Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Un soir de pleine lune...

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir'
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 6:52 am 
Sujet du message: Un soir de pleine lune...
Répondre en citant

[Douze jours après le début de "retour au bercail"]

Elle s'appelait Myriam. A part ça, il ne savait pas grand chose d'autre. C'était, selon les dires, une fille jolie, exubérante, et qui ne passait pas du tout inaperçue. Bref, cela suffirait pour la reconnaître, Nayahka l'esperait. Il était sur Enezis depuis plusieurs mois maintenant, et ma foi, tout se passait plutôt bien. Les affaires reprenaient, tranquillement. Le jeune homme se faisait de nouveau un nom dans le monde de l'escroquerie, et commençait à avoir quelques alliés. On en trouve toujours, lorsqu'on a de l'argent sale. Beaucoup d'argent sale. Il s'était loué un appartement confortable en ville, et pas une chambre dans les taudis. La pension pour son père adoptif était déjà partie, et suffirait sans aucun doute pour un moment. Réammenagement de son chez lui, achat de fringues, d'armes...Tout allait pour le mieux. Les casses qu'il faisait lui plaisaient, et il y avait ici pas mal de victimes faciles. Le paradis de l'escroc professionnel qu'il était. Sur Aryaz, les choses étaient devenues trop compliquées, parce qu'il était très connu. Ici, personne ne faisait attention à un rouquin de dix huit ans, et c'était ce qu'il recherchait.

A cause de son incartade avec le chef, toute alliance avait les Libhe Sûl était devenue inenvisageable. Il avait su après le nom du gang...mais il n'avait pas trop regretté sa bourde. Apparemment, ils n'avaient pas du tout besoin d'aide quoi: beaucoup d'hommes, bien entrainés, de la thune, des armes...pas besoin de s'allier avec un escroc. Alors Nayahka avait continué les recherches. Parmi les groupes bien placés, les Kaers. Et il avait découvert avec grand plaisir que l'entente avec les Sûl n'était pas parfaite...Alors il s'était dit pourquoi pas. Si cela pouvait emmerder Eden Keizh, rendre un gang plus fort, et faire grimper sa propre côte, c'était vraiment tout benef. Mais pour rentrer en contact avec quelqu'un du groupe...bonjour la gymnastique. Jusqu'à ce qu'il entende parler de Myriam. C'était un peu la chance du siècle de s'allier avec les Kaers. Et peut-être la seule.

On lui avait dit qu'elle venait souvent dans ce bar, donc Nayahka y revenait chaque soir, depuis trois jours. C'était un local assez grand, enfûmé par des dizaines de clopeurs, avec une musique de fond un peu bourrine. Un endroit infesté par les loubards, les gangsters, les voyous. Bah, le jeune homme ne faisait pas trop tâche. Sauf qu'il ne mesurait pas un mètre quatre vingt dix pour cent vingt kilos quoi. Difficile d'être un dur quand le physique ne suit pas. Mais ce n'était pas sa vocation.
La soirée était déjà bien entamée, et même si elle n'était pas là, Nayahka ne s'ennuyait pas. Il s'occupait entre le billard, et le bar. Il avait toujours été bon joueur, et bon buveur, aucun risque de perdre le contrôle de ce côté là. Tiens d'ailleurs...il se tourna vers le barman.

"Hep! Tu m'en sers une autre?"

Se rapprochant, il envoya sa chope glisser le long du comptoir, et se réinteressa à sa partie en cours, contre un type qui aurait pu avoir un niveau potable s'il n'était pas déjà emeché par l'alcool. Alala...Les victoires faciles étaient moins delectables que celles durement acquises. Enfin. Il s'en contenterait.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 8:24 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ce soir, c'était soirée vadrouille pour Adriel, qui se devait de faire vivre le personnage de Myriam de façon crédible... Il était vrai que ça lui prenait pas mal de temps, mais qu'importe. Ce n'était pas comme si elle n'était pas prête à l'offrir à sa tâche, d'autant que peu à peu, au fil des années passant, elle avait appris à prendre plaisir à l'incarner. Même si c'était une meurtrière cruelle, très loin de tout ce qu'elle était réellement. On devient tordu à force de jouer un double-jeu, si intensément... Bref. Là n'étaient pas ses préoccupations. elle était de retour sur Lynra, la "patrie" de Myriam, qu'on voyait bien plus souvent ici qu'ailleurs. Démarche lascive et nonchalante, elle déambulait donc gaiement, libre de toutes missions... Elle était partie pour s'amuser, prendre du bon temps. Si elle pouvait faire quelque rencontre intéressante et utile, à la Cinquième Colonne de préférence, cela serait encore mieux, d'autant que dans un petit coin de sa tête elle gardait une petite idée, loin d'être inenvisageable... bref. On verrait. Dans tous les cas ce ne devait pas être sa priorité. Du moins pas en apparence... Elle approcha de l'entrée d'un bar que Myriam appréciait particulièrement, quoi qu'elle aima bon nombre des établissements sur Lynra, en fait... Les bars comme les autres. Petit momeent d'hésitation, où elle laissa une moue circonspecte, presque enfantine dans ses côtés capricieux, gagner ses lèvres... Un doigt sur ces dernières... qui s'étirèrent en un sourire vicieux bien à sa sauce, alors qu'elle se décidait.

Avec une lenteur toute calculée, digne d'elle et de ses comportements habituels, qui faisaient sa réputation, elle leva un pied... le posa sur la porte, qu'elle poussa alors violemment, de manière à la faire claquer un grand coup contre le mur, et de faire clamser tout le monde de surprise, tout en détournant toutes les attentions sur elle. Attention messieurs, la grande prêtresse du sexe et de la débauche était arrivée... Innocemment, en vue du vacarme qu'elle venait de provoquer, elle entra dans l'établissement... et posa un regard on ne peut plus coquin, mais assez venimeux pour rappeller à quel point elle pouvait devenir dangereuse, sur l'assemblée... Une main souple et sensuelle vint se poser sur son flingue... mais non. Aucune ordure à descendre aujourd'hui... Tant pis. Ca serait pour une autre fois. Elle commença à s'approcher du comptoir pour aller commander... Lorsqu'une main se posa sur sa taille, la stoppant dans son élan. Moue blasée... Alors. C'était qui cette fois-ci?

"Hey Myriam... Tu te souviens de ce que tu m'as promis la dernière fois, j'espère?"

Oh non pas lui... Pas envie. Elle se tourna vers le gros balourd en question, et se colla à lui sans aucune vergogne, avant de venir lui lècher la joue, délicieux avant-goût...

"Hmm oui, bien sûr..."

Et paf. L'innatendu. Sa main vint gagner les parties sensibles du bonhommes pour s'y refermer telle une serre d'acier, provoquant chez le voyou une douleur aussi vive qu'inopinée. Elle leva une jambe, la posa sur le gars, avant de le repousser violemment, et de se détourner, indifférente et détachée.

"Et depuis quand tu crois à mes promesses mon chou? T'es pas assez bien pour moi, et je suis pas d'humeur à me faire un gros tas dans ton genre, repasse plus tard tu veux..."

Ricanement cruel, avant qu'à nouveau souriante, vicieuse à souhait, elle ne finisse par arriver à son but premier, et à commander au patron son habituelle première boisson. Un truc qui arrachait bien sûr. On ne disait pas que Myriam était une bourrine pour rien. Alors qu'on la servait, elle tourna ses yeux sur la salle pour l'observer une nouvelle fois, histoire de voir si elle n'avait rien manqué et... Hop lààà un petit bond dans sa poitrine, qu'elle n'accusa certainement pas. Ses yeux ses posèrent... sur un jeune homme qu'elle avait justement fort envie de rencontrer, en tant qu'Adriel, et histoire de se faire une idée sur la personne. Rivëndal Në'minre, le deuxième et l'un des deux seuls survivants au massacre des familles seigneuriales. Cadet de l'héritier de l'île de Lyann qu'était en réalité leur fameux chez des Libhe Sûl, Eden Keizh, en réalité Aleksiz Në'minre... Il ne fallait pas louper l'occasion d'apprendre à mieux connaître ces deux là., surtout Rivëndal... Regard appuyé, suggestif et intéressé à souhait, le long de la silhouette appréciable de son futur interlocuteur... Il étaient bien foutus, voire très bien foutus, dans la famille, en fait. Pour Myriam qui n'avait jamais vu le jeunot avant... hmmm. Il était pas mal du tout, ce gamin, non?
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 10:52 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon. Bah il n'avait pas eu à attendre trop longtemps quoi, si on ne comptait pas les deux soirées vides de chance. Pour l'heure, le vent avait tourné en sa faveur. S'il ne sursauta pas vraiment, Nayahka su, rien qu'au claquement de la porte, que la personne tant attendue était enfin là. Myriam. De ce qu'on lui avait raconté, c'était tout à fait son type d'entrée en matière: regardez-moi, j'arrive! Et mazette, il s'en rendit bien vite compte, il y avait de quoi regarder! La description qu'on lui avait faite de la jeune femme n'était pas du tout à la hauteur de ce qu'il avait devant les yeux. Son informateur la disait jolie...mais c'était un abruti, elle était tout simplement carrément canon. Et pile poil comme Nayahka les aimait: forte en personnalité, plantureuse, avec un corps agréable, bien mis en valeur...et plus âgée que lui, surtout. Les novices, ce n'était pas du tout son truc. C'était une des rares raisons qui faisait que Nayahka n'était pas un violeur: il preferait non seulement les filles consentantes, mais en plus avec de l'experience. Les adolescentes en chaleur qui se pâmaient dès qu'on les touchait n'avaient aucun interet pour lui. Des idiotes.

Tellement obnubilé par la jeune femme qu'il en rata son coup, tiens. La boule alla percuter le bord de la table, et passa bien loin du trou. Bon, ça n'allait pas lui faire perdre la partie, mais c'était suffisant pour qu'il s'aperçoive qu'il était subitement pas mal déconcentré par...la charmante vision de Myriam. Tiens. Le jeune homme fronça les sourcils. Arg, un plouc la prenait par la taille! Bon, pas de méprise, ce n'était pas de la jalousie. Juste que s'il devait nouer un contact avec elle, il ne pourrait pas le faire avec un loubard collé à ses basques. Hmblgrr. Ah bah. Inquietude superflue, vu qu'elle envoyait le type valdinguer à l'aide d'un appui très convaincant pour faire degager les pervers. Le sourire de Nayahka s'elargit, imperceptiblement. Elle lui plaisait de plus en plus, de minutes en minutes, hmmmmm. Il commençait serieusement à avoir de mauvaises idées qui n'étaient pas dans le programme original...

Bon, oui, la boule. Se concentrer sur la partie. L'autre avait foiré son coup, sans grand etonnement. Quand on a deja du mal à tenir debout, tu parles d'un truc pour viser...Un peu plus serieux que precedement, le jeune homme prit quelques secondes pour bien se preparer...et tira. Hopla, au fond du trou, fin de la partie, echec et mat, victoire sur k.o. Tadaaam. Ca tombait bien, la demoiselle était déjà assise au bar, et Nayahka avait grand peur qu'elle soit vite rejoint par un individu non appreciable. Il y en avait pas mal par ici, après tout...Il recupera la thune mise en jeu.

"Sans rancune mon vieux..."

Bien bien bien, pas la peine de trop se foutre de sa gueule non plus, se faire flinguer n'était pas l'objectif de la soirée...Pas qu'il craignait d'être blessé, il était armé, après tout, mais il avait pour le moment mieux à faire que de s'embarquer dans une bagarre. Il fallait aller nouer un premier contact avec Myriam. Hoplaa. Il s'eloigna de la table de billard, et tirant un tabouret, alla s'asseoir devant le comptoir, à côté d'elle. Pas trop près tout de même, étant donné qu'elle avait l'air assez réactive...Il posa une main sur le bois franchement passé, et y fit tapoter ses ongles teintés de bleu, puis interpella le barman.

"Mets la conso de la dame sur ma note, j'invite! Et donne moi la même chose, tiens."

Bon, c'était sympathique comme entrée en matière, non? Il pouvait difficilement faire mieux sans ressembler à un stupide dragueur chiant et collant. Ce qu'il était en temps normal, hein, fallait pas se leurrer. Posant son coude sur le comptoir, il pivota vers Myriam, sourire étincelant aux lèvres. Lueur franchement amusée au fond des yeux. On ne se refait pas...

"Pour celebrer un refus amplement merité."

Il ricana, mechamment. Solidarité masculine? Connait pas. Chacun pour soi quoi, surtout concernant les jeunes femmes...et les aussi canons que celle assise à approximativement un mètre de lui. Quoique il n'était pas encore au courant de ce qu'il l'attendait en abordant quelqu'un d'aussi...derangé que Myriam.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 11:25 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Le sourire de Myriam s'élargit. Nayahka, ou plutôt Rivëndal s'approchait d'elle... Ca l'arrangeait, elle n'aurait pas à ouvrir elle-même les festivités. Qui plus est cela prouvait que le jeune homme semblait ne pas avoir froid aux yeux; être plutôt entreprenant... Ca plaisait à Myriam, et pour Adriel c'était là des informations à noter... Intéressantes d'ailleurs. Elle s'accouda nonchalamment au comptoir, et regarda sans sembler surprise, ni avoir l'air de s'interroger, Rivëndal s'asseoir à côté d'elle... Ohooo? Il invitait? Très entreprenant oui, surtout vu le spectacle qu'elle avait donné à voir aux clients du bar... Entrée fracassante comme à son habitude. Intéressée, elle leva un sourcil, et plongea ses lèvres dans la boisson fortement alcoolisée, pour en prendre une gorgée conséquente, qu'elle avala... cul sec. Il s'adressa à elle... tout à fait ce que Myriam appréciait. Les gens qui n'avaient pas froid aux yeux, qui avaient de la personnalité, et qui osaient y aller avec elle... Un gloussement amusé lui échappa, et elle se pencha un peu en avant, sans se soucier de présenter de la sorte son décolleté, qu'elle savait fort appréciable, à celui sur lequel elle avait jeté son dévolu en cette soirée. Vu ses dispositions, et les habitudes de Myriam, il semblait bien que les choses risquaient d'aller plutôt loin... d'ailleurs Myriam était déjà suggestive dans son attitude... quoi qu'elle le fût à peu près de tout temps, mais ça...

"Rien que pour ça, hm? Faudra que je pense à remercier..."

Elle se redressa un peu, histoire d'attrapper à nouveau son verre, et d'en prendre une nouvelle et grande lampée. La soirée s'annonçait bien... très bien même. Il faudrait penser à ne pas trop boire, histoire de ne pas être émechée. Mais pour l'instant... Elle finit rapidement son verre, pour le tendre au barman sans quitter Rivëndal des yeux, le fixant avec une malice qui n'avait rien d'innocent:

"La même chose..."

Myriam était une profiteuse, et il ne fallait surtout pas penser que de l'aborder n'apportait aucun risques pour sa vie, certes, mais aussi pour bien d'autres choses... par exemple pour son porte-monnaie. Mais Rivëndal l'avait voulu, hein... Voyons comment il réagirait.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 1:07 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon point: elle ne l'avait pas encore trucidé pour s'être assis à côté d'elle, et lui avoir adressé la parole. C'était un petit exploit, quand on voyait ce qu'elle avait fait au gus venu lui faire de la drague éhontée, non? Boarf. Pas selon l'avis de Nayahka. Il était non seulement sûr de son charme encore un peu innocent, mais également de sa capacité à avoir l'air sympathique au premier abord. Le privilège de la jeunesse: on vous croit toujours innoffensif. C'était très loin d'être son cas. Enfin, vu comment elle le regardait, Myriam était très loin de ne pas voir clair dans son jeu, et c'était tant mieux. Etre objet de son interêt ne pouvait...qu'ameliorer leurs futures relations. Mais il ne doutait pas du tout qu'ils allaient bien s'entendre, en fait. Pas comme si elle ne lui faisait pas déjà des avances...même s'il ne se leurrait pas: ce comportement semblait faire partie intégrante de sa personnalité.

Zouiiing ses yeux sur son decolleté, inexorablement aimantés. Elle était vraiment, vraiment bien roulée. Mais le garçon ne se sentait pas de mourir prématurément parce qu'il l'avait maté, quoi. La vue était carrément agréable, mais il n'était pas encore tout à fait sûr que son comportement osé n'est pas pour but de lui faire faire une erreur, et de le flinguer, parce qu'il se trouvait être trop entreprenant. Voiiilà. Il arrivait à regarder son visage, et pas sa paire de seins. Remercier, hein? Vu qu'elle ne lui deplaisait pas du tout, Nayahka avait bien trente-six moyens à lui proposer de payer sa dette, son cerveau étant momentanément parti aux oubliettes, de même que l'objectif qu'il s'était fixé: les Kaers. Il continua de l'observer, sourire confiant aux lèvres. Et en plus, elle avait une bonne descente! La femme parfaite quoi. Il n'aurait vraiment pas pu tomber mieux.

Un ricanement de sa part encore, alors qu'elle commandait de nouveau. Bah voyons, pourquoi ne pas abuser des bonnes attentions? Ca ne derangeait pas Nayahka, du tout. Il avait de l'argent à depenser, et si elle pensait l'embarasser en profitant éhonteusement de son invitation...plop plop, c'était raté. Son sourire s'élargit encore, et il fit signe au barman qu'il pouvait y aller.

"Ca tombe bien, j'accepte toute sorte de remerciement..."

Croisant les jambes, pour être mieux tourné vers elle, il attrapa sa chope, et après en avoir savouré une seconde l'odeur, s'en enfila une bonne moitié. Purée, c'était super fort, pas de la gnognotte du tout. Mais il n'était pas une fillette non plus quoi. Sans quitter Myriam des yeux, il finit à son tour son verre, et le reposa, passant une langue fine sur ses lèvres. Bon, s'ils commençaient à jouer à ce petit jeu, nul doute que Nayahka finirait complètement bourré avant la fin de la nuit. Il tenait bien l'alcool, mais vu la différence d'âge, elle devait avoir plus d'experience que lui en la matière...Oeil rapide sur le barman.

"Re-sers moi aussi."

Puis retour sur la jeune femme, avec un sourire iiimperceptiblement suggestif sur les lèvres, et une lueur quelque peu osée, au fond des yeux.

"Je suis Nayahka Skrivagner."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 5:23 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Toute sorte de remerciements hm? Bah voyons... les sous-entendus étaient clairs, il n'y avait dors et déjà plus aucun doute quant à l'issue de cette soirée. Enfin il n'y en avait déjà pas beaucoup au préalable, cette fois-ci c'était fini... Myriam laissa échapper un nouveau gloussement discret, avant de prendre son verre, et de glisser son regard, on ne peut plus éloquent, sur son charmant interlocuteur... Un brin moqueur persistait dans sa voix, soulignant les perches qu'elle lançait à Rivëndal, histoire de voir jusqu'à quand il pourrait faire durer...

"Je trouve aussi..."

Elle attrappa son second verre en même temps que son vis-à-vis, et le vida aussi en bonne partie. Myriam ne lésinait jamais sur l'alcool, au risque de finir complètement bourrée... Enfin. En apparence, c'était ça. Adriel était trop raisonnable pour se laisser aller à une ivresse incontrôlée. Ca aurait pu lui être fatal... et pas qu'à lui. Elle se réinteressa à Rivëndal alors qu'il lui donnait son faux nom. Nayahka Skrivagner... Si des doutes avaient susbisté concernant l'identité du jeune homme, cette fois il auraient été parfaitement dissipés.

Sourire élargi à ses paroles... Rivëndal l'amusait. Enfin, amusait Myriam quoi... Il lui plaisait et l'amusait, et allait sans aucun doute égayer sa soirée. Se penchant une nouvelle fois en avant, Myriam alla jusqu'à lever une main, et la passer sous le menton du jeune homme, laissant ses ongles glisser sur sa peau, taquins... laissant son visage se rapprocher du sien, un peu, et son corps se pencher dangeureusement en avant. Elle n'aimait pas attendre, c'était connu, et même si Adriel aurait voulu prolonger la discussion au maximum, elle ne pouvait pas non plus trop exagérer... Il y avait du monde, et pas mal qui la connaissait, et avait compris qu'elle avait jeté ses filets. Ca aurait fait étrange qu'elle agisse différemment de l'habitude...

"... et tu es nouveau dans le coin, hm? T'es pas trouillard, pour me donner ton nom... à moins que ça en soit un faux."

Pointe tout d'abord involontaire, mais dont Adriel se félicita. La réaction de Rivëndal lui apprendrait bien vite si son passé le hantait encore de beaucoup, ou pas. L'hypothèse que le jeune homme pourrait avoir de bonnes capacité à cacher parfaitement ce qu'il pensait serait aussi envisageable... En tous les cas cela resserrerait les mailles de l'idée qu'avait Adriel de sa personnalité. Il ne marqua qu'un court temps d'arrêt, avant de se présenter à son tour, succintement:

"On m'appelle Myriam, mais tu l'avais peut-être déjà compris..."

Elle se contenta de continuer de le fixer, et de sourire, de manière entendue... Elle n'était pas sans ignorer que sa réputation se répendait bien vite. Qui plus est, l'autre balourd avait prononcé son nom lorsqu'il avait essayé de la choper.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 6:16 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon. Nayahka ne se sentait pas de commençer à jouer à boire, tout de même. Il se bourrait très rarement la gueule, et de nombreuses raisons à cela. La première, parce que c'était difficile, et long, mais pas impossible. La seconde, parce qu'il haissait son reveil le lendemain. Et la troisième enfin...parce qu'il ne se rappelait pas tous les détails de ce genre de soirée. Et il gardait toujours la crainte d'en dire un peu trop. Grande gueule un jour, grande gueule toujours...On ne se refait pas. Et devoiler ses secrets à cause d'une stupide cuite craignait mortellement. Donc, après avoir finit son verre, il ne recommanda pas. Assez d'alcool pour la soirée. Assez en tout cas pour que ses capacités intellectuelles soient un peu alterées, de même que ses perceptions sensorielles...un peu exacerbées. Si vous voyez ce que je veux dire.

Mission ou pas, Nayahka ne restait qu'un homme. Et un très jeune homme même, détail non négligeable. Soumis un chouilla plus que les autres à ses pulsions et à ses désirs. Sexuels, notamment. Desirer Myriam le faisait se rapprocher dangereusement du complexe d'Oedipe, mais il s'en moquait. Elle était belle, il la désirait, et elle lui faisait des avances. Enfin, c'est ce qu'il concluait à sentir ses ongles caresser sa peau. Son coeur s'accelera, perceptiblement. C'était dans ces moments-ci qu'il se sentait vraiment très jeune. Juste mû par un désir pur et simple, et provoqué par le contact d'une femme. Draguer, c'était autre chose. Il provoquait l'excitation, et se faisait un plaisir d'aller jouer. Là...c'était lui l'adolescent qui se pâmait rien qu'à un toucher. Comme les idiotes qu'il n'aimait pas, quoi.

M'enfin, ce n'était pas franchement visible. Il était quand même bon acteur. Son sourire s'elargit simplement un peu plus, et son souffle se fit infimement plus court. Mais l'heure n'était pas à abandonner le peu de cerveau qu'il lui restait. Faux-nom? Il s'esclaffa, un rire moqueur. Bah oui cocotte. Mais ça, tu ne pouvais pas le savoir, hein? C'était pas très dur d'emettre ce genre d'hypothese, etant donné que la moitié de la populace ici utilisait un nom d'emprunt pour...ses petites affaires. Nayahka le faisait rarement sous forme masculine, et restait lui-même. A ses yeux, Rivëndal n'existait plus, depuis un long moment déjà.

"Ca ferait une différence, franchement? Et qui me dit que le tien n'est pas un faux, hein? Enfin...pour moi, ca n'a pas d'importance."

Et le reste de la question, zouip, aux oubliettes. Quel interet qu'il vienne d'ici, ou d'ailleurs? L'important, c'était maintenant. Laissant tranquille le comptoir, il alla attraper les doigts de Myriam, sous son menton, et baissant la tête, déposa ses lèvres sur le dos de sa main, suavement...Puis perdit toutes manières gentleman en rapprochant vivement son visage de celui de Myriam, l'embrassant ainsi avec une passion pas du tout feinte. Hein, quoi? Une affaire à regler avec les Kaers? Oui, oui, plus tard...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 6:45 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Eh bien... Il ne semblait pas être du genre de son frère, soit à perdre la face ou presque dès qu'on lui rappellait quelque chose d'un peu trop vieux à son goût... Connaissant les passés des deux frères, qu'ils avaient su relativement bien retracer, ça n'était pas très étonnant. Cette fois, ce fut Adriel qui fut amusé... Qui lui disait que son nom à elle n'était pas un faux? Pauvre Rivëndal... Si seulement ce dernier avait su dans quoi il était fourré...

Enfin. L'ambiance n'était pas à ça, pas du tout, et Myriam était satisfaite... Même si ça ne se voyait pas franchement, elle savait qu'elle plaisait au jeune homme, lui donnait envie... et ne fut pas surprise de le voir prendre sa main... Oh? Seulement? Ah non! Et d'approcher son visage du sien pour l'embrasser. Tout de même... C'était là ce qu'elle attendait. Elle eut à peine le temps d'élargir son sourire avant que la bouche du jeune homme ne vienne se lier à la sienne. Ni étonnée, ni à la masse, et commençant tout de même à sentir l'alcool delier son corps déjà bieeeen liberé sans ça, elle n'attendit pas pour y mettre du sien, et exprimer un bel échantillon de sa sensualité et de son savoir faire à travers ce premier échange, certes pas le dernier. elle laissa l'une de ses mains glisser contre la machoire du jeune homme doucement... et passa ses bras autour de son cou, se rapprochant au possible de ce dernier, se penchant presque jusqu'à lui tomber dans les bras, et s'étaler de tout son voluptueux corps contre lui. Combien de fois qu'elle embrassait un homme rencontré pour une première fois devant un comptoir, et après à peine un ou deux verres? Elle ne comptait plus... C'était un truc qui lui arrivait extrèmement souvent, chose donc à laquelle elle était habituée.

Après quelques délicieux instants, elle coupa elle-même l'échange, glissant sa main contre la nuque, puis l'épaule de Rivëndal, pour la décoller du corps de ce dernier, et en interposer l'index entre leurs bouches. Une malice peu rassurante baignait ses traits, ses yeux pétillants de façon à la fois irrésistible et inquiètante.

"J'espère que c'est pas tout ce dont t'es capable..."

Léger rire dans son sourire, tandis qu'elle enlevait son doigt, et ramenait ses lèvres à celles de Rivëndal pour les frôler, en l'attente d'une réponse... A ce niveau, ce n'était même plus du sous-entendu.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 7:08 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Très bon point: elle ne l'avait pas flingué dès qu'il avait posé ses lèvres sur les siennes. Le doute avait subsisté à son esprit une demi-seconde, en se rappelant le sort malheureux qu'avait subi le type de tout à l'heure. Quoique Nayahka était convaincu que Myriam avait du faire bien pire à des hommes bien plus entreprenants...Restait juste à esperer que ce ne serait pas son cas, aha. Enfin, il avait un don pour rester en vie, et entier, c'était bien connu. Et en plus, elle embrassait bien. La femme parfaite. Ziupla, fit le petit soldat, alors qu'elle se collait littéralement contre lui, les bras autour de son cou, plaquant ainsi son opulente poitrine sur son torse. Le jeune homme eut l'idée salvatrice d'accrocher ses pieds dans les barreaux du tabouret, histoire que tous les deux ne s'étalent pas lamentablement par terre. Ca aurait pu arriver, quoi. Toute forme d'intelligence avait deserté sa boite cranienne pour ne laisser qu'un tas de testerone bouillonnant.

Bon, se reveiller là...Il s'appliqua dans le baiser, ce qui ne fut pas franchement difficile, il avait l'experience de la chose. Et il aurait sans aucun doute continué si...elle n'avait pas coupé l'echange. Ah non, hein. Le priver maintenant c'était franchement cruel. Haussant les sourcils, surpris, il la laissa interposer son index...et regagna très vite son sourire. Version edulcorée et moult perverse, surprise du chef. Tout ce dont il était capable, hein? Il vint enrouler un bras autour de la taille de Myriam, pour la garder serrée contre lui, et effleura du bout des doigts le bas de ses reins.

"C'est un défi? Je pourrais dire la même chose, tu sais...Tu veux qu'on aille verifier ça chez moi?"

Sans attendre de réponse immediatement, il plaqua de nouveau sa bouche sur la sienne, le chemin n'étant que de deux trois centimètres, hem, et y introduisit une langue coquine. De l'autre main...il fouilla frénétiquement dans sa poche, histoire de trouver son argent, et payer les conso. Une fois les billets denichés, il les posa sur le comptoir dans un bruit sec. Rien à faire de la monnaie. C'était désormais hors de question de moisir là. Et hors de question de parler affaire...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 7:30 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Adriel sentit un agréable frisson secouer à peine perceptiblement son corps, tandis que la main de Rivëndal venait entourer sa taille, et se balader, à peine présente dans le bas de son dos. Elle commençait à réagir selon de véritables pulsions, et de se mêler à Myriam... Chose habituelle lorsque venait l'excitation. Elle ne cessait de regarder Rivëndal, une perversité claire et nette se lisant maintenant sur ses traits. Un défi? Hmmm... Mouip, venant de Myriam on pouvait appeller ça comme ça... et le challenge était plutôt élevé. Il ne s'attaquait pas là à n'importe qui... En tous les cas il ne fallait certainement pas compter sur Myriam pour refuser sa proposition. Ca, elle allait y aller, chez lui... Elle n'allait même pas faire semblant. Elle n'eut cependant pas le temps de répondre, tandis qu'il l'embrassait pour la seconde fois. Toujours aussi réactive, volontaire, et délicieuse, elle vint à lui pour répondre à son baiser avec plus d'application encore que la fois précédente.

Fin du second échange. Elle se sépara avec une lenteur lascive de Rivëndal, alors qu'enfin elle était en état de lui répondre. Tandis que sa voix s'élevait, plus basse, pleine de toute ce qui risquait d'arriver par la suite, elle glissa sa main dans les cheveux du jeune homme, vint titiller sa nuque, puis passer plus haut tout en sensualité:

"J'en ai pas l'air?"

Elle quitta avec lenteur le corps de Rivëndal, sans cesser de l'observer. Il était maintenant temps de s'en aller, n'est-ce pas? La seule chose à espérer, c'était que son "chez lui" ne soit pas trop trop loin d'ici...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Mai 12, 2007 7:42 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'était si delicieux qu'il se demandait comment il avait fait pour s'en passer. Depuis combien de temps n'avait-il pas touché une femme, hein? Bon, approximativement dix heures. Mais ça n'avait aucune espèce d'importance. Ce qu'il ressentait là avec Myriam, et ce qui allait sans nul doute se passer après, dépassait de loin les relations basiques et insipides qu'on a tous les jours avec une inconnue de base. Là c'était déjà magique. La suite serait divine, pas de crainte à avoir, même s'il la connaissait depuix environ dix minutes...De toute manière, Nayahka mourrait d'envie d'avoir Myriam, comme rarement il désirait une fois, serieusement. C'était souvent par jeu, et par ennui. Pas parce qu'il en crevait sur place, comme c'était le cas là.

Ah, fin de l'echange. Aussi brusquement que le premier, damned! Ca allait devenir vite frustrant s'ils ne passaient pas à la vitesse superieure...d'autant que son corps ne reclamait que ça, comme il put s'en rendre compte lorsqu'elle glissa sa main contre sa nuque...l'attente devenait franchement insupportable. Sourire encore, confiant, pervers, impatient.

"Question bête, j'admets...Aller, on va pas moisir là."

Sans attendre, il la lâcha, faisant tout de même glisser ses doigts le long de sa taille...et sauta à bas de son tabouret, saisissant la main de Myriam dans la sienne. Dernier regard aux alentours...et il quitta la place en entrainant derrière lui son "amie" du moment. Et sûrement pour le reste de la nuit.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir' Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com