Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Soirée défouloir
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir'
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2007 7:26 pm 
Sujet du message: Soirée défouloir
Répondre en citant

Une à deux heures après Bureau de Laël Levana - Coordinateur d'Evènements

C'est donc de très méchante humeur que Laël se pointe sur l'île. Mais elle est plus sexy que jamais, ce qui sied bien au lieu. Elle a passé une robe courte de couleur rouge, bien moulante, et a réhaussé son mètre quatre-vingt sept de talons d'environ 5 ou 6 centimètres, ce qui à ce niveau là, n'est plus négligeable. Laël s'est même pris à se maquiller, avec art il faut le reconnaître, même si elle avait la main lourde sur le crayon kôhl.

Bon bon bon... alors où allons-nous? Laël se décida pour un bar douteux - forcément me direz vous - où elle entra pour s'asseoir avec grâce sur un tabouret. Evidemment, vu dans l'état où elle était, elle devait quand même garder un minimum de calme pour éviter de se transformer. Quoique la robe irait super bien à sa moitié masculine aussi.

Laël commanda une margarita, sentant avec délice les yeux se poser sur elle. Ses ongles étaient peints en rouge, impossible de savoir de quel phénotype elle était. Elle pourrait toujours se transformer en cas de problèmes, histoire de récupérer une force physique plus importante. Mais pour l'instant, elle n'en avait pas l'utilité.

Sa consommation arriva rapidement, et elle la sirota doucement, tout en jetant des oeillades aux personnes autour d'elle. Laël se prit même à croiser et décroiser les jambes, faisant remonter sa robe jusqu'à la limite de ses bas. Ses interminables jambes d'ailleurs, ponctuées d'escarpins vernis de couleur noire.

Quelques temps passèrent, entre alcool et danse, les flirts allaient bon train, mais Laël était venue ici pour s'amuser, alors c'était ce qu'elle faisait. Tant pis si quelqu'un qu'elle connaissait au boulot allait raconter qu'elle n'était qu'une chaudasse. Laël avait pour principe d'assumer ses actes. C'est pour ça qu'elle s'eclipsa quelques minutes avec un parfait inconnu dans les toilettes pour en revenir un peu moins bien coiffée... Et se remettre illico à danser.

Une heure plus tard, elle fit une pause et alla se rasseoir au bar, pour commander un After Eight - Get 27 et Bailey's - qu'elle savoura comme il se devait. Quand même, il y avait du monde, mais personne de vraiment intéressant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2007 8:00 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Alala... A peine sauvée des griffes des sûls qu'Adriel, ou plutôt Myriam en l'occurrence, était déjà réquisitionnée par son gang histoire de bosser sur une affaire... Non mais ils étaient impitoyables hein? Ou alors devaient se dire qu'avoir passé la nuit à dormir à la verticale soutenue par deux seules menottes tranchantes n'était pas encore assez pour crever le phénomène qu'elle était. C'était l'un ou l'autre de toutes façons quoi... Il fallait dire aussi qu'elle était bien placée pour mener cette mission à bien, sâchant qu'elle était celle qui avait prévenu les kaers de la présence d'Eve chez les libhe sûls, soit celle qui était responsable du soudain intérêt du gang pour la chose, et celle qui était encore la plus renseignée sur la question... Outre cela, et cette fois en tant que membre de la Cinquième Colonne, second et ami de Nathanaël, Adriel n'avait pas hésité à accepter de s'occuper de cette affaire là, qui la mettrait plus à même de savoir si Eve était actuellement réellement en sécurité. Sans parler de la brutalité des libhe sûls qui n'était pas sans encore l'inquièter... Ils avaient tout de même failli liquider Nathanaël sans même se rendre compte de ce qu'ils faisaient quoi. Bref. Il s'agissait de soutirer des informations, par la force si il le fallait. La spécialité de Myriam quoi, en gros. Huhu... On allait s'amuser.

Et donc, depuis son bureau jusqu'à chez elle puis ici, Adriel avait suivi cette femme en filature... Laël Levana, coordinateur d'évenements au parc des expositions... Les chances n'étaient pas de 100% pour que cette personne sâche ce qu'Adriel voulait entendre, mais elle était plus facile à aborder et menacer que le directeur du parc des expos lui-même, qui l'air de rien appartenait à la classe des commerciaux, et ne sortait dehors que trèèès très protegé. Et ils en étaient arrivés jusqu'à l'île de Lynra. Ce qui bien sûr ne posait aucun problème à Adriel. A Myriam, encore moins, si ce n'est que ses habitués croiraient peut-être qu'elle était venue se faire un peu d'argent... Oh eh bien qu'ils croient hein, la déception ne serait que plus cuisante lorsqu'ils comprendraient qu'elle n'était pas disposée pour cela. Puis si ils insistaient, on savait ce qu'il adviendrait... bam.

Bien heureusement, personne ne la remarqua, et elle put voir Miss Levana entrer dans un bar... qu'elle connaissait plutôt bien. Un sourire vicieux s'afficha sur ses lèvres, puis elle fit signe aux quelques hommes que le chef avait mis à sa disposition qu'il n'était plus la peine de la suivre... Qu'ils restent dehors. A l'intérieur, elle se débrouillerait sans problème. Sensuelle et inquiètante, surtout en vue du stock d'armes conséquent qu'elle gardait à la ceinture, elle se dirigea vers l'entrée du bar... et entra. Voyons voir... Elle posa une main sur le chambranle de la porte, et commença à le tapoter doucement des ongles tandis qu'en un clin d'oeil elle prenait connaissance de la clientèle actuellement accueillie par l'établissement. Bieeen, parfait, pas de groupe gangster ennuyeux, pas d'imbécile qui viendrait la faire suer en plein "service"... ok. Ses yeux retournèrent sur Levana, quand elle se rendit compte de la présence d'un homme, qu'elle avait zappée. Zyoooung retour du regard en force sur l'individu, tandis que sans une once d'hésitation elle attrappait son flingue pour le dégainer et en enlever la protection. Ohohoooo chéri... Celui là Myriam lui avait promis sa mort, dans le cas où elle le rencontrerait encore. C'était un gars d'un gang adversaire qui avait tenté de la forcer, même si on pouvait difficilement forcer Myriam, vu qu'elle était toujours à peu près consentante. Trois raisons de le buter: de un c'était un ennemi, de deux il avait abusé, de trois il avait été assez peu doué pour ne même pas remarquer qu'elle venait d'entrer. Hmm ok. Geste nonchalant tandis qu'elle sortait son révolver et visait, avec la même expression que si elle avait été en train de faire ses courses au marché... Et bam. La clientèle sursauta cria et tout ce qu'on voulait, et le corps du mec visé s'étala, dans une belle gerbe de sang bien rouge. Entre les deux yeux, ça faisait 1000 points ça! Adriel n'était pas spécialement attiré par ce genre de massacre gratuit... mais Myriam si. Résultat, laissant un éclat de rire cruel lui échapper, elle observa son forfait avec un sourire tout aussi acide que satisfait, à la limite du jouissif, puis après avoir tapoté sa nuque deux trois fois du canon de son flingue encore tout chaud d'avoir été utilisé, elle se remit à avancer, honteusement lascive et complètement insensible à la panique qu'elle venait d'engendrer.

Arrivant au bar, elle prit un tabouret... à coté de Laël. Il ne fallait pas oublier ses objectifs, même après avoir fait diversion. S'y échouant avec toute la grâce et la délicatesse qui pouvaient la caractériser quand elle le voulait - c'est à dire à peu près aucunes - elle échappa un soupir blasé, avant de croiser les bras sur le comptoir, et d'appeller le propriétaire des lieux pour qu'il la serve... Et plus vite que ça hein!

"Ca sera comme d'habitude, et tu me feras le plaisir de te bouger le train, si tu veux pas que je t'y rajoute une aération!"
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Lun Avr 23, 2007 11:06 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Pitin mais c'était quoi cette journée de merde? Laël était venue ici pour s'éclater, et v'la-t'y pas que c'est la tête d'un mec du bar qui éclate. Oh et puis elle s'en foutait, après tout, elle n'était pas responsable ici. Si seulement on pouvait éviter de faire ça dans ses salles de spectacle à l'avenir, merci de votre compréhension et à bientôt.

Bon, au moins la soirée était plus intéressante d'un coup. Surtout que la cinglée meurtrière vint s'asseoir juste à côté d'elle... euh... de lui. Et merde, foutu irazynisme! Apparemment, voir quelqu'un se faire buter devant lui était assez choquant pour déclencher son changement de sexe, avec cependant un peu de retard. Bah ouais, Laël avait bu, et il avait un peu de mal à réagir immédiatement. Enfin, il avait quand même l'air con dans sa robe là du coup... Quoique... Enfin, question de goût quoi.

Il but son after eight, et commanda un whisky... Ouais, là il en fallait. Les meurtres le suivaient ou quoi? Bientôt il ne pourrait plus faire un pas dans la rue dans que quelqu'un ne dessoude le premier venu. Devant lui évidemment, sinon c'était pas drôle, hein. Il but son verre de whisky cul sec, se foutant bien de l'autre à côté de lui, jusqu'à ce qu'il lui sorte d'une voix sèche, et étrangement grave, malgré la robe le maquillage et tout le tralala - surtout qu'il avait la flemme de repasser en mode femme là:

" Ca vous arrive souvent? Non, parce que c'est vraiment charmant comme façon de dire bonsoir... "

Ironique? Naaaan. Cynique? Jamaaaais! N'empêche, heureusement que Manoah était là pour éviter la catastrophe, parce que le petit Lilo il était mort de trouille. Mais voilà, Laël n'avait peur de rien, du moins en apparence. Finalement, il se décida à reprendre sa forme féminine, parce qu'après tout, s'il était en robe c'était pas pour rien non plus.

Elle reposa donc son regard sur l'inconnue, et la détailla. Avec un sourire entendu, et manifestement pervers, elle lui lança:

" On devrait inventer un nouveau dicton: les beautés sont toujours mortelles. "

Laël éclata de rire. Elle était déjà bien entamée par l'alcool là...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Avr 24, 2007 10:03 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Du coin de l'oeil, Adriel avait vu sa véritable cible se transformer. Ah tiens! Un compagnon de phénotype de l'irrascible chef de gang qu'elle avait quitté il y avait peu... Quoiqu'il pouvait tout aussi bien être un abyn ou un aliyn, mais vu la tenue qu'il arborait actuellement, le premier était un peu exclu, quant au second c'était fort improbable. Qui plus est on comprenait aisément pourquoi un irazyn sujet aux transformations par l'émotion pouvait avoir perdu le contrôle suite au meurtre qu'elle venait de commettre. Bref... C'était une information comme une autre, mais loin d'être celle qu'elle était venue chercher. Attrappant son propre verre qu'elle commença à vider avec la descente propre au personnage qu'elle jouait - soit impressionnante - elle put voir que... houlà. Que Sir Levana n'était pas non plus sans lésiner sur la boisson... Si il continuait comme ça il allait bientôt être trop pompette pour qu'Adriel puisse lui retirer quelconque information... En gros il était question d'aller vite.

Il... lui adressa la parole. Ah parfait! Adriel n'aurait pas cru après avoir creusé un troisième oeil à l'autre abruti de service qu'elle avait été dans l'obligation de déssouder, mais Laël ne semblait pas avoir froid aux yeux, quoique l'alcool n'eut pas du être innocent quant à ce résultat. Bien. Mode Myriam on, n'oublions pas. Myriam tourna un regard patibulaire sur le jeune homme et resta silencieuse pendant quelques secondes... avant d'opter pour un sourire carnassier, tandis qu'elle posait sa main encore armée sur la table dans une nuée de cliquetis sonore, et qu'elle attrappait son verre de l'autre, répondant sur un ton distrait, mais narquois:

"Au moins 5 fois par jour, ça préserve la santé..."

Hop là, elle leva son verre pour elle aussi finir sur un cul sec magistral, puis pour le reposer brutalement... et tourner les yeux sur un Laël... redevenu femme. Ce qui ne l'empêchait pas de la regarder, et de lui lâcher un commentaire agrémenté d'un sourire tout à fait caractéristique... Oho? Bah tiens. Comme si Myriam n'allait pas sauter sur l'occasion. Faisant glisser son révolver contre la surface du comptoir, elle profita de l'éclat de rire de son interlocutrice pour se pencher dangeureusement vers elle, laissant naître sur ses lèvres un nouveau sourire... des plus suggestifs. Tiens son décolleté était parfaitement dans le bon angle pour être contemplé par la jeune femme maintenant, mince alors, quel dommage... Elle ramena son flingue pour le lui pointer sous la gorge, et pour lui relever le menton doucement, du bout de son canon.

"Faudrait tester la marchandise avant d'être si sûre de toi, tu crois pas?"

Bon deux solutions... Soit Laël se mettait à paniquer, mais c'était pas grave, il y avait des gars dehors pour l'attrapper, soit elle comprenait que chez Myriam mort et sexe pouvaient se rapprocher de façon tout aussi malsaine que tordue, et elle évitait de prendre peur tout de suite... On verrait bien où les mènerait ce début de discussion.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Mar Avr 24, 2007 12:11 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Cinq meurtres par jour? Ouhouh petite joueuse! Laël sourit de manière narquoise et cynique. Au moins savait-il à quoi s'en tenir, n'est-ce pas? Il recommanda néanmoins un autre verre, parce que l'autre était franchement effrayante. Lilo faisait dans son slip là... Mais Manoah se devait de préserver les apparences dures, détachées et arrogantes de Laël. Il ne réagit pas plus que ça, et sirota son nouveau verre, avant d'imiter Myriam pour le finir cul-sec. Il se sentait mieux là...

Mais le canon qui fut sensuellement pointé sur lui était bien trop flippant pour que l'alcool ou même Manoah n'empêche Laël d'écarquiller les yeux et de redevenir un mec. Puis... ce dernier lança:

" Je me demande qui teste qui en ce moment... Tu me préfères sous cette apparence? "

Enfin, il gardait la robe et le maquillage, donc il n'y avait pas grande grande différence avec sa forme féminine. Sauf évidemment quelques considérations physiques et techniques de la plus haute importance. Finalement, il s'essaya à sourire, plutôt convaincant. Enfin pas un sourire niais non plus, un petit sourire en coin et entendu.

Evidemment, il ne pouvait pas bouger, sous risque de voir sa petite gueule exploser. Et surtout ne pas laisser la panique prendre le dessus, sinon il allait encore se mettre en mode femme, et apparemment l'autre n'était pas forcément d'accord. Foutu phénotype.

" Tu comptes rester ici? Parce que j'ai un appartement et je vis seul... "

Une invitation? Naaaan jamais de la vie voyons! En même temps, c'était vrai qu'il était vachement bien entamé le Laël. Encore un peu et on était même plus sûr qu'il puisse marcher ou dire une phrase cohérente. Mais il n'en était pas encore là, et avait l'habitude de longtemps stagner dans la phase 'je suis le plus fort et je m'aime' de l'ivresse. En clair, ses inhibitions tombaient vite et il était rapidement beurré, mais sa tête ne tournait pas facilement, et il était très rarement malade à en vomir.

Il était donc très capable d'accompagner cette ... meurtrière... preuve qu'il était bourré quand même hein, jusque chez lui. Ouais là il était plus ivre, il était simplement fou. En même temps, elle avait une plastique qui lui faisait plus vite tourner la tête que les verres qu'ils enchaînait.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Avr 24, 2007 4:57 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Laël avait eu peur, ce qui était parfaitement compréhensible vu l'arme qui lui barrait actuellement la gorge... Mais du coup elle s'était transformée quoi, ce qui n'était bien entendu pas sans plaire à Myriam... Adriel laissa son sourire s'accentuer, vicieux, tandis que son vis-à-vis répondait. Elle s'approcha un peu plus encore de lui, laissant la présence du canon de l'arme devenir plus forte, contre sa peau.

"Et si c'était le cas?"

Et sans trop attendre... l'invitation. Ah carrément! Eh bien dis-donc... C'est qu'il devait-être bien bourré pour avoir envie de donner l'emplacement de son appartement à quelqu'un comme Myriam, à lui en ouvrir les portes, et à y rester seul avec elle, au risque de se faire flinguer, même si il était clair que Myriam n'avait pas besoin de ça pour flinguer les gens quand elle en avait envie. Elle ne se laissa pas surprendre. Elle avait connu d'autres fous dans son genre, même si la plupart avaient terminés dessoudés. Comme cela arrangeait Adriel... elle se décida d'accepter. Finalement elle allait pouvoir arriver à ses fins bien plus vite qu'elle l'avait prévu tiens. Les kaers allaient pouvoir le coincer sans qu'aucune tentative de fuite ne soit vraiment envisageable, et ce dès qu'ils seraient barrés dans un coin moins fréquenté.Elle retira son flingue de la gorge de Laël, sans pour autant cesser de le regarder, suggestive au possible...

"T'as pas froid aux yeux mon mignon..."

Et sans attendre... elle passa son bras armé derrière son dos puis... euh oui se jeta sur lui en gros, il y avait peu de termes adéquates si ce n'est celui-ci... Goulument, avec toute la sensualité perfide dont elle était dôtée, elle se mit à l'embrasser, et profita de ce moment pour glisser de sa chaise aux genoux du jeune homme, tout en lenteur lascive, presque reptilienne... Elle écrasa sa poitrine contre celle de Laël, avec une volupté toute controlée. Sa main libre vint se poser contre sa joue, pour venir s'égarer dans son cou, progressivement... L'une de ses jambes nues si l'on ne comptait pas la résille vint se frotter contre sa cuisse, pour remonter jusqu'à la hanche, puis plus haut... Quelques secondes passées ainsi, et enfin elle s'arrêta, s'éloigna de quelques faibles centimètres, pour conclure sur un ton qui... était loin de casser l'ambiance:

"Ca te va comme réponse?"

Et son sourire irrésistiblement lubrique de revenir à l'assaut...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Mar Avr 24, 2007 5:55 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Eh bien Laël n'était pas tombé sur du menu fretin, et le fait qu'il n'ai pas froid aux yeux - du moins en apparence, et grâce à la grand mère Vodka - semblait plaire à Myriam. Tain, ils connaissaient même pas leurs noms quoi. En même temps y'avait pas forcément besoin pour ça...

N'empêche qu'elle l'a surpris en faisant ça, mais il était passé en mode genre bloqué. Heureusement, sinon il serait devenue fille pendant le baiser et... bah voilà quoi. Mais il était toujours maquillé et en robe, je le rappelle. Donc, c'était une scène assez... bizarre. Mais que Myriam se jette sur lui, il s'en fichait, et répondit au baiser avec un enthousiasme à peine pervers. Ses mains se posèrent sur les cuisses de celle qu'il ne connaissait pas, remontant lentement vers son postérieur... hmm... avantageux. Le pauvre, s'il savait ce qui l'attend!

Laël n'était pas méfiant, surtout pas quand il avait bu. La preuve est qu'il embrassait une fille avec un flingue à la main, et proposait de la ramener chez lui. S'il n'était pas bourré, alors il était vraiment cinglé. Il cherchait sa misère là quand même... Mais c'était si bon. Et puis qu'est-ce qu'une vie sans risques aussi? Bon, c'est vrai , faut savoir doser un peu...

Le baiser prit fin, et Laël plongea ses yeux d'un gris irréel dans les prunelles de la beauté qu'il tenait dans les bras:

" J'adore ta manière de répondre, tu sais. Allez on s'arrache de ce bar pourri. "

Laël attendit que Myriam se défasse de son étreinte pour se lever et se diriger vers la sortie du bar. Il était rare qu'il revienne chez lui bredouille de toute façon, il n'était pas spécialement mal foutu, et savait comment s'y prendre. Pas que pour la drague d'ailleurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mer Avr 25, 2007 7:44 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Réponse affirmative! Le sourire d'Adriel s'étendit sur ses lèvres, multipliant au passage son degré de lubricité... Un gloussement tout à fait adapté à la situation lui échappa, puis d'un bond elle se sortit de l'étreinte de Laël, pour atterrir sur ses deux jambes dans un petit claquement vif. Hop là. Elle leva son bras armé... pour remettre la protection du flingue, ce qui n'avait toujours pas été fait. Oui quand même elle allait peut-être le ranger, plutôt que de jouer avec pendant 107 ans, même si ça l'amusait... Ou plutôt, même si c'était censé l'amuser.

Après avoir fait tourné le "jouet" autour de son doigt, puis l'avoir rangé dans sa ceinture d'un même mouvement, elle passa une main dans sa nuque en émettant un soupir léger, ce avant de faire quelques pas de sa démarche d'allumeuse... Elle s'arrêta rapidement, pour tourner un regard brûlant de promesses sur son nouveau compagnon, en attendant que ce dernier arrive à son niveau. D'un même temps elle regarda si il marchait encore droit... Elle même n'avait pris qu'un verre, même cul sec, donc ne commençait qu'à virer un peu pompette, mais lui c'était déjà tout différent... Pas question qu'il ne tombe dans les vappes avant d'avoir pu l'interroger! Quoiqu'en fait il y avait toujours moyen de le capturer et d'attendre son réveil pour lui poser des questions, mais bon... Décidément les enlèvements allaient définitivement virer à la mode des gangs si ça continuait.

"Grouille toi alors, parce que j'aime pas attendre."

Elle put se rendre compte... qu'il était tout de même très grand. Il la dépassait de trente bons centimètres, ce n'était que maintenant qu'elle était à côté de lui qu'elle se rendait compte de ce que cela pouvait signifier... Enfin ça ne lui posait aucun problème, d'un côté. Elle n'avait juste pas l'habitude qu'on la dépasse de la sorte, du haut de son habituel mètre soixante dix-huit. Bref. Elle continuait de jouer le jeu. Minaudant presque elle donna un petit coup de hanche à Laël alors qu'il arrivait à côté d'elle, puis se plaquant à lui d'un même mouvement lui attrappa un bras, pour commencer dès lors à y passer ses mains expertes, à taquiner la peau du bout de ses ongles, à titiller son épiderme en caresses suaves... et bref. Continuant d'avancer de la sorte elle le quitta bientôt des yeux pour regarder où elle allait. En sortant, ne voyant pas les siens, elle constata qu'ils avaient été assez malins pour se cacher, et bien... Enfin en même temps ils la connaissaient, elle et ses techniques tout à fait... personnelles. Arrivés en plein dans le quartier résidentiel, il était certain que Laël allait regretter de lui avoir si vite accordé une confiance... qu'elle était très loin de mériter.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Mer Avr 25, 2007 5:32 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Laël suivit Myriam, la laissant jouer son corps comme elle l'entendait. Après tout, si ça l'amusait. Il était quand même rassuré de la voir ranger son flingue, et se dirigea vers la sortie donc. Sa tête lui tournait un peu, c'était vrai, mais ça allait encore. Il ne titubait pas encore, du moins pas ostensiblement: une légère perte d'équilibre de temps en temps. En clair, une ivresse bien présente, mais modérée. C'est surtout qu'en fait, il n'avait pas froid aux yeux dans cet état, comme Myriam avait pu agréablement le constater.

" Ouais ça va j'arrive. Madame est pressée, ça me fait plaisir. "

Ajouta-t-il avec un sourire entendu. Il était grand certes, sa robe l'amincissait et le grandissait encore plus, sans oublier sa coiffure en hauteur et ses talons hauts... En tout et pour tout, il atteignait facilement les 1m95. A coté, 1m67, c'était de la gnognotte. Mais Myriam avait quand même un avantage sur Laël: l'alcool. Lui avait bu, et pas qu'un peu. Ses réflexes s'en trouvaient indéniablement diminués.

Mais il ne savait pas encore qu'il allait en avoir besoin. Il était loin de se douter que cette beauté était aussi dangereuse que ça. Il était loin de penser qu'il allait se trouver mêlé à cette putain d'affaire d'attentat et d'enlèvement commis dans SON parc d'expositions. Il était à mille lieues de songer que ce satané dossier l'avait suivi jusqu'à Lynra. La vie est parfois cruelle, n'est-ce pas?

Ils arrivèrent donc dans la rue. Laël ne remarqua pas les 3 gus de Myriam, premièrement parce qu'ils étaient cachés, et surtout parce qu'il ne faisait plus attention à d'autres choses que la belle qu'il allait ramener chez lui, et qui n'aurait certainement pas le temps de dormir vu l'heure déjà bien avancée. Il était près de deux ou trois heures du matin là quand même. Bof, pas grave, Laël prétexterait bien quelque chose demain pour éviter de bosser l'après-midi ou s'isoler pour pioncer dans une salle de repos vide. C'était ça son boulot. Comme quoi y'avait vraiment personne de net dans le coin...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Jeu Avr 26, 2007 8:56 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon eh bien... Le piège était tendu. Les trois gangster suivaient, tandis qu'ils avançaient, parcouraient l'île de Lynra pour retourner sur le pont du plaisir, le traverser... Arrivée à ce niveau, Adriel jugea bon de s'éloigner un peu de sa cible. Ca aurait tout de même été trop dommage de louper son coup pour cause de proximité, hm? Oui parce que bon, même si elle était entrainée, Laël avait encore l'avantage de la force physique et de la taille. Elle s'en sortirait toujours en usant des mille et uns tours qu'elle avait dans sa boîte mais le mieux était de ne pas perdre de temps. Détachant ses bras de celui de Laël, elle prit parti de s'étirer, avec une grâce toute féline... pfiou. Et de lâcher un soupir impatient, avant d'accélerer le pas. Ils arrivèrent bientôt dans le quartier résidentiel, tournèrent une fois, deux fois... en arrivèrent dans un coin nettement plus paumé que ceux qu'ils avaient traversé jusqu'à présent. C'était le moment... Quelques pas encore puis... Elle fit en sorte de s'arrêter devant Laël, l'empêchant ainsi de continuer son chemin, et lui faisant sans doute se demander quoi... Et hop! sans crier gare elle se retourna, dégainant son flingue et le pointant sur un Laël qui devait être à cent lieues de s'être attendu à ce soudain revirement. Signal de départ pour les hommes cachés dans les recoins de la rue. Aussi inopinément que Myriam s'était retournée contre son cher pigeon, ils accoururent, foncèrent sur lui, prêts à l'immobiliser. Les deux premiers lui attrappèrent chacun un bras, assez fermement pour qu'il n'ait que peu de chances de se sortir de cette étreinte, d'autant que ses agresseurs étaient loin d'être des fils de fers. Le troisième quant à lui lui assèna un coup violent dans les genoux, le forçant ainsi à les plier. Les autres en profitèrent pour faire pression sur son corps, et le forcer à s'agenouiller... Eh ben voilàà, si c'était pas beau ça. Ricanement cruel, et Myriam laissa un sourire carnassier gagner ses lèvres, avant de s'approcher, tout en minauderies moqueuses, narquoises:

"Je sais pas pour le reste, mais y a déjà une chose pour laquelle t'es pas doué, et c'est pour préserver ta vie..."

Clic clac la protection enlevée, tandis qu'elle venait pointer pour la seconde fois le canon de son arme sur la gorge de son très cher ami, de façon nettement moins prometteuse ce coup-ci... Son sourire s'accentua, ce faisant de plus en plus vil, tandis qu'elle approchait son visage du sien, et achevait avec un sadisme non feint... enfin si. Complètement feint. Mais du moins personne n'aurait pu le remarquer:

"Trop dommage Laël-chou... Sérieux j'aurais bien aimé faire de toi mon quatre heures, mais tu comprends... le boulot c'est le boulot..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Jeu Avr 26, 2007 12:39 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Laël avançait, sans se douter de ce qu'il allait lui arriver. Alors que Myriam accélérait, Laël força le pas pour essayer de la rattraper. C'était tout de même étrange ce cirque. Mais il était trop éméché pour réellement s'en inquiéter. Il continua donc à la suivre, même si elle prenait des chemins assez bizarres... détournés. Et voilà qu'ils étaient dans un coin isolé du quartier résidentiel. Nan nan y'avait un truc qui allait pas.

En effet, ça n'allait pas du tout. Myriam s'était arrêtée net, et s'était retournée pour pointer son arme sur Laël. Et pas d'une manière aussi lubrique que la première fois:

" Qu... Quoi!?!? "

Sous la peur, c'est une femme que les 3 gus vinrent immobiliser. Laël détestait ses foutus gènes! Myriam parla, et l'autre ne comprenait vraiment pas pourquoi elle faisait ça, ni quelles étaient ses intentions. Tout ça, sans oublier le taux d'alcoolémie non négigleable de Laël. Myriam s'approcha, et suite à sa nouvelle réplique, Laël redevint un homme. Il avait l'habitude, parfois il le faisait même exprès, mais là, c'était vraiment pas le moment.

" P'tain... Boulot? C'est quoi ton foutu boulot? Qu'est-ce que tu me veux??? "

* Sale chaudasse! Fait chier fallait que ça tombe sur moi... spèce de folle!!! *

Il gardait évidemment ça pour lui... euh pour elle maintenant, transformation express encore une fois... donc elle gardait ça pour elle, n'étant pas vraiment en position de force. Laël attendait simplement de savoir ce pourquoi elle était ainsi menacé, mais si elle ne parlait pas, elle avait un regard qui en disait long sur ce qu'elle pensait. Elle ne le baissait d'ailleurs pas, soutenant celui de Myriam autant de temps qu'il le faudrait pour qu'elle lui dise enfin ce qu'elle lui voulait.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Jeu Avr 26, 2007 4:21 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Laël était effrayé... Et Myriam adooorait faire peur aux gens, c'était bien connu... Un éclair de démence passa dans ses prunelles, tandis que son sourire s'élargissait, jouissif, et qu'elle répondait sans attendre à sa victime, profitant du fait... qu'elle ne pouvait rien en savoir pour l'instant, justement:

"Mais juste te buter, crétin!"

Et clac! Elle appuya violemment le canon de l'arme contre la peau de Laël, commença à appuyer sur la gâchette et... s'arrêta, tandis que sa main mimait le geste du revolver en pleine utilisation, et que de sa bouche sortait une onomatopée sautillante, moqueuse à souhait:

"Bam!"

Rire perlé alors qu'elle laissait sa main se perdre sur la machoire de son presqu'amant, ce avant qu'elle ne se baisse, laissant glisser ses mains contre le corps de Laël, toujours aussi sensuellement et ce malgré l'actuelle situation:

"Non plus sérieusement mon chou... On a besoin d'infos tu vois, au sujet d'un certain massacre sur lequel tu dois certainement bosser en ce moment..."

Elle commença à insérer une cuisse entre celles de Laël, sans le quitter des yeux, remontant petit à petit le long de son corps au risque - voire même plus - de lui remonter sa robe... Mince alors quel dommage... Et de poser une main dans sa nuque tandis qu'elle achevait, sans oublier de le menacer de sa main armée:

"On sait qu'Eve a été enlevée par un gang ennemi, et on veut savoir si ça a déjà été annoncé, et si une demande de rançon a été faite auprès de ton département... Nos informateurs sont quasiment sûrs que c'est fait alors tu as tout intérêt à donner une réponse positive..."

Elle s'approcha pour lui lècher la joue non loin de l'oreille, non sans une certaine taquinerie lascive et tout aussi malsaine... sa marque de fabrique quoi. Elle approcha sa bouche du creux de son oreille pour lui souffler dans ce dernier:

"... ça serait dommage de devoir flinguer un beau gosse comme toi, hm?"

Du bluff... C'était en grande partie du bluff. Les kaers n'avaient aucune certitude concernant la demande de rançon. Elle pouvait déjà être faite et tenue secrète, ou pas... Ils voulaient dans tous les cas des infos sur cette dernière, histoire de pouvoir couper l'herbe sous le pied des sûls si ils le pouvaient. Pour ça faudrait ruser et parvenir à leur subtiliser Eve, et le plus facile serait encore de le faire au dernier moment, juste avant l'échange... Adriel certes ferait en sorte que cela n'arrive pas, en tant que membre de la Cinquième Colonne cette fois, mais pour l'instant... pour l'instant elle était Myriam, et devait avoir les même buts que ses soi disant confrères gangsters.

Adriel s'intéressait aussi à cette histoire de demande de rançon... Pourquoi donc? Tout simplement car il fallait s'assurer d'une chose, et c'était que les commerciaux ne soient pas en train de planifier quelque chose pour récupérer Eve... Si la demande de rançon avait été faite, mais pas encore rendue publique, cela singifiait qu'il y avait de grandes chances pour que ces abrutis tentent quelque chose, et mettent ainsi la vie de Nathanaël en danger... Pas question que ça n'arrive, ça, jamais.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Sam Avr 28, 2007 2:14 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Effrayé? Il était terrorisé. De quoi elle parlait cette folle ? Qu'est-ce qu'elle lui voulait? Pourquoi lui? Evidemment, Myriam se joua de lui, cinglée qu'elle était. A la déclaration comme quoi elle allait le buter, Laël redevint homme. Au BAM! et au rire immonde qu'elle fit résonner, il passa en mode féminin. Il haïssait vraiment ça... mais il était comme ça.

Enfin, Myriam se décida à lui demander ce qu'elle voulait exactement. Laël percuta rapidement. Foutu dossier !!! Il le suivait même quand il voulait en réchapper. Bon en tous cas il valait mieux ne pas jouer au plus malin avec ceux-là, sinon on allait pas retrouver grand chose de lui le lendemain matin. Plus calme, du moins autant que le lui permettait cette situation alarmante, il écoutera les paroles de Myriam. Il en allait de sa vie.

Il perdit son calme quand elle le lécha. Et hop, on redevient un homme. Grrr mais c'était agaçant ces transformations involontaires! Qui c'était l'inventeur d'abord? Mais Laël se garda bien de jurer ou de grogner. Seul son regard exprimait son exaspération, sa rage et sa terreur.

" Je... je ne vois pas de quoi vous parlez! Nous n'avons rien reçu!!! "

Pure vérité. Mais allait-elle le croire? Il pourrait bluffer mais ce serait jouer avec le feu. Autant être sincère dès le départ, et ne pas jouer au con. Ils n'avaient rien reçu au Parc des Expositions, et si Myriam avait un peu de bon sens, de jugeote, et de confiance en la terreur du pauvre Laël, elle comprendrait qu'il ne mentait pas. Mais cette femme étant totalement cinglée, on pouvait bien se demander si elle ignorerait ou non cette sincérité.

Ouin mais pourquoi lui? é_è' Qu'avait-il fait pour mériter ça? Monde injuste !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Mar Mai 01, 2007 12:56 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Adriel laissa son sourire s'élargir à la réponse de Laël... Rien reçu? Vraiment? Il y avait peu de chances pour que le jeune homme bluffe, vu l'état dans lequel les menaces de Myriam, et l'attaque des kaers l'avait mis. Ca ne les arrangeait pas, car il leur faudrait s'assurer que la demande n'avait pas été faite directement au plus haut de la hiérarchie, ce qui ne serait pas facile. Ca arrangeait Adriel par contre, qui aurait été inquièté du contraire... Bref. Pour le moment Myriam se délectait de la situation qu'elle avait engendrée, et elle n'allait certainement pas s'en arrêter là. Non ça n'aurait pas été digne d'elle, tiens... Frôlant la joue de Laël de la sienne, elle s'éloigna de quelques centimètres de son visage, pour lui présenter le magnifique, et surtout diabolique sourire que ce dernier arborait... Elle passa une main sous le joli minois de son vis-à-vis pour venir lui titiller le menton de ses doigts taquins, puis pour lui répondre sur un ton tout à fait assorti au geste:

"Oh vraiment? Voyez-vous ça..."

Le croyait-elle? Ne le croyait-elle pas? Elle faisait tout pour que Laël ne puisse trop le deviner à son comportement, tout en penchant pour l'angoissante seconde solution... Elle affirma sa prise sur son arme, pour la lui flanquer en plein milieu du front. Sa cuisse remonta sèchement pour atteindre l'entrejambe pour de bon, puis elle vint s'amuser à tortiller l'une des mèches de cheveux libres de sa malheureuse victime, ce avant de conclure, sur un ton détaché, qu'on pouvait aisément deviner moqueur à souhait:

"Je n'aime pas qu'on se fiche de moi, tu sais... Tu pourrais confirmer?"

Toujours elle gardait son sourire, machiavélique, jouissif... Elle prenait un plaisir fou à profiter de la situation, même si ce plaisir était purement fictif. Pauvre Laël, il n'avait véritablement pas eu de chance en tombant sur les kaers, et qui plus est sur elle.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laël Levana
Coordinateur au Parc des Expos


Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 164

Phénotype: Irazyn
Points: 160

MessagePosté le: Mer Mai 02, 2007 4:04 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Laël était on ne peut plus sincère. Il n'avait ni l'audace ni l'envie de bluffer, surtout dans l'état de terreur dans lequel il était. Il n'avait pas autant de sang-froid qu'il pouvait bien le faire croire. Myriam... elle ne le croyait pas? Il ne disait que la vérité !!! Laël prit un air paniqué et changea de sexe deux fois d'affilée - donc aucun changement sur la fin, et il restait en mode masculin.

Elle accentua sa prise psychologique sur lui, lui pointant son revolver sur le front. Laël en avait des sueurs froides... L'air paniqué, le coeur battant la chamade, il répéta:

" Je n'ai rien reçu!!! Je ne mens pas! "

Difficile de croire le contraire dans une situation pareille, non? Il allait encore se retransformer, mais Myriam remonta sa cuisse définitivement. Laël resterait un homme tant que l'érection grandissante dans son pantalon - honteuse érection ><' - n'aura pas disparue. Il rougit, très mal à l'aise, et répondit aux nouvelles paroles de Myriam:

" J'ai pas une tête à vouloir jouer au plus malin! Je dis la vérité !!! Je... Nos... nos archives... Nous gardons une trace de notre courrier... je n'ai rien reçu à propos de ça ! Vous pouvez vérifier les registres ! "

Heureusement que ces foutus registres, que Laël n'avait jamais bien aimé - trop de paperasse, ça le rend dingue - étaient là pour lui sauver la mise. Myriam pouvait avoir la preuve qu'il ne mentait pas, et qu'il était plus que coopératif. En même temps... il était terrorisé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Lynra, dite 'Ile du plaisir' Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com