Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Surprises Surprises...
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Mai 14, 2007 8:16 pm 
Sujet du message: Surprises Surprises...
Répondre en citant

[Une vingtaine de minutes après la fin de "retour au bercail"]

Nathanaël était franchement ereinté. Il avait dû faire quinze mille détours pour regagner l'appartement, en prenant bien soin de coincer sa longueur de cheveux dans sa chemise pour qu'elle passe inaperçue. Sous sa forme masculine, il y avait moins de chance de se faire emmerder mais...il était seul, et pas armé. Youhouuu, un pigeon! Bref, voilà quoi, pas la joie...Il était triste aussi d'avoir dû quitter Eden. L'amour, hein...Il n'allait pas le revoir avant un petit moment, et c'était franchement déprimant. Il avait tant de choses à apprendre de lui, à lui dire...Erg. Il devenait sentimental, et ca ne lui convenait pas du tout. Il était en tout cas hors de question d'en parler à Adriel. C'était des problèmes non seulement compliqués, mais futiles, en plus. Il les resoudrait seul. Pas la peine d'inquieter son ami pour rien.

ENFIN, il parvint à l'appartement. Il était désormais plutôt sûr de ne pas être suivi, donc pouvait rentrer en toute tranquillité. Sauf que voilà, probleme. Dont il se rendit compte une fois devant la porte. Il n'avait pas les clés. Putain...Si Adriel n'était pas là, il ne lui restait plus qu'à planter sa tente et attendre...Il adressa une brève prière au dieu de la chance, et frappa à la porte.

"C'est moi, ouvre...Je vais finir dingue si je retire pas cette foutue perruque dans les trois secondes..."

Veridique. Il en avait marre, était fatigué, avait besoin non seulement de sommeil, mais de reconfort en plus. Au risque de se tauler, il appuya son front sur le battant. Si Adriel n'était pas là...bah rien à craindre quoi.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Lun Mai 14, 2007 8:47 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

A plat ventre sur le lit, les jambes en l'air et l'air concentré, Adriel était en train... de lire. Si si, de lire, chose qui ne lui était pas arrivée depuis deees lustres, par manque de temps. Sauf que depuis quelques jours, elle y avait été forcée, à en avoir, du temps. Elle avait du faire faux bond à pas mal de monde, et en inonder plus encore de messages divers et variés, mais à part ça... bref. La joie. Elle n'avait pas encore bien décidé de ce qu'elle ferait... Donc, n'avait pris aucune mesure quant à un très probable avortement. Il était difficile de tuer dans l'oeuf le troisième des seuls seigneurs encore vivants en ce monde, certes... Mais comment pourrait-elle gérer son absence, durant neuf mois? Les neuf mois qui seraient-ceux de la grossesse de Myriam qui plus est? Dur dur...

... et soudain le livre lui glissa des doigts. Quelqu'un venait de frapper à la porte. Espoir? Espoir bien vite comblé, tandis que la voix de Nathanaël s'élevait. Elle sentit une certaine allégresse la gagner, tandis qu'un laaaarge sourire venait tirer ses lèvres. Rien à dire. Nathanaël lui avait manqué, elle s'était inquiètée tout de même, et... et en plus elle avait vraiment besoin qu'il revienne. Résultat, elle n'aurait pas pu être plus satisfaite, comblée par son retour. Seul hic... la forme qu'elle arborait. Elle n'était même pas vêtue comme Myriam; avait déniché de vieilles affaires, plus sobres, et qui lui convenaient mieux. Malgré cela, elle devrait cacher au possible à Nathanaël le léger problème qu'elle avait, le temps qu'il se remette de ses émotions du moins. Il devait avoir vécu des jours assez difficiles après tout. Inutile d'en rajouter trois couches dès son arrivée, même si les révélations, en nombre, n'allaient pas tarder... voire pas tarder du tout.

Bref. Elle claqua le livre, le refermant, et le posa sur le lit, avant de se relever vivement, et de lisser les pans de sa jupe. Elle passa ses mains contre ses hanches, remettant cette fois en place le pull qu'elle portait... Hm. Espérons que sa tenue n'attirerait pas trop l'attention de son ami. Elle arriva rapidement à la porte, qu'elle déverouilla, puis ouvrit. Passant dans l'entrebaillure de cette dernière avant de l'ouvrir en grand, c'est bien entendu toujours souriante, plutôt contente de revoir Nathanaël, qu'elle l'accueillit:

"Bienvenue chez toi... Ca faisait longtemps."

Elle ne s'inquièta pas trop de son état, même si il avait l'air un peu mal en point... C'était normal. Et cela s'arrangerait bien vite surtout. Elle y ferait attention, même si elle devait encore dire pleeein de choses au jeune homme, qui risquaient de lui donner quelques contrarietés supplémentaires pour certaines, de le surprendre plus ou moins pour d'autres.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 6:14 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Est ce qu'il n'entendait pas des bruits de pas derrière la porte, là? Miracle, un vrai miracle. Il y avait tout de même eut un pourcentage de chance très élevé qu'Adriel ne soit pas là...En son absence, sa charge de travail avait doublé, et il avait dû prendre toutes les fonctions de commandement de la Cinquième Colonne, pendant qu'il devait de même continuer à faire exister Myriam...Donc il avait dû être continuellement en vadrouille. Et là...soit il n'était pas encore rentré, soit il était déjà reparti sous la forme de sa delurée de gangster...Mais non. Il était là, fort heureusement. L'idée d'avoir dû camper devant la porte ne plaisait pas spécialement à Nathanaël, et il n'avait nul part ailleurs où aller, dans l'état où il était...Il finit par decoller son front de la porte, et se massa la nuque un bref instant, le temps que le battant s'ouvre...

Et il s'ouvrit, enfin. Pour laisser place à un Adriel souriant, accueillant, mais irrémediablement...féminisé. Tiens, est ce qu'il allait bientôt sortir? Bah, peu importance. L'état de lassitude de Nathanaël était tel qu'il ne prit même pas garde à sa tenue, qui lui aurait mis la puce à l'oreille dans n'importe quelle autre circonstance...Enfin, cela viendrait plus tard, sans aucun doute. Un sourire las s'étala sur ses propres lèvres. Sans attendre, et mû d'une envie irrépressible, il se rapprocha de son ami(e), et la souleva par les cuisses pour venir l'installer contre lui. Avec ses dix centimètres de moins que lui sous cette forme, il n'avait pas d'autre choix s'il ne voulait pas se rompre le dos à la caliner. Le garçon passa une main derrière son dos, tandis qu'il laissa ses lèvres explorer son front, ses joues.

"Tu m'as manqué..."

Et, sans attendre, il entra dans l'appartement, et referma la porte, s'appuyant un moment contre le battant. Il était chez lui, enfin. Il alla enfouir son visage dans les cheveux d'Adriel...Oui, elle lui avait diablement manqué. Si la decouverte de ses sentiments pour Eden avait un peu occulté son impatience à l'idée de revoir son ami, maintenant qu'il l'avait en face de lui, il se rendait bien compte à quel point la vie pouvait être difficile, éreintante et compliquée sans sa présence...Satisfait pour le moment dans son besoin de reconfort, il lâcha la jeune femme, passa une main dans ses cheveux, et puis, se dirigeant vers la salle de bain, commença à denouer sa chemise. Il devait absolument enlever cette perruque qui lui pourrissait la vie.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 7:44 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Tiens? Nathanaël n'avait même pas tilté. Il devait vraiment être hors service, pour ne pas prendre garde à ce genre de détail très important... mais Adriel n'allait pas s'en plaindre. Elle avait souhaité que son ami puisse arriver et se poser en douceur, et attendre un peu avant de lui annoncer les bien diverses nouvelles qu'elle avait à lui annoncer... ça allait être un minimum faisable, a priori. C'était parfait. Elle se laissa porter, et noua avec douceur ses bras autour du cou du jeune homme, tout en rapprochant son visage tout près du sien... Il lui semblait que la dernière fois qu'ils avaient pu s'adonner à ce genre de tendresses remontait à des lustres... Oui. En fin de compte, à elle aussi, il devait vraiment lui avoir manqué. Pas très étonnant sâchant qu'ils avaient été inséparables durant des années, et que c'était la première fois depuis bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus sur une période de cette longueur. Approchant ses lèvres des siennes jusqu'à les frôler, se resserrant contre lui, elle laissa un murmure sincère mais inévitablement sensuel - Myriam ne tenait pas de n'importe qui quoi - lui échapper:

"A moi aussi, tu m'as manquée..."

Elle le laissa enfouir son visage dans ses cheveux; passa une main sur sa tête malgré la perruque, tout en fermant les yeux. Son sourire ne la quittait pas, et il fallait avouer qu'elle se sentait pas mal soulagée... Sans Nathanaël, le rythme aurait été dur à tenir bien longtemps, et surtout sâchant que les sûls avaient manqué de peu de le tuer durant la nuit d'horreur qu'ils avaient eu la chance de passer ensemble... bah voilà quoi. On pouvait s'inquièter.

Il la lâcha. Adriel n'aurait pas été contre une ou deux secondes de plus dans ses bras mais... Bon. C'est vrai qu'il avait surtout besoin de passer dans la salle de bain, pour l'instant. Dénouant ses bras de sa nuque, elle se contenta de passer une main tendre et malicieuse contre sa machoire, son menton... puis de quitter son étreinte; de le regarder partir, tout en commentant, sur un ton amusé certes, mais sérieux, d'un côté:

"J'avais peur qu'ils ne finissent de te saigner, dans leur grande délicatesse..."

Elle passa une main dans ses cheveux, lança un dernier regard pétillant en direction de son ami, puis repartit d'un pas vif, histoire de gagner le lit. Elle venait d'entendre son téléphone biper, signe qu'elle allait encore une fois s'amuser à bouffer tout son crédit en "gestion de masse à distance", joie...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 9:56 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il dû s'y reprendre à deux fois avant de réussir à defaire les boutons de sa chemise, et maudit sa stupidité, et surtout sa faiblesse. Les évènements de la soirée étaient encore présents à son esprit, et l'avaient ébranlé. La froideur du chef des Sûl, le comportement odieux du commercial, puis sa cervelle dégoulinant sur son visage, et, enfin, la paix avec Eden. La conclusion n'avait pas été trop mauvaise mais...Nathanaël restait secoué par tout ça. Il ne savait même pas s'il devait en parler à Adriel, et pour l'instant, continuait de pencher pour un non. Il laissa tomber sa chemise devant la porte de la salle de bain. Il avait toujours été bordélique, on ne se refait pas...Il n'avait toutefois pas l'intention de prendre une douche, vu qu'il l'avait fait au QG. L'important était de regagner ses cheveux. Se penchant par dessus la baignoire, il ouvrit l'eau, et mouilla sa fausse chevelure. Cherchant à tâton le produit salvateur, il finit par s'en enduire une bonne couche sur la tête, et sentit avec satisfaction la colle de la perruque ceder, et cette dernière tomber. Purée...c'était pas trop tôt. Il lava ses cheveux, et les egoutta brièvement, pour ressortir de la salle de bain aussi sec, torse nu, dégoulinant un peu d'eau, et mieux reveillé, du coup.

Comme passer sous l'eau l'avait requinqué un minimum, il put remarquer la tenue assez étrange d'Adriel, qui ne collait pas du tout à Myriam, à y reflechir. Les sourcils fronçés, il s'approcha du lit, mais sans s'y asseoir.

"Tu sortais quelque part? Qui était-ce?"

Il désigna de la tête le téléphone, qui avait bipé avant qu'il ne pénètre dans la salle de bain, mais dont il ne s'était pas soucié. Oui, plus il y reflechissait, plus quelques trucs lui semblaient bizarres. De guerre las, il finit par s'asseoir près d'Adriel, et glissa encore une main dans ses cheveux, sur sa nuque, et ses épaules. Rien de sexuel là-dedans, loin de là. Il avait juste un besoin irrepressible de la toucher, de sentir sa présence, et ainsi pouvoir se convaincre que tout ça était bien fini. La vie allait reprendre, et avec Adriel à ses côtés, comme depuis de très nombreuses années, elle était des plus agréables, malgré les drames, les problèmes, les difficultés. Sans lui...Nathanaël n'aurait pas été bien loin. Il ne se leurrait pas là dessus.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 10:26 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Tictic, tictictic, faisaient les doigts d'Adriel sur les touches du téléphone, tandis que les sourcils froncés, elle tentait de règler les problèmes avec le plus de perspicacité possible, et aussi succintement que possible, vu que ce n'était pas comme si elle pouvait mener de réelles discussions... Elle avait réussi à faire passer son absence soudaine comme pas trop trop suspecte... C'était déjà un exploit, parce que suspecte, elle l'était carrément. Une urgence à règler hors de l'île, et une extinction de voix chopée faute au voyage en bâteau par dessus le tout... mais oui bien sûûûûr, c'était gros comme une maison qu'il y avait une souris là dessous, et surtout infiniment vérifiable... heureusement qu'on lui faisait confiance. Malheureusement, elle aurait difficilement pu mieux masquer le problème, il ne fallait pas se leurrer. Dans un soupir, elle reposa enfin le téléphone à sa place, et prit sa tête entre ses mains, avant de se mettre à battre des jambes, rythmiquement. Non vraiment ça n'allait pas pouvoir durer bien longtemps comme ça... De toutes façons, Nathanaël revenait, et malgré le sourire rayonnant qu'elle lui adressa, cette fois il ne fut pas dupe. A ce niveau elle ne pouvait tout simplement rien lui cacher, il la connaissait bien trop.

D'ailleurs les questions arrivaient... Adriel pensa une seconde à éviter le véritable problème en mentant éhonteusement... mais se rétracta bien vite. Nathanaël était loin d'être un idiot, puis comme dit de sa part aucune excuse n'aurait été crédible. Elle laissa une expression embêtée envahir son visage, ce avant de baisser les yeux, et de soupirer. Il allait déjà falloir passer aux aveux... mais ce n'était pas comme si elle s'était attendue à pouvoir cacher la vérité bien longtemps. Juste qu'elle aurait préferé... retarder encore un peu ce moment. Ben tant pis hein. Sourire contri aux lèvres, elle laissa la main de Nathanaël s'égarer dans son dos, tandis qu'elle se redressait un minimum, et lui expliquait, calmement, précautionneusement:

"J'aurais préferé attendre un peu avant de te dire ça en fait, mais je crois que je n'ai pas trop le choix... C'était un de nos contacts. En fait ça fait quelques jours que je ne peux plus bosser qu'à distance, parce que..."

Elle passa une main dans ses cheveux. Elle aurait très bien pu cacher sa gêne, mais était avec Nathanaël, donc aucune retenue à avoir.

"... disons que j'ai comme qui dirait oublié de prendre la pillule..."

Sourire contri, toujours, tandis qu'elle l'observait et espérait qu'il ne serait pas trop choqué. Il devait déjà en avoir vu de belles, ce n'était vraiment pas malin d'en rajouter.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 10:44 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon. Les revelations devaient être de taille, vu la tête d'Adriel tout de même. Ils se connaissaient très bien, et Nathanaël était capable de savoir lorsque quelque chose n'allait pas. Et là...Elle avait l'air embetée quoi. Plusieurs scenarios défilaient dans la tête de Nathanaël, sans qu'il sâche vraiment quoi envisager. Quelque chose d'assez grave pour l'ennuyer et la gêner suffisemment, et surtout, qu'elle ait du mal à lui cracher le morceau...Puis enfin, l'explication. S'il n'avait pas été assis, Nathanaël en serait sûrement tombé. Il y a pas mal de drames qu'un homme peut imaginer en quelques secondes, mais ça...absolument pas. Bouche bée, les yeux écarquillés, il continua de la regarder, sans plus la toucher, sa main suspendue en l'air, en se demandant s'il avait bien compris ce qu'elle sous-entendait. Ne bosser qu'à distance? Oublié de prendre la pillule? Hein?! Est ce qu'Adriel était...enceinte??

Sa main retomba mollement sur le lit, pendant qu'il pensait enfin à fermer la bouche. C'était...surprenant. Pas dramatique, mais surprenant. Innattendu, aussi. Une multitude de questions commençait à se soulever dans son esprit: quand? par qui? dans quelles circonstances? Il fronca encore les sourcils, et se rapprocha d'elle, déjà remis de son choc. Bon, ce n'était pas grave. La situation avait dûe être très dure à gerer pour lui, et il en était franchement désolé...Et, pas un seul instant, Nathanaël ne doutait qu'elle se ferait avorter. Rester enceinte d'un gangster, pendant neuf mois? Dieu quel casse-tête...c'était pas envisageable. Et le jeune homme savait Adriel assez raisonnable pour en avoir parfaitement conscience. Il alla passer un bras autour de sa taille, et glissa un instant sa joue contre la sienne, méditatif.

"C'est arrivé quand? Tu as déjà pris des mesures?"

Pas de question sur le "qui". C'était Myriam, qui avait dû se faire engrosser, et soit par un Kaers, soit par un autre type tout aussi peu recommandable...donc le qui importait peu. L'important était de savoir ce qu'ils allaient faire maintenant.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 11:07 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Outch là, la tête qu'il faisait... bon ben normal quoi, il aurait difficilement pu ne pas être surpris. Adriel qui tombait enceinte... c'était tout de même quelque chose qui n'arrivait pas tous les jours, et ce malgré la forte tendance de Myriam à coucher avec le premier venu, et sans arrêt. Elle laissa lui échapper un rire discret, gêné... avant de voir Nathanaël se remettre rapidement de ses émotions. Tant mieux. Ce n'était vraiment pas l'heure de le chambouler. Appréciant le contact de sa main contre sa taille, son contact duquel elle avait été privé assez longtemps pour en être avide à présent qu'on le lui offrait, elle se rapprocha de lui, s'appuya contre son torse, et coinça sa tête dans le creux de son épaule, une fois que leurs deux joues furent séparées. Prendre des mesures? Eh bien... Elle savait qu'il lui parlerait de ça. Malheureusement, ça l'amenait à multiplier les révélations dès à présent. L'air pensif, abandonnée à lui, elle commença donc à répondre, en essayant d'y aller doucement:

"C'est arrivé il y a trois jours... Quant à prendre des mesures c'est un peu plus compliqué que ça le devrait, en fait. Il faut que je te parle d'autre chose avant d'en venir à ça."

Elle se décolla de lui, pour se pencher en avant, et attrapper une malette qui s'était à moitié cachée sous le lit. La ramenant à elle, elle l'ouvrit et... Bien. On allait choisir la voie express, ça serait plus facile ainsi, et surtout Nathanaël n'aurait pas de suite à connaître les détails, qu'il aurait bien assez tôt. Elle farfouilla un instant, pour tirer une photo du lot de dossier contenus dans la valisette. Sur cette photo, une heureuse scène... Deux enfants, l'un plus grand que l'autre, se ressemblant comme deux gouttes d'eau, pour la raison qu'ils étaient frères... Déjà des garnements, prêts à devenir de véritables petits délinquants, Aleksiz et Rivëndal étaient en train de faire les idiots. L'un était en train de passer un savon à l'autre, gentiment, et que dire... si ce n'est que rien par les attitudes, et même dans leurs traits d'enfants, on les reconnaissait très bien. Derrière la photo, une indication avait été ajoutée par leurs informateurs. "Aleksiz et Rivëndal Në'Minre". La date y était aussi. La photo avait été prise à peine un mois avant la révolution... Il était triste de penser à quel point ce bonheur enfantin avait été coupé abruptement. elle tendit la photo à Nathanaël, sans lui donner d'indications pour le moment.

"Tiens. Je pense que tu devrais deviner facilement de qui il s'agit..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 4:34 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Même si leur conversation n'avait rien de marrant, Nathanaël appreciait le contact d'Adriel contre sa peau nue. Ca faisait si longtemps...Bien trop longtemps. Avec Eve, ce n'était pas pareille. C'était elle, la fille à proteger. Tandis que là...sous forme masculine, il se retrouvait, et vu les dispositions actuelles d'Adriel, et pour un petit moment, dans le rôle de l'homme. Pas de sous-entendu sexuel toutefois. Il était juste plaisant de ne plus être l'objet d'attentions trop protectrices. C'était lui qui allait les dispenser...Il acceuillit donc avec plaisir la jeune femme contre lui, même si...elle semblait sous-entendre qu'elle avait des raisons de garder l'enfant. Le garçon fronça un instant les sourcils. Quelles justifications pouvaient être assez fortes pour provoquer neuf mois de calvaire?

Interloqué, il la laissa se pencher, recuperer une malette, apparemment bien pleine...Il jeta un oeil aux dossiers, mais n'eut pas le temps de détailler, vu que déjà Adriel sortait une photo, et la lui tendait...Il la prit entre ses doigts, et avec une surprise plutôt mitigée, découvrit enfin ce qu'il avait temps voulu savoir. L'aîné des garçons sur la photo était, sans aucun doute possible, Eden. Aleksiz Në'Minre, comme l'indiquait le derrière de l'image. L'etonnement n'était pas si grand que ça pour Nathanaël, qui l'avait déjà quasiment deviné. Ou, en tout cas, fortement envisagé...Son histoire de coeur avec ce dernier lui paraissait encore plus improbable, même si ce n'était pas le sujet du moment. Maintenant, la Cinquième Colonne avait trouvé la perle rare. Celui qui reprendrait les rennes du pouvoir, lorsque tous seraient tombés. Aleksiz allait devoir reprendre ses responsabilités. Il était le seul survivant, étant donné que Rivëndal, le petit garçon, avait été tué durant l'attaque. Eden lui avait dit. Hochant la tête, il tendit de nouveau la photo à Adriel.

"Je l'avais presque deviné. Plusieurs indices, par-ci par-là. Il a rêvé de son frère mort, plusieurs fois. Mais quel rapport avec ta grossesse?"

Voilà, telle était la question. Parce qu'il commençait à germer dans l'esprit de Nathanaël que son ami pouvait être enceinte d'Eden. Ce qui signifierait qu'ils avaient couchés ensemble il y a trois jours. Après, ou avant sa dispute avec le chef des Libhe Sûl, en somme. Et, s'il n'en montrait rien, cette idée lui était terriblement désagréable.
_________________




Dernière édition par Nathanaël le Mer Mai 16, 2007 11:31 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 5:03 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Finalement, les choses se passaient plutôt bien. Nathanaël n'avait été surpris que très modérement face à ce qu'Adriel venait de lui réveler, signe que son séjour avait du être fructueux en terme d'informations. Il y avait encore quelques détails cependant dont il n'avait connaissance... D'ailleurs, il y venait. Sa grossesse... Bien on allait passer à la vitesse supérieure quoi, vu qu'on avait si bien commencé. Adriel se pencha en avant pour récupérer la photo, et la remettant dans la malette, qu'elle ferma, elle commença sans attendre à s'expliquer:

"En réalité, Aleksiz n'est pas le seul à avoir survécu... A ce que j'ai lu des rapports le corps de Rivëndal n'a jamais été retrouvé. Les habitants de Lyann n'avaient donc aucune idée de ce qu'il lui est advenu. Ils ont préferé dire à Aleksiz que son frère était mort, pensant que se raccrocher à ce genre d'espoir infime ne lui servirait qu'à sombrer plus bas..."

Elle retourna se pelotonner contre Nathanaël, à nouveau souriante. Le fixant, l'air aussi vif et intelligent qu'à l'habitude, elle continua:

"... sauf qu'en retraçant comme il faut le cours des évenements, on a bien vite réussi à comprendre ce qu'il s'était en réalité passé. Il a été kidnappé la nuit du massacre, je te laisse imaginer pour quelles raisons... En tous les cas, ironiquement ça lui aura sauvé la vie. Ses ravisseurs ont manqué de prudence, il a été recueilli, soigné... Bref. Tu auras le détail, à son sujet et celui d'Aleksiz, quand tu liras les rapports. En tous les cas il est bien en vie, sur Enezis... et c'est grâce à lui que je me retrouve dans cet état."

Elle avait encore plein de choses à dire, concernant ce qu'elle avait appris lors de cette fameuse soirée... Mais chaque chose en son temps. Tout ce qu'elle venait de dire devait déjà être plutôt difficile à assimiler. Elle se contenta d'attendre sa réaction, contre lui. elle en avait assez dit, ou fait.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mer Mai 16, 2007 11:43 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon, et bien apparemment, la serie des surprises était loin d'être fini. En étant tout à fait franc avec lui-même, Nathanaël aurait admis que, même si les révélations étaient de détails, il aurait preferé remettre cette discussion à plus tard, une fois reposé, et disposant d'un cerveau en parfait état de marche. Là, chaque nouvelle information lui pesait plus lourd sur les épaules que la précédente, et entrainait de nouvelles questions. La chaîne semblait presque sans fin. Nouveau rebondissement, donc. On n'avait jamais retrouvé le corps de Rivëndal, on n'avait rien dit à Aleksiz de peur qu'il se fasse de faux espoirs, et en réalité...le petit garçon avait survécu. La thèse de l'enlèvement était en effet la plus probable, et sûrement pas pour le salut de l'enfant, soyons clair...Il était assez ironique de se rendre compte que c'était les propres fantasmes des commerciaux qui les faisaient courir à leur perte. En éloignant le gamin du massacre, un manque de prudence avait suffit à ce qu'il reste en vie.

Et, dernière surprise, bien que Nathanaël commençait à s'y attendre, vu comment Adriel présentait les choses: elle était enceinte de ce Rivëndal. Hmm, il devait avouer se sentir un peu jaloux, mais il n'allait pas le dire, surtout pas. En tout cas, il voyait désormais la nature exacte du probleme. Adriel portait le premier et unique seigneur de la génération suivante. Savoir que deux Në'Minre avaient survécu était déjà un exploit, mais que la lignée avait une chance de persister...un véritable miracle. Donc, les arguments pesaient lourds dans la balance des deux côtés. Une grossesse serait un énorme problème, mais pour l'entreprise de la Cinquième Colonne, c'était inesperé. Méditatif, il attrapa Adriel par la taille, et la souleva légèrement pour venir l'installer sur ses genoux.

"Si je comprends bien...Tu l'as retrouvé -ou plutôt Myriam- et il t'a mis en cloque, c'est bien ça? Mais ce n'est encore qu'un gamin non?"

Vu la photo, qui avait été prise avant la révolution, donc il y a douze ans...Ca devait encore être un adolescent, de dix neuf ans, grand maximum. Une proie facile pour Myriam...Caressant ses cheveux, il regarda encore Adriel.

"Donc, pour le bébé, tu as pris une décision?"

Ca aussi, c'était très important. Et savoir comment ils allaient s'y prendre pour informer Eden qu'ils connaissaient ses petits secrets et surtout...qu'il allait falloir qu'il reprenne du service.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mer Mai 16, 2007 4:33 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Adriel se laissa happer par les mains de Nathanaël, pour venir accrocher ses bras autour de son cou, et continuer de reposer contre lui... La conclusion de ce dernier était juste, à quelques détails près... Mais voilà. Les détails justement... Adriel sentait qu'il n'était pas temps de les aborder. C'était trop important, trop lourd, trop conséquent... Nathanaël aurait tout le temps de réfléchir à la question "Rivëndal". Pour l'instant, elle allait se contenter de le faire seule, à moins qu'il n'insiste de lui-même pour qu'elle s'explique. Il ne fallait pas oublier qu'il venait à peine d'arriver...

"... En fait c'est plutôt lui qui m'a trouvée plus que le contraire. Il cherchait à contacter les kaers. Il est jeune c'est certain, mais il ne faut pas le sous-estimer... Je t'en dirai plus plus tard, hm?"

Elle ferma les yeux... avant que ne vienne la question qui tue. Que faire pour le bébé...? La question était ardue. Très ardue. Même pour elle qui avait l'habitude de prendre des décisions franches et rapides. Elle était bien embêtée... Trahissant sans vergogne cette gêne, elle laissa un soupir lui échapper... puis resserra ses bras autour du cou de Nathanaël, leva une de ses mains pour la porter à ses cheveux, et commencer à en tortiller une petite mèche, distraitement. Rouvrant les yeux, c'est avec un sérieux presque austère qu'elle conclut:

"A vrai dire, j'ai quelques difficultés pour ce faire... J'attendais ton avis avant de décider de quoi que ce soit."

Elle se voyait mal rester cachée durant neuf mois, handicapant le groupe et la Cinquième Colonne de ce fait... Elle se voyait mal jouer une Myriam enceinte, et pendant la période d'absence de son autre et véritable elle-même. En plus de cela, même si c'était relativement accessoire, elle se voyait mal devenir mère. Pour ce qui était de sa propre psychologie, ça va, elle survivrait, elle avait déjà vu bien pire, et ça ne la choquait pas tellement. Pour ce qui était du gamin... Où trouverait-elle le temps de s'en occuper? Et comment ferait-elle pour garder son existence discrète? Comment, enfin, arriverait-elle à s'assurer que jamais Myriam ne soit mise à découvert par l'enfant, peu conscient des réalités, et qui ne pourrait que faire le lien entre elle et l'ex-bagnarde, même si il était très peu probable qu'il en vienne à la rencontrer? Oui car il fallait bien se dire que si elle devait enfanter, il lui faudrait prendre sa forme féminine plus souvent... Ca serait nécessaire pour l'équilibre mental du jeune enfant.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 11:00 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il rapprocha encore Adriel contre lui, et acceuillit avec ses bras autour de son cou, appuyant sa tête contre la sienne, doucement. Elle lui avait vraiment manqué, oui. Ce genre de contact était pourtant rare entre eux deux, Adriel ne prenant pas souvent sa forme féminine pour autre chose que pour Myriam. C'était donc doublement agréable, et reconfortant, pour son retour, même si caliner son amie ne devait pas être sa préoccupation actuelle, pour l'instant. N'empêche qu'il déposa tout de même un baiser chaste dans ses cheveux. Avant d'en revenir à la discussion, bien sûr, et tous les problèmes que cela impliquait. Contacter les Kaers? Ne pas sous-estimer Rivëndal? Nathanaël n'en aurait pas fait l'erreur. C'était après tout un seigneur, et, qui plus est, avait réussi à survivre jusqu'ici en cachant son identité. Il meritait le respect, plus qu'autre chose. S'il était vraiment débrouillard et intelligent, c'était encore mieux, car peut-être serait-il d'une aide précieuse dans leur entreprise. Rallier au moins un des deux frères suffirait, amplement, à défaut des deux. Le garçon ne se leurrait pas trop: Eden n'abandonnerait pas tout ce qu'il avait construit, son gang, pour les rejoindre, et partir à la conquête du monde...Une entreprise qui semblait toujours vouée à l'echec, malgré les réussites des dernières années.

"Ca attendra, bien sûr."

Enfin. Il lirait bien les rapports, et aurait son maximum d'information, bientôt. Là, il pourrait y voir plus clair, et surtout, savoir quoi faire, au sujet d'Aleksiz, et de son frère. Il resserra encore Adriel, voyant qu'aborder le sujet du bébé n'était pas facile à ses yeux. Et, sans surprise, elle attendait plus ou moins son avis. Nathanaël resta silencieux un instant, méditatif. Que ferait-il, à sa place? Elle portait l'enfant d'un seigneur déchu, voué à se cacher le restant de sa vie. Mais creer une nouvelle génération du sang pur était une occasion à ne pas laisser passer. La domination des commerciaux ne durerait pas éternellement, et, ainsi, la Cinquième Colonne ne laisserait pas la lignée des Në'Minre s'eteindre irrémédiablement. Mais d'un autre côté...la grossesse serait dur à gerer. Myriam, enceinte? Difficile à croire. Rester sous cette forme pour Adriel pendant neuf mois poserait aussi quelques problèmes. Mais...mais peut-être que le jeu en valait la chandelle. Il secoua la tête un instant, puis baissa les yeux vers son amie.

"Je pense...enfin, je pense que c'est une occasion inesperée pour nous. Si tu décides de le garder, il sera dur d'expliquer ta grossesse, mais pas impossible. Si tu le souhaites, je me chargerais du principal pendant les neuf mois à venir. Les excuses, j'arriverais à les trouver, tu n'as pas à t'inquieter pour ça. Mais ensuite, ce sera à toi de faire ton choix."

Il lui sourit, et caressa ses cheveux. C'était vrai, la décision finale lui revenait entièrement. Devenir mère...n'était pas quelque chose de simple. Dans ces conditions, surtout.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 11:49 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Sérieuse, Adriel retira sa tête de l'épaule de Nathanaël; s'éloigna assez pour pouvoir le regarder, dans les yeux, tandis qu'il lui répondait. Elle écoutait attentivement et... ne s'était peut-être pas attendue à un parti pris si franc. Même en arrivant au bout de la grossesse sans problème aucun, il était tout de même périlleux pour tous de jouer à ce petit jeu là... Adriel serait sérieusement restreinte dans ses disponibilités par la présence de l'enfant, à moins de le faire adopter... et la solution ne lui semblait pas très bonne. Confier un être si vulnérable et important à la fois à quiconque d'autre qu'elle, que Nathanaël? Impensable. Déjà, c'était sa responsabilité. Ensuite, et même en trouvant des tuteurs, aucune confiance n'était assez parfaite pour laisser le bambin à d'autres. Même sans qu'ils ne les trahissent, ils pourraient se faire leurrer... plus facilement qu'elle ou que son ami, sans aucun doute. Bref. Soit elle assumerait totalement, soit pas du tout... et la solution semblait venir d'elle-même, finalement, avec les déductions de Nathanaël.

Elle réfléchit un instant encore, laissant les rouages de son cerveau tourner encore et toujours à pleine vitesse, son regard intelligent trahir son état pensif... puis léger sourire. Les jeux étaient faits. Elle retourna contre l'épaule de Nathanaël pour s'y lover, et fermant les yeux lui répondre, nettement plus sereine maintenant qu'elle avait choisi:

"Si tu penses que c'est jouable, alors je pense qu'il n'y a plus à tergiverser. Ce qui m'inquiétait, avant tout, c'est qu'en tous les cas l'entreprise est dangereuse, nous ne serons plus aussi intouchables qu'auparavant."

Elle posa distraitement une main sur son ventre... quelque part se savoir enceinte lui donnait une drôle d'impression, surtout sâchant qu'elle avait toujours été habituée à être homme, et n'était femme, la plupart du temps, que lorsqu'il s'agissait de jouer Myriam. Elle n'aurait jamais cru que cela lui arriverait un jour, ou du moins jamais cru qu'elle envisagerait sérieusement d'aller jusqu'au bout. Maintenant c'était fait... Comme quoi même avec un sens affiné de la déduction, on ne pouvait pas tout deviner.

"Si c'est pour la bonne cause, ça ne me gêne pas de le garder."

Elle se laissa aller à son contact, agréablement doux, enveloppant. Elle n'avait que très peu experimenté ce genre de sensations, jusqu'à présent... Myriam n'était pas du genre à se laisser faire après tout. Là, pendant neuf mois, la donne risquait quelque peu de changer...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 12:42 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Elle avait choisit. Nathanaël le lisait au fond de ses yeux. Et vu le sourire...Elle le gardait, ce que ses paroles confirmèrent immédiatement. Il sentit son coeur se serrer, et s'en voulut, un instant. Elle avait prit sa décision, grandement influencée par son avis. Mais qu'en était-il d'elle? Etre mère, l'envisageait-elle vraiment d'un bon oeil? Nathanaël ne voulait pas qu'elle se sente forcée de le faire, par devoir. Comment prodiguer de l'amour à un si petit être, s'il n'était pas désiré, foncièrement, à l'origine? Si la naissance de l'enfant servait grandement ses plans, le jeune homme n'oubliait pas le plus important: l'univers dans lequel il allait grandir. Avoir un peu d'affection, réelle, dans ce monde n'était pas de trop, loin de là. Et Nathanaël était bien prêt à tout pour le futur fils/fille? d'Adriel. En regrettant peut-être juste que cela ne vienne pas en des temps meilleurs...Il lui caressa un instant les cheveux, puis posa sa main sur la sienne. Ils allaient avoir du souci à se faire, mais en même temps...une grossesse était plutôt une bonne nouvelle, n'est ce pas?

"Il faut bien que ce soit ce que tu veuilles toi, pas parce que cela nous arrange..."

Il remonta avec douceur ses doigts pour effleurer son bras, son épaule, remonta jusqu'à son cou, sa nuque...Et avec un soupir, déposa un autre baiser sur son front. Toute cette histoire allait devenir compliquée, et dangereuse. Surtout pour eux. Le petit serait un fardeau, un souci de taille dans leurs emplois du tout, et aussi la priorité à proteger, à cacher aux yeux du monde. De même que la grossesse...Les prochaines semaines n'allaient pas être drôles du tout. Tout s'enchainait un peu trop vite pour qu'ils arrivent à tout gerer, sans doute. Ils allaient devoir encore redoubler de prudence, et si Nathanaël avait foi en leurs capacités..il savait désormais qu'ils venaient de franchir un point de non-retour.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com