genre de comportement...La dernière qu'il avait vu Eden, ce dernier, hors de lui, était passé à deux doigts de le flinguer, et avait juré finalement qu'il allait le faire, un jour ou l'autre. Donc le garçon s'était attendu à un minimum de réaction de sa part, un minimum d'animosité...Déjà, il ne se relevait même pas. Ensuite, il ne le regardait pas. Puis il lui disait juste de dégager. Il resta une quinzaine de secondes un peu interloqué. Ils ne devaient pas être ennemis, le genre "l'un de nous deux est de trop", normalement? En fait, il avait presque eu l'espoir de declencher un semblant de bagarre, quitte à y laisser des plumes. En un contre un, il avait ses chances. Et pour lui, titiller un gars ronchon et susceptible pour l'enerver encore plus était une des meilleures activités qu'il connaissait.

Sauf que là...Bah, blasé quoi. Casse-toi crétin, fiche moi la paix. Le petit monde du chef des Libhe Sul ne devait pas être bien rose ces temps-ci...à condition qu'il l'ait jamais été. Mais c'était le lot de chacun ça hein, pas la peine de se victimiser. Bah. Nayahka n'allait pas le consoler non plus, faut pas exagerer. Et puis bon, il était loin de le detester. A part lui avoir collé une bègne, il ne lui avait rien fait. Il était juste marrant à enerver, et le jeune homme avait souvent ses têtes de turcs. Foncièrement il n'avait rien contre lui. Chacun faisait son chemin. N'empêche qu'il n'allait pas s'en aller, du tout. Il repassa une main légère dans ses cheveux, puis croisa les bras, tout en s'esclaffant:

"T'es sûr que c'est pas ce que tu fais tous les jours?"

Et, et bien décidé à ne pas aller s'amuser ailleurs qu'ici, il alla s'asseoir à son tour, tranquillement, mais pas appuyé contre le mur, les avants-bras simplement posés sur ses genoux relevés, et le buste tourné vers Eden. Est-ce qu'il s'inquietait pour lui? Nan. Mais fouiner dans les affaires des autres, ca faisait aussi partie de son job, aha.

"C'est la méga forme...Qu'est ce qu'il se passe?"
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 3:55 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ce qu'il faisait tous les jours? Haha, sans blague. C'est bien pour ça qu'il le lui avait annoncé comme ça... A ce moment même, la routine quotidienne d'Eden lui semblait immensément superficielle, et facile, comparée à cette histoire de Cinquième Colonne, et comparée à... ça. Cette histoire avec Rivëndal, Rivëndal qui il l'espérait, aurait du partir d'ici peu. Sauf que non. Hallucinant presque, il l'entendit bouger... et s'asseoir, ni plus ni moins. Bon sang, mais que croyait-il faire? Sans doute quelque chose d'anodin. Sauf que pour Eden, voilà, ça ne l'était pas, vu le moment qu'avait choisi Rivëndal pour ce faire. Il garda les yeux détournés, et serra les dents. Il se sentait véritablement paumé... Et la suite des évenements n'aida pas à le sortir de là, voire pas du tout. Genre il s'inquiètait de lui... mais bien sûr. Très crédible tiens. Eden aurait du être exasperé de le voir se foutre de sa gueule, le truc, c'est qu'il ne pouvait faire que semblant... Quelque part, la tournure des évenements le torturait, le déchirait, il ne savait plus comment réagir et... plus quoi faire. Il ne savait plus comment prendre les paroles de Rivëndal, et ne savait plus non plus comment se comporter face à lui. En gros, tout allait bien. Il se força à répondre, plutôt que de garder le silence dans lequel il aurait préferé se murer:

"Ca te concerne pas..."

Il aurait voulu y mettre un peu d'agressivité, histoire de paraître égal à lui même... Mais raté. Si il avait voulu paraître blasé ou déprimé, c'était réussi, vu la manière morne, presque sans vie, dont il avait murmuré ces mots, qui constituaient d'ailleurs un mensonge parfait... Ca pour le concerner, ça le concernait. Et de très près. Eden ne pouvait se résoudre à lui parler, par fierté... par manque de confiance et de cohérence, aussi. C'était bien trop tôt pour qu'ils se rencontrent à nouveau, donc trop tôt pour que Rivëndal apprenne quoi que ce soit, même si il coûtait à Eden d'être le seul mis au courant, d'un autre côté.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 6:15 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Marf, il aurait dû parier qu'il lui repondrait quelque chose du genre. Sauf que s'il avait dû le faire, il aurait joué sur un ton agressif, ronchon. Bref, l'Eden qu'il avait rencontré la dernière fois. Pour la deuxième fois en deux minutes, il lui parut franchement blasé, et deprimé. Franchement, quel était l'interet d'emmerder un type déjà miné? Aucun réaction, aucune conversation, aucune répartie, aucune chance de se bastonner. Pile ce que Nayahka aurait souhaité avoir. Enfin, pour l'occasion il allait changer ses plans. A défaut de se battre avec lui, il allait essayer de lui tirer les vers du nez, et savoir ce qui ne tournait pas rond chez lui. Avec peut-être l'espoir de retourner tout ça contre lui plus tard, oui oui. Puis franchement, les gens au fond du trou, ça le blasait. Pleurer sur son malheur c'était bien beau, mais ca n'apportait rien. Nayahka preferait gravement le Eden susceptible.

"Problème de coeur? Avec ta bande de gais lurons? Argent? Mauvais coup? Ennuis? Décès? Cigarettes?"

Eh oui, car Nayahka était tout à fait apte à faire deux choses à la fois: Pendant qu'il énumerait sa liste de possibilités, sa main s'était portée à la poche arrière de son pantalon, pour en sortir paquet et briquet, qu'il tendait maintenant à Eden. De la sympathique? Grumph, il voulait juste le motiver un peu pour qu'ils puissent se prendre un peu la tête après...Puis, il les voulait, ces revelations. Alors se montrer un semblant conciliant pour quelques informations n'allait pas vraiment le tuer. La manière dont il s'interessait au chef des Libhe Sûl était assez obsessionnel, mais il avait encore du mal à se rendre compte de la certaine...fascination qu'il exercait sur lui, même lorsque c'était loin de bien aller...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 6:52 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Vu comme c'était parti, Eden aurait parié que Rivëndal ne le lâcherait pas si facilement... Dans le genre emmerdement maximal d'ailleurs il était plutôt doué, même si il ne pouvait pas vraiment savoir à quel point il pouvait être percutant... ne serait-ce que par sa simple présence. Eden aurait vraiment voulu reporter cette pseudo discussion à plus tard, lorsqu'il aurait avalé la nouvelle, de son côté, et qu'il serait clair quant à sa relation avec son frère, qui prenait une dimension qui ne lui convenait pour l'instant pas, voire pas du tout. Cette fois Rivëndal parvint à l'exaspérer un tantinet, pour de bon. Résultat, il fronça les sourcils, et laissa échapper un bref soupir, tandis qu'une moue de mécontentement éphémère revenait à l'assaut sur un visage qui avait l'habitude de l'accueillir... Ephémère ouip, car tout ça s'acheva sur quelque chose à laquelle Eden ne s'attendait pas franchement. Cigarettes, avait-il dit? Pris d'un étonnement certain, il décolla son visage de sa main, pour enfin le tourner à moitié vers le jeune homme à ses côtés. Si la surprise, relative, resta un instant marquée sur ses traits, elle ne resta que l'instant d'une ou deux courtes secondes. Rien que de le regarder... Eden se demandait comment il avait pu ne pas faire le rapprochement avant qu'on le lui livre sur un plateau d'argent. Et surtout, son comportement n'était que plus déroutant pour lui, qui ne savait déjà plus où il en était sans ça... Nouvelle lueur de douleur, et surtout d'égarement, passant ses yeux... Yeux qu'il détourna à nouveau bien vite, en espérant que Rivëndal n'aurait rien remarqué. Bien sûr, il n'allait pas accepter sa proposition... Comment l'aurait-il pu, sâchant dans quels termes ils étaient censés être, hm? Complètement cassé d'accord, mais pas encore assez peu fier pour accepter une faveur de la part de quelqu'un qu'il avait jusqu'à là consideré comme son ennemi... même si c'était son frère et même si... même si il l'aurait bien fait en fait. Résultat il hésita un instant. Raaaah, c'était pas possible comme situation, vraiment... Pour finalement rester de marbre. Mais rester toujours plus sympathique qu'il ne l'aurait du être en temps normal...

"Non merci... Et arrête un peu ça, c'est chiant."

Il appuya sa tête contre le mur, et posa un bras sur son genou qu'il releva... Clair qu'il devait avoir l'air à la masse, lugubre, complètement déprimé... Mais c'était pas loin d'être ça, alors il s'en foutait. Reporter ça à plus tard... Oui vraiment c'était le seul désir, à ce moment, qu'il avait, désir brûlant bien au fond de prunelles qui n'avaient plus grand chose de vivant que leur propriétaire... vu qu'Eden faisait son possible pour les vider de toute émotion compromettante.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 7:47 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Hiii! Pas possible! Une réaction, enfin! Ah, le coup des clopes était carrément divin en fait, dans le genre surprise tout à fait inattendue. Vu qu'ils étaient sensés être en mauvais termes au point que le chef des Libhe Sûl ait une furieuse envie de le flinguer, qu'il lui propose ses cigarettes avait de quoi surprendre...Bah, Nayahka était comme ça. Tout lui passait un peu par-dessus la jambe. Et là, il était dans une étrange phase de pseudo-gentillesse, autant en profiter. Il adressa un sourire étincelant à un Eden soudain tourné vers lui...Et aperçut, brièvement, l'éclat au fond de ses yeux. Il haussa un sourcil. Hein? C'était quoi ça, l'avait-il rêvé? Loin de lui l'idée qu'il ait lui-même pu déclencher ce genre de réaction chez Eden, mais...il sentit, très étrangement, son coeur se serrer. Franchement, il n'en avait pourtant rien à foutre de ses états d'âme...alors pourquoi est ce qu'un truc horripilant au fond de lui, lui soufflait qu'il faisait bien d'être là, de lui causer? Aucune idée.

N'empêche qu'il avait refusé ses clopes. Après un temps d'hésitation, ok. Il avait sans nul doute dû se dire qu'il en avait envie, mais que c'était indigne d'accepter les cigarettes d'un enfoiré pareil, hein? Bref, sans importance. La seule chose qui comptait pour Nayahka là, c'était de satisfaire sa curiosité, qui s'était trouvée accrue par le regard douloureux qu'il avait réussi à capter. Qui lui avait percé le coeur comme un écho lointain à une vieille blessure. En lui également. Des conneries tout ça. Secouant la tête, et poussant un soupir, il rangea ses clopes, sans en avoir prit une. Il n'était pas stressé, donc fumer était inutile. Pas la peine de se ruiner la santé. Il passa une énième main dans ses cheveux, puis frappa un instant ses genoux avec ses paumes...avant de repartir à l'attaque.

"Au fait, tu m'as toujours pas répondu là hein...Pas que je m'ennuie, mais si tu veux que je te lâche la grappe, cracher le morceau serait le plus simple, tu crois pas?"

Sourire encore. Bah oui. Une fois qu'il saurait la cause de ses tragiques malheurs, il lui dirait un truc banal, s'en irait bien content, et essayerait de rire de ses problemes. Essayer. Parce que réussir à le faire allait peut-être être compliqué, finalement.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 8:11 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon sang... combien de temps encore cela allait-il continuer? C'était exaspérant au possible... et surtout c'était douloureux. Etre à côté de Rivëndal, qui se révélait pourtant être inaccessible, pour bien des raisons, et la première étant que... que quoi? Raaah bis, Eden n'allait pas pouvoir supporter ça bien longtemps. D'ailleurs, ses nerfs commençaient à lâcher, faute à l'insistance de son frère quant à ce qu'il lui raconte ce qui lui arrivait... Résultat, il passa un bras nerveux contre son front, puis bougonnant faute de mieux, commença à se relever.

"Nan, je crois pas..."

Puisque Rivëndal ne voulait pas partir... ce serait lui qui le ferait. Mieux valait se bouger le train lui même et réfléchir à ses problèmes en marchant que de supporter tout ça... surtout sâchant qu'il ne le pourrait pas. Il finirait par craquer, par lâcher le morceau... et ça il ne le voulait pas. Quoi qu'en fait ce fut déjà un peu tard pour éviter de mettre la puce à l'oreille à Rivëndal... Une partie de lui avait cedé avec son immobilisme, ce dont il se rendit compte lorsqu'il commença à avancer. Un pan de son inimitié, de son indifférence, s'était abattu, révélant une masse de sentiments à vif, palpitants, et surtout très malvenus... Un besoin irrépressible de parler et... Non, non, et non! Il commença à marcher, à contrecoeur maintenant... un pas... deux pas... et ce fut foutu. Il craqua. Malgré tout ce qu'il fit pour s'empêcher de faire cette connerie, il s'arrêta. Un bref instant il hésita, mais eut la très mauvaise idée de se dire que la porte de non-retour avait déjà été passée, vérité partielle seulement. Il ne se retourna pas. Il ne voulait surtout pas avoir à affronter le regard de son frère... Ni lui en faire comprendre trop. Il dut simuler une indifférence; une nonchalance qui lui coûtait, et qui visait avant tout à ne pas faire trop tilter Rivëndal sur le coup...

"Au fait... Tu risques d'avoir des problèmes inattendus d'ici peu, et j'y serai pour rien. Juste histoire que tu ne sois pas trop surpris..."

Il cilla... et s'en serait presque mordu la langue. Vraiment, même dit comme ça, c'était suspect. Bien trop pour qu'il s'en tire à bon compte. Pourtant hors de question d'en dire plus aujourd'hui. Ses pensées ne ressemblaient plus à rien, et ses actions de ce fait non plus... Il était vraiment temps pour lui de se tirer. Sans attendre, d'un pas vif, il commença à s'éloigner... Rejoindre le QG était la première priorité.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 9:17 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'était pas un peu du masochisme gratuit là? Franchement, pourquoi est ce que ça l'emmerdait autant de lui dire ce qui n'allait pas, même en trois mots? Le problème aurait été immédiamment reglé, et Nayahka lui aurait lâché les basques. Il ne désirait qu'une seule chose: savoir. Qu'est ce qui pouvait bien provoquer ce genre d'éclat de douleur, si sincère, hein? C'était stupide de sa part de s'accrocher, et inutile surtout, mais maintenant qu'il avait commençé, il ne comptait pas s'arrêter. Question de fierté, et d'entêtement également. Connaître une défaite lui semblait tout à fait intolérable. Et, bah tiens, comme il n'arrivait pas à virer Nayahka, cet idiot se tirait lui-même. Genre il allait rester planté là comme un abruti dans le passage à le regarder partir. Mais oui bien sûr, et les poules ont des dents. Il allait le suivre, ça oui.

Le jeune garçon se releva donc, epousseta un instant son pantalon, et s'apprêta à suivre Eden immédiatement...Sauf que voilà, ce dernier s'était arrêté. Donc il s'arrêta aussi. Oho, ça allait peut-être être le moment des révelations! Il écouta donc, attentif, et...et quoi?! Qu'est ce qu'il lui chantait, là? Des problèmes innattendus, dont il n'était pour rien? Il sentit son coeur rater un battement. On lui disait très souvent qu'il allait avoir des ennuis, ça...mais "inattendus". Qu'est ce que ça voulait dire ça, hein?! En fait, Nayahka avait très peur de le savoir. Une peur vieille comme le monde, qu'il sentait ressurgir à chaque fois qu'une allusion était un peu trop bien tombée...Sa gorge se noua brièvement, avant qu'il s'insulte mentalement. N'importe quoi! Comment Eden pourrait-il avoir eu ce genre d'informations, franchement? Il devait parler d'un autre truc. Cette verité n'était pas à la portée d'un gangster. Et n'empêche que Nayahka n'avait en rien oublié que non seulement il n'avait pas eu ses informations, mais qu'il avait en plus de nouvelles raisons de ne pas le laisser filer! Sans attendre, il le rattrapa au pas de course, et alla resserrer sa main autour de son bras comme un étau pour le forcer à s'arrêter, et le tira pour essayer de le faire se retourner.

"Pardon? Qu'est ce que tu me chantes là? Quel genre de problème? Qui? Et comment ça se fait que t'es au courant?"

Il n'avait toujours pas peur, mais sa voix avait prit des teintes plus serieuses. Il n'aimait pas particulièrement les mauvaises surprises, surtout lorsque la possibilité était existante qu'elles aient un rapport avec son secret si bien gardé depuis de si longues années. Et puis, un très sale pressentiment lui nouait le ventre, au sujet de cette histoire. Et il se rappelait l'avoir de même ressenti, lors de leur toute première rencontre.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2007 9:44 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et merde, pensa Eden, tandis qu'une main happait son bras, le forçant de ce fait à s'arrêter. Il était vraiment le dernier des abrutis, cette fois... Où avait-il eu la tête, hein, pour dire un truc pareil à Rivëndal, alors que justement il essayait de le faire lui lâcher un peu les basques? Ca avait été un mauvais plan... un très mauvais plan. Avec ça, et si il avait eu une seule chance de se faire la malle sans sortir une quelconque excuse, cette fois la dite chance venait de lui passer sous le nez. Il aurait mieux fait de se taire... mais c'était plus facile à dire - haha - qu'à faire. Qu'allait-il lui trouver comme excuse maitnenant, hein? Il n'avait strictement rien de plus à lui dire... que la vérité. Et ça, c'était même pas envisageable... quoi qu'à force il devenait flagrant qu'il serait obligé de la sortir avant la fin de cette entrevue malvenue.

L'air quelque peu paumé, il hésita un instant... que pouvait-il bien faire, oui? Il tourna un regard vif sur Rivëndal... et lui aussi était sérieux, quoi qu'en même temps il n'avait cessé de l'être, depuis le début... hm. Il n'avait plus qu'à tenter une enième fuite, désesperée, quoi... Si ça continuait comme ça, il allait finir par traîner le jeune homme jusqu'au QG, ce qui aurait été un peu craignos tout de même... Il parvint à être plus confiant, plus cassant, cette fois-ci... Cela dit il n'avait pas fini de sembler grave, austère, lui qui ne l'était jamais.

"Tu le sauras bien assez tôt."

Suspect encore, mais de toutes façons, pour ne pas l'être, c'était déjà foutu. Se remettant à regarder résolument devant lui, il tira un coup sec sur son bras histoire de le récupérer, et se remit à avancer... quoi qu'il n'eut pas grand espoir d'ainsi pouvoir s'échapper. Une angoisse certaine commençait à lui tirailler l'estomac, mêlée au reste de ses désagréables émotions... Ca n'allait pas être jouable. A tous les coups ça ne serait pas jouable... Mais alors... comment cela se passerait-il, hein? C'était beau de se leurrer tiens... Déjà des envies contradictoires se mêlaient.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir' Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com