Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Promenons nous, dans les bois...
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Sam Avr 14, 2007 7:57 am 
Sujet du message: Promenons nous, dans les bois...
Répondre en citant

[quelques minutes après la fin de "un retour peu glorieux"]


Enfin sortis! Nathanaël n'était pas peu content qu'ils aient quitté la place...l'ambiance de "travail" devenait franchement gavante, et si enerver Eden était sympathique, bah il y a des moments où on sait qu'on a mieux à faire...et puis, il reviendrait bien assez vite. Et là, ce serait une véritable partie de plaisir. Héhéhé...Il s'en serait bien frotté les mains d'avance si cela n'avait pas été...carrément suspect.
La veste sur l'épaule et l'étui à la main, il avait marché tranquillement dans le couloir près d'Adriel, remarquant soudain son expression plus...ouverte. Comme quoi la situation avait été loin de lui déplaire! Mais cela n'étonnait pas trop Nathanaël. Il avait juste craint que son ami soit un peu contrarié...mais non. Il se contenta de répondre par un autre ricanement lui aussi significatif.

Grimpant les escaliers à sa suite, il recupera ses deux flingues, l'un qu'il mit dans son holster et l'autre dans sa ceinture, ses couteaux dans leurs étuis de cheville et son electrochoc dans sa veste...qu'il remit également, avant de fixer l'étui sur son dos. Bref, pas très dur de comprendre qu'Adriel avait fini avant lui, déjà prêt à partir et armé d'un parapluie. Le garçon salua les deux gardes d'un "bye byee" presque chaleureux, sinon moqueur, et sortit à la suite de son ami.

Pour se voir tendre un parapluie. Ohhh trop gentil. Enfin, le geste n'était pas fait QUE de gentillesse, comme en temoignait l'expression maline d'Adriel...agrementée d'un petit quelque chose d'autre. Un petit quelque chose qui venait lui rappeler la discussion qu'ils avaient implicitement eu tout à l'heure...Et qui lui fit echapper un gloussement, avant qu'il ajoute à mi-voix:

"Bien mieux, plus près de toi, mon amouuuur..."

Puis il se tut, et commença à avancer, près de son ami sous le parapluie, tout en s'assurant qu'il lui laissait assez de place pour ne pas non plus être mouillé...Silencieux, il traversa la rue, seulement préoccupé par l'inondation de ses chaussettes et ses chaussures, ce qui lui promettait un bon rhume, hélas...Nathanaël aimait bien être mouillé, en soi, mais la sensation glaçée qui lui parcourait les pieds n'était pas tout à fait à son goût.
Enfin, ils tournèrent au coin de la rue. Un pas, deux pas, trois paaas...Goooo! Le jeune homme envoiya valdinguer le parapluie par terre, et poussa Adriel contre le mur du bâtiment le plus proche, quelques mètres derrière lui. Sans lui laisser le temps de réagir, il s'empressa de l'embrasser à pleine bouche, déjà devenu "Eve". Enfin...une Eve aux cheveux courts, et en un instant trempée jusqu'aux os. Son forfait accompli, satisfaite, elle resta appuyée sur sa poitrine, sur la pointe des pieds, le coinçant entre elle et le mur.

"Tu ne m'en veux pas, hein, dis?"

Elle orna ces quelques mots d'un regard particulièrement suggestif de la manière dont tous les deux pourraient clore la soirée...Mais non, il ne lui en voulait pas. Il lui avait presque déjà dit. Mais là, c'était pour la forme. Juste pour mouiller le beau Adriel et l'embêter un peu. Elle n'aimait rien de plus qu'embeter les gens...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Sam Avr 14, 2007 5:28 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

La réflexion de Nathanaël, faite à mi-voix, et concrétisant toutes les "douceurs" qu'ils avaient pu implicitement s'envoyer jusque là, ne fut pas sans amuser Adriel, qui répondit à cette dernière par son simple sourire élargi. Pas la peine de rajouter quoi que ce soit... Avec ça, il était dors et déjà certain que la fin de la soirée s'avérerait riche en agréments. Maintenant il était temps d'avancer... Il ne remit pas sa capuche. Tant qu'ils étaient dans le ghetto, cela s'avérait plutôt inutile, surtout en pleine nuit... Il s'en occuperait une fois à l'extérieur, histoire d'éviter de se faire sauter dessus, ou du moins d'attirer l'attention sur lui... Parapluie en main, il put commencer d'avancer, en compagnie de Nathanaël, et pu tout autant apprécier l'utilité de l'instrument qui tous deux les protégeait... Dieu quel orage! Depuis tout à l'heure, la pluie n'avait pas cessé, et tombait toujours à cordes, voire même peut-être plus violemment qu'avant... Ca promettait. Toujours actif, malgré ce qui pouvait sembler, Adriel se prit à repenser à leur rencontre avec les sûls... Yuu... Et Eden, qui venait de lui livrer deux indices supplémentaires, l'un graphologique, l'autre purement psychologique... Tout cela commençait à se concrètiser. Il était encore loin de comprendre quel était l'anguille cachée sous la roche aux cheveux rouges certes mais... tout de même. Il en venait à un point où en parler à Nathanaël devenait pertinent, d'autant que ce dernier en viendrait à passer quelques agréables journées en compagnie de son nouveau "sujet d'expérimentations". Bah, il lui parlerait de tout cela en arrivant... Ou peut-être un peu plus tard, histoire de ne pas gâcher ce qui pourrait se produire à destination.

Finalement, lui et Nathanaël en vinrent à tourner eeet... ah mince surprise. Soudain il sentit le parapluie lui échapper des mains, et l'eau lui tomber dessus aussi violemment que... son ami, qui déjà devenu femme n'avait pas perdu son temps, et était déjà en train de l'embrasser. Si Adriel n'avait pas paru perdre complètement pied, juste être un tantinet étonné peut-être, il fallait bien avouer que... qu'il ne s'y était pas attendu. Enfin si, mais non. Il pensait que peut-être les choses s'accélèreraient avant même que leur voyage ne soit terminé, mais il ne l'avait pas prévu pour maintenant... Jour à marquer d'une peirre blanche, car il était assez rare qu'on arrive de la sortes à le prendre de court! Eh bien quelle fougue! Immédiatement ou presque, il sentit ses cheveux s'alourdir, et commencer à goutter contre ses joues, tandis que dans un même temps ses vêtements se mettaient à coller à sa peau... Au moins, Nathanaël avait réussi son coup! Un peu exaspérant d'ailleurs, mais juste un peu. Adriel se fichait bien d'être mouillé, juste que pour une fois qu'il avait fait en sorte que ça n'arrive pas...

... plus important, le baiser. A s'en demander comment cela se faisait que ça n'était jamais arrivé auparavant, alors que l'un comme l'autre étaient si... habitués, de ce genre de pratiques. Et bien sûr, Nathanaël, ou plutôt Eve, était très douée... Ca tombait bien, lui aussi. Et pas question de ne pas participer à ce prélude divin... Il fut assez rapide à se reprendre, et ce faisant commença à passer une main sur la hanche de sa compagne, dans son dos... Le baiser s'arrêta, pour laisser Nathanaël s'exprimer. La regardant dans les yeux, il est sans dire qu'il lui rendit son regard suggestif, alors que pas troublé pour un sou, avec une sensualité dont il avait l'habitude, amenant sa seconde main sur sa joue, et rapprochant une nouvelle fois son visage du sien, il lui répondait:

"Et pourtant je devrais..."

A son tour maintenant de prendre l'initiative, pour un second baiser sous l'orage... que c'était romantique. Pas question de faire ça n'importe comment encore une fois... il avait l'expérience, mais pour une fois qu'il la mettait à profit d'une personne dont il était réellement complice, dont il était proche, et depuis si longtemps... il se devait de donner le meilleur de lui même. Il resserra le corps de son amie contre lui se faisant, bien peu soucieux du temps que cela pourrait durer... Maintenant qu'ils étaient tous deux complètement trempés, ils n'étaient plus à ça près.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Sam Avr 14, 2007 7:13 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et voilà, il était trempé. Enfin. Il fallait rectifier un peu. ILS étaient trempés. Mais finalement, cela n'ennuyait pas tant Nathanaël...il pourrait sans aucun doute prendre une douche en arrivant. Et puis, ce baiser valait bien d'attraper une pneumonie, sans aucun doute...Combien de femmes avaient eu l'occasion de goûter au croustillant Adriel? Bon, un certain nombre, certes. Mais cela était loin de le rendre moins savoureux...plus experimenté, plus de plaisir, n'est ce pas? Quoique les gamins à leur première fois étaient aussi...attendrissant. Mais rien ne valait un pro, un vrai. Surtout quelqu'un d'aussi charmant qu'Adriel.

Si l'assaut l'avait un instant destabilisé...son ami se reprenait vite. Voire très vite. La main douce et délicate sur sa hanche lui arracha un delicieux frisson, et qui cette fois n'était pas dûe à la froideur de la pluie...Il resta contre lui, tout contre lui...Peu importait qu'il postule désormais pour Miss Tee-Shirt mouillé, étant donné qu'il n'avait pas non plus de soutien-gorge...cela n'était pas pour lui déplaire, et ne deplaisait sûrement pas non plus à son compagnon, n'est ce pas? Le regard qu'on lui rendait lui arracha un sourire particulièrement éclatant, et satisfait.

Avide et impatient, il frotta sa joue mouillée contre la main si galamment offerte, pas mecontent de se retrouver simplement à quelques centimètres du visage de son ami...Avec plaisir, il se serra contre lui, goûtant de nouveau ses lèvres, son exquise saveur...il était divin, tout simplement divin. Nathanaël savait qu'il tenait là son oiseau rare, et il n'était pas prêt de le laisser s'echapper...goulû, il alla nouer ses bras autour de son cou, et introduisit une langue malicieuse dans leur echange...fermant les yeux, il en profita quelques secondes...avant de se retirer aussi vivement qu'il était venu, le regard plein d'un désir non caché.

"Rentrons alors...J'ai très envie d'une douche, pas toi?"

Un rire cristallin lui echappa. Il attrapa la main d'Adriel dans la sienne, puis de l'autre, ramassa le parapluie. Fin des preliminaires pluvieux. Il allait falloir passer à des choses plus serieuses et hautement plus agréables...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 8:13 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et il fallait bien dire qu'Adriel en profitait tout autant que Nathanaël, dans cette étreinte délicieuse, et pour le moins euh... humide? Il le laissa se pendre à son cou, appréciant à sa juste valeur ce contact rapproché, qui commençait sérieusement à lui donner envie de voir la suite des évenements arriver... Nathanaël se retira, et toujours égal à lui même, il le regarda s'exprimer... Une douche? Après la saucée qu'ils venaient de se prendre, il était clair qu'une douche leur serait très... bénéfique. Et après, le reste de la nuit serait leur, ce que son sourire, qui décidément ce soir ne voulait plus le quitter, exprimait clairement:

"Idée pertinente, vu l'état dans lequel tu nous as mis..."

Pas de reproches là dedans non, aucunement. Juste une malice tout à fait caractéristique d'Adriel, dont le léger ricanement vint se mêler au début du rire perlé de son ami. Ce dernier ramassa le parapluie, qui ma foi ne leur serait plus d'une grande utilité maintenant qu'ils s'étaient "fondus au décor", et lui attrappa la main. Adriel se laissa bien entendu faire, d'ailleurs pas mécontent de la tournure que prenaient les choses... Un regard sur Nathanaël, rapide, bien que tout à fait euh... maîtrisé, puis il vint chercher sa capuche, aussi détrempée fût-elle, pour la rabattre contre son visage... Ils n'étaient pas encore sortis certes, mais bon, au moins comme ça c'était fait. Si Nathanaël comptait rester sous cette forme, et si ils en venaient à rencontrer des gens dehors, à la sortie d'un bar, d'une soirée... eh bien ils risquaient de faire des hystériques, si jamais on les reconnaissait. Et ça, ça serait dans le meilleur des cas... Une Eve aux cheveux courts, en pleine nuit, ne serait peut-être pas reconnue. Par contre si cette dernière se baladait à ses côtés, ouvertement, ce n'était même plus la peine de rêver.

Rapidement ils arrivèrent à la sortie du ghetto, et empruntèrent le chemin de leur... appartement commun. Quelques minutes bien utilisées passèrent, car ils arrivèrent plutôt rapidement à destination, à croire qu'ils avaient des choses importantes à faire là-bas, hm? Arrivés dans le hall d'entrée, puis sur le pas de la porte, Adriel se risqua à retirer la capuche lourde d'eau, et bien peu agréable à porter, qui empêchait qu'on puisse le reconnaître... De l'autre main il sortit les clés de l'appartement, et commença à en ouvrir la porte, dans un de ces gestes répetés un nombre si conséquent de fois qu'il en devenait presque réflexe. Et de jeter un bref regard sur Nathanaël, alors que sans quitter sa malice de toujours, il lui demandait:

"Tu voudras y aller en premier? J'ai encore quelques affaires à ranger, je n'en ai pas vraiment eu le temps tout à l'heure..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 9:11 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il mit un peu de temps avant de se rendre compte qu'il avait froid, malgré sa veste, et sa chemise. Un peu normal, lorsqu'on est trempé jusqu'aux os, il fallait en convenir...Mais cela ne le gênait plus. Il pouvait bien endurer la morsure glaçée de l'eau encore quelques instants, le temps qu'ils rentrent chez eux. Ce dont Adriel avait l'air aussi pressé que lui-même...Encore heureux! Le contraire aurait été on ne peut plus vexant, en fait. Nathanaël esperait bien que l'impatience de son ami égalait la sienne.

Sans lâcher sa main, et levant le parapluie au-dessus de leurs têtes, bien que cela fût désormais assez inutile, il le regarda rabattre sa capuche. C'est vrai qu'Adriel, sous cette forme-ci était une veritable...célébrité. De ce côté là, Nathanaël avait plus de chance. Son lui réel, l'homme, n'était qu'un illustre inconnu. Et même si Eve devenait de plus en plus concrête dans sa personnalité, ce n'était qu'une seconde nature, qu'il endossait lors d'occasions spéciales. Il ne devait pas vivre avec le poids de son succès. Adriel, hélas, si. Mais ils avaient tous fait ce choix il y a fort longtemps. L'important était de ne pas amasser une foule de fans en délire, qui feraient vite le rapprochement entre la femme aux cheveux courts accompagnant Adriel, et Eve...

Enfin à destination. Nathanaël referma le parapluie dans le hall, et suivit rapidement son ami, lançant l'objet goutter derrière eux sur la moquette qui s'étalait dans le couloir de l'immeuble. Cet appartement...il l'aimait bien. C'était un des rares havres de paix et de tranquillité qu'ils possedaient. Autant en profiter. Il attendit patiemment que l'autre ouvre la porte, sourire aux lèvres. Presque innocent.

"Dac'. Je me dépêche alors..."

Il allait sûrement ranger les affaires de Myriam. Tout à l'heure, il l'avait forçé à rentrer en quatrieme vitesse pour changer d'identité...et sans nul doute, il n'avait pas vraiment eu le temps de faire du ménage...Rentrant enfin dans l'appartement, Nathanaël lâcha le parapluie, puis se dirigea vers la salle de bain. Sur le court chemin, avec rapidité, il se defaussa de ses couteaux, ses armes à feu, sa veste, son pantalon...puis arriver en culotte et tee-shirt. De là, il tira une langue rose et humide à Adriel, avant de clore la porte.

"A tout de suiiiite!"

Hoplà! Il ne mit pas le verrou. Pas vraiment la peine quoi...se deshabillant en vitesse, il ouvrit les robinets, et alla se camper sous le jet d'eau, sans avoir changer de forme. Il avait toujours trouvé que les douches étaient infiniment plus delicieuses en tant que femme...Un des avantages de la feminité, sans doute. Bref, il n'allait pas y passer la nuit. Le plaisir n'attend pas, pas vrai? Saisissant le savon, il se lava, se debarassant ainsi même de la desagréable sensation de la pluie froide...une fois rincée, il attrapa une petite serviette, qu'il enroula autour de son corps humide, puis, pieds nus, et aussi peu vêtu, quitta la pièce.

"A toi. Depêche toi, hein?"

Il ponctua ses derniers mots d'un gloussement et d'un regard suggestif à l'égard d'Adriel...puis, se dandinant éhonteusement et exageremment, alla s'allonger en travers du lit, sur le ventre, et poussa un baillement las, et impatient.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 2:54 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Adriel acquièsça simplement, et laissa Nathanaël entrer, avant de faire de même... Il ferma le loquet, puis regarda Nathanaël se délester de ses affaires, laissant l'ombre d'un amusement pas tout à fait innocent guetter ses traits. Il commença à retirer son manteau, tout simplement détrempé, et... laissa l'espièglerie vaincre sa tendance à ne rien exprimer, tandis qu'on lui tirait une langue mutine, geste toujours aussi annonciateur de ce qui allait se passer d'ici peu, dès que chacun serait prêt. Inutile de rajouter quoi que ce soit à cet échange muet, des plus complices... Il laissa Nathanaël entrer dans la salle de bain, et se réinteressa à ce qu'il lui fallait maintenant accomplir.

Après avoir retiré son manteau, et l'avoir posé sur un des radiateurs de la pièce principale, il se dirigea vers la chaise où il avait posé hâtivement les vêtements, et les accessoires caractéristiques de sa seconde identité. Il secoua un peu les manches de sa chemise, qui malgré le manteau n'avaient pas été épargnées, puis les remonta un peu sur ses bras, pour éviter que celles-ci goûtent contre ses mains... Ce n'est pas que c'était énervant, mais un peu tout de même. Cela lui donnait l'impression d'en mettre un peu partout, ce qui ne devait pas être si éloigné de la réalité tout compte fait... Il attrappa ses biens, quoi que ces derniers firent quelque peu constraste avec son apparence actuelle, puis prit parti de se diriger vers la commode dans laquelle ranger tout ce qui n'était pas à mettre au sale. Flingue, ceinture... Le reste partit dans la machine à laver, située dans le coin cuisine, vu que c'était encore là qu'elle prenait moins de place... Cet appartement était franchement sympa, l'ambiance y était bonne, souvent tamisée... mais certes il n'était pas très grand. Inutile de prendre un machin comprenant il ne savait combien de m² alors que l'endroit ne servait pas grandement. En fin de compte, c'était presque mieux qu'il en soit ainsi... Non. C'était même nettement mieux. Plus petit, plus complice, plus chaleureux... Parfait pour cette soirée, en l'occurrence. Souriant de nouveau à cette pensée, il en finit avec les obligations ménagères, puis vint s'asseoir sur une des chaises à disposition... Chaise en bois, qui ne prendrait pas l'eau. Il passa ses mains dans ses cheveux, collés à son crâne et à son visage par la pluie, et fermant les yeux soupira... C'était bon de se poser. Surtout sâchant que quelque chose d'encore meilleur suivrait. Il n'attendit pas bien longtemps, à croire que Nathanaël s'était dépêché pour l'occasion. Il le regarda sortir en tenue très... légère, de la tête... au pieds, et encore à la tête pendant qu'on y était. Le tour était à lui? Parfait... C'est à dire qu'il commençait à en avoir marre d'attendre, humide et peu bienvenu dans ces lieux emplis de confort chaud... de moquette, de coussins, et de plein de choses qu'il ne préférait pas mouiller. Sans demander son reste il se releva, et s'avança direction la salle de bain, répondant sur un ton distrait:

"Compte sur moi..."

Et à son tour de jouer la carte du clin d'oeil, tandis que croisant un Nathanaël très déhanché, il venait enrouler sa main autour de sa taille, l'instant de passer à ses côtés. Il entra dans la salle de bain, et après avoir rabattu la porte contre son chambranle, ne tarda pas à retirer ses vêtements encore lourds d'eau, chose plutôt soulageante en son genre... Frigorifiant et désagréable, le résultat d'une sortie sous l'orage n'était pas du genre de ceux qu'il appréciait bien longtemps. Il passa sous la douche, et sentit tout de suite relaxation et bien-être arriver, tandis que l'eau chaude le recouvrait... Pas question cependant de perdre du temps à lézarder sous le filet d'eau, et ce n'était pas pour des raisons financières qu'il pensait ainsi... Après s'être lavé, et débarassé de toutes les impuretés qu'il avait pu accumuler, surtout sous forme Myriam vu qu'elle était du genre à trainer un peu n'importe où, il sortit de la douche, et attrappa une serviette pour tout d'abord essuyer ses cheveux, bien évidemment aussi trempés avant qu'après le passage salle de bain... Une fois fait, et après s'être débarrassé de toute l'eau qui dérangeait encore, il put entourer la serviette autour de sa taille, pour ainsi sortir de la salle de bain, aussi peu habillé, donc, que l'avait été Nathanaël lors de sa propre sortie. L'air plus frais de la pièce accedée le fit presque frissonner, et il eut l'impression de mieux respirer... Eh bien, voilà une chose qui lui avait fait du bien, et qui devait avoir été de la même utilité pour Nathanaël... Nathanaël sur lequel son regard vira sans attendre, mutin. Passant une main dans ses cheveux, il commença à s'approcher du lit, tout en faisant remarquer:

"Eh bien, après une balade sous l'averse, c'est loin d'être désagréable..."

... Pour finalement venir rejoindre sans attendre Nathanaël, passer sa main contre son bras, son épaule, et venir conclure tout près de son visage:

"... ça serait bête de s'arrêter en si bonne voie"

Il déposa un baiser léger au dessous de son oreille, puis retira sa tête dans un frottement délicat, pour lui adresser un sourire/feu vert... C'était maintenant que tout allait commencer.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 3:34 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ahh...l'empreinte de sa main autour de sa taille. Si doux frisson...Ne restait qu'à attendre. Il fallait être patient, un tout petit peu plus patient que tout ce qu'ils l'avaient déjà été. Nathanaël n'était plus à ça près...Un gloussement lui échappa alors qu'il entendit l'eau commencer à couler. Pour sûr, Adriel n'avait pas fermé la porte...irait-il jeter un coup d'oeil, hmm? Après reflexion, non. Il pouvait bien attendre cinq minutes. Et puis, il était trop bien installé, ici...

Il avait d'ailleurs une vue imprenable sur le reste de la pièce. Soigneux, Adriel avait rangé toutes ses affaires, ses armes, et avait sûrement mis son linge à laver...Comme un parfait petit homme de maison! C'était sans nul doute agréable, un logis rangé...Son regard tomba sur ses propres possessions, toujours étalées sur la moquette. Mouillées, pour certaines. Naôoon...il ne voulait pas se lever. Pas du tout. Sans même se redresser, il étendit un bras en direction de son bazar...et tenta un petit coup de télékinésie. Allez vous ranger tout seuls. Allezzzz. Allez!! Bon. Rien à faire. Il soupira, et ferma les yeux. Si Adriel ne sortait pas bientôt, il allait sûrement s'endormir, bien au chaud sur le lit moelleux...

Ah, la porte! Il sortait! Nathanaël tourna la tête vers lui, pour le trouver...en serviette, et poussa un autre gloussement. Ces tenue extremement légères étaient tout à fait anonciatrices de la suite du programme. Et c'était très loin de lui déplaire. Très très loin, même. Sans bouger, il le regarda s'approcher, et frissonna au doux contact de sa main, de ses lèvres sur sa peau. C'était...délicieux, tout simplement délicieux. Et terriblement prometteur...

"Hmm oui, ce serait un beau gâchis...autant en profiter."

Et, sans plus attendre, il roula sur le dos, puis se redressant un instant, attrapa Adriel par le menton. Rapprochant son visage du sien, il le gratifia d'un baiser long et langoureux, tout en se rallongeant, lentement, invitant son ami à passer au dessus de lui même, s'il ne voulait pas rompre l'échange...Les yeux mi-clos, il laissa son autre main s'égarer sur son torse encore chaud, un peu humide, et le caressa du bout des doigts, très suavement...La faim se faisait plus grande, le désir plus pressant, et serait bientôt, sans l'ombre d'un doute, assouvi...Peu importait maintenant les Sûl, la mission, et tout ce qu'ils avaient bâti, construit. A cet unique instant, il ne restait pour Nathanaël, qu'Adriel au coeur de son monde, et son envie de lui toujours plus bouillonnante...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 6:12 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'est avec un rictus léger qu'Adriel avait accueilli la main de Nathanaël venant attrapper son menton, et avec un regard flamboyant du désir qui en lui continuait de monter, et venait d'ailleurs de faire un pic positif conséquent. Le troisième baiser de la soirée ne fut pas l'ombre des deux précédents, échangés sous la pluie, non... C'est avec plus encore de passion qu'Adriel, ayant sur l'instant largué tout autre soucis, le ressentait... Et c'est avec plus encore de voluptueuse passion qu'il y répondit, alors que Nathanaël se baissant l'amenait à passer au dessus de lui, pour un contact de plus en plus rapproché... Un contact qui promettait bien des choses, par l'intermédiaire des mains expertes de son ami, déjà en train d'attiser ses ardeurs. Un bras posé contre le lit en guise de soutien, dont la main vint caresser la joue de Nathanaël avant de s'infiltrer malicieusement dans ses cheveux, et l'autre qui, pleine d'un désir charnel quasi-palpable, descendit le long de sa poitrine, de son ventre, de son bas-ventre... pour virer rapidement sur sa cuisse nue, et venant caresser cette dernière, pour remonter la serviette de bain le long de son corps doux, que la douche avait rendu encore plus désirable.

De cette manière, il en vint à dégraffer le vêtement de fortune porté par sa compagne, qui avec délicatesse commença à glisser contre son corps, magnifique, plus encore à ce moment qu'à n'importe quel autre... Laissant ses doigts s'égarer en frôlements contre sa peau, et accélerer le déshabillage subtil de Nathanaël, Adriel rompit leur baiser, pour rester quelques secondes encore à frôler ses lèvres, puis pour descendre doucement le long de son cou, laissant son souffle s'y échouer, jusqu'à atteindre la naissance de sa gorge, où il déposa un baiser enfièvré... Pas question de gâcher ce moment, première fois qu'ils partageaient ce genre de choses là qui plus est, en allant trop vite, en étant trop impatient... Le paradis qu'Adriel entrevoyait à ce moment, il y emmenerait son ami d'ici peu... voire très peu... Mettre en place les portes de ce dernier était un travail qui ne devait-être bâclé.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Dim Avr 15, 2007 6:42 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'était là un des instants les plus agréables de son existence...et il était étrange de penser que ce plaisir avait été si proche de lui durant toutes ces années, et qu'il n'y avait encore jamais goûté. Comment avait-il pu passer à côté de quelque chose d'aussi merveilleux?
Ce corps serré contre le sien lui faisait un bien fou. Cela répondait à ses envies de chaleur humaine connue et agréable innassouvies depuis plusieurs semaines...Nathanaël n'aurait échangé ici sa place pour rien au monde. Ses doigts continuaient d'explorer la poitrine de son compagnon, avec lenteur et délicatesse, s'égarant parfois jusqu'à son mamelon pour le titiller malicieusement.

La main experte d'Adriel descendant le long de son corps avec un désir palpable lui arracha un frisonnement qui n'était en rien dû au froid, non...Il avait chaud, il se sentait bien, mieux que jamais. Arrivée jusqu'à sa cuisse, le contact lui arracha un gémissement bien vite étouffé, prémisce d'un plaisir grandissant, et partagé. Quelque chose se serra presque dans le bas de son ventre alors que le toucher agréable de la serviette glissait le long de sa peau pour devoiler son corps nu.
Ses yeux se rouvrirent alors que le baiser s'achevait...Son désir croissant, il laissa son visage s'ecarter et fut pris d'un nouveau frisson à sentir son souffle frais et delicieux contre sa gorge. Sa main glissa dans les cheveux humides d'Adriel, pour venir caresser sa joue...ses doigts quittèrent sa poitrine pour grimper le long de son dos, pour tout doucement descendre, descendre...atteignant la serviette, il laissa ses phalanges s'egarer à l'interieur, avant d'aggriper le tissu, et de le faire glisser lentement...

Ses lèvres contre sa peau...Un nouveau son s'echappa d'entre ses lèvres, et il sentit son souffle s'accelerer, son coeur commencer à cogner dans sa poitrine, impatient d'être satisfait, comblé...d'en arriver enfin à cet ultime plaisir si longtemps attendu, et qui semblait toujours plus vif et appreciable à mesure que les minutes passaient et que les mains d'Adriel parcourait lentement son corps brûlant...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 8:36 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Les mains de Nathanaël, quittant bientôt son torse pour s'égarer plus loin, parvinrent à l'enflammer plus encore qu'Adriel ne l'était déjà. Bientôt les doigts rusés de son ami vinrent s'infiltrer dans sa propre serviette, pour commencer à la retirer avec une lenteur délicieuse... Un frisson de désir le prit, tant dû aux actions de Nathanaël, qu'aux réactions qu'il était parvenu à déclencher chez lui. Tout se passait pour le mieux, et Adriel voulait que cela reste le cas, jusqu'au bout. Nouveaux baisers tendres, déposés sur le corps de son ami, tandis que ses mains repartaient plus bas le long de ce dernier, prêtes à atteindre l'apogée... La serviette se détacha, au final, complètement, et ses doigts atteignirent le ventre de Nathanaël, pour y déposer quelques nouvelles caresses, alors que son visage remontait tout d'abord jusqu'à ses lèvres, pour y déposer les siennes une dernière fois, puis qu'il empruntait le même chemin que ses mains, tout en frôlement, en souffles délicats.

Vint l'instant où le moment clé ne put plus être retardé... Sa main descendit un peu plus bas, retrouvant la cuisse de Nathanaël, puis les choses se mirent en place, naturellement. Dans une expiration qui déjà laissait entrevoir la suite des réjouissances, il se laissa aller contre son ami, plaquant son corps au sien, et prêt à lui offrir tout ce que de façon muette, il lui avait promis... Prêt à laisser tomber tous les masques face à ce dernier, et durant les intenses secodnes qui les attendaient. Et cela ne manqua pas, bien entendu. Même pour lui, ce fut bien plus agréable que tout ce dont il avait souvenir jusqu'à présent, ce qui n'était pas peu dire tout de même, lorsque l'on savait quel avait été son passé, et quel était son présent d'ailleurs, aussi.

L'apogée passée, avec une sereine satisfaction, il se laissa retomber aux côtés de Nathanaël, tout prêt de lui, tout en le regardant, nu à son instar dans ce moment de complicité... Cela les aurait rendu encore plus proches qu'ils ne l'avaient été jusqu'à présent, et surtout, Adriel espérait bien que cette première fois ne serait la dernière... Ce plaisir, ce bonheur qu'ils avaient pu partager, il n'était pas prêt de l'abandonner. Adriel laissa un sourire réapparaître sur son visage, puis sa main vint rejoindre la joue de son ami, tandis qu'encore un peu plus longtemps, il laissait le silence règner. Une fois ce dernier rompu, il leur faudrait rapidement en venir à des considérations qui n'avaient rien à voir avec le moment présent, alors autant éviter que cela ne soit trop rapide à arriver.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 10:37 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Voilà...ils approchaient de cet instant, inexorablement, et ce n'était pas pour lui déplaire. Il sentit la serviette ceder une fois pour toute avec une satisfaction non cachée, tandis qu'il gratifiait le tissu entourant les hanches de son ami du même sort. Ses mains contre son corps lui faisaient un bien fou, source de frissons et d'un désir jusque là inegalé...Avait-il un jour désiré quelqu'un comme il désirait maintenant Adriel? Son esprit lui disait que non...quoique il n'avait pas vraiment envie d'y reflechir pour le moment...

Ses lèvres encore, le toucher délicat de ses doigts...un soupir s'échappa de sa gorge, plein de passion, d'une attente qui bientôt, touchait à sa fin...Très bientôt...Sa main, encore, sur sa cuisse. Ses yeux s'égarèrent sur le visage de son ami, et il l'accueillit dans un souffle où se mêlait la nuée de sentiments et de sensations qui impregnaient son corps, à cet instant. Laissant ses paupières se fermer, il noua ses bras autour de son cou, posa ses lèvres sur les siennes, avec un plaisir croissant où s'impregnait de plus en plus le désir de le sentir près de lui, le contact le plus pur et le plus absolu de sa peau contre la sienne, sa chaleur, entendre battre son coeur contre le sien, affolé de passion...

Enfin, après de longs instants aussi magiques qu'inoubliables, il sentit Adriel retomber contre lui. Apaisé, comblé, et satisfait, il se tourna sur son côté, et se serrant contre son corps encore chaud, enfouit son visage contre son torse. Reprenant son souffle, ses esprits, et un contact avec la réalité, il laissa ses doigts s'égarer sur les contours du ventre agréable musclé de son ami, sans rien dire, laissant les ultimes moments de cet échange s'etendre, puis s'effiler...
Un baillement leger lui echappa, alors que sa main retombait sur le lit, et que ses yeux papillonnaient. Nathanaël était bien à des lieux de cette conversations qu'ils allaient avoir, et ne soupirait plus désormais qu'après un peu de repos, un sommeil rassuré, protegé, au creux des bras de son ami, et désormais, amant...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 11:56 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Nathanaël se rapprocha de lui encore plus qu'ils n'étaient déjà proches, enfouissant son visage contre son torse, si bien qu' après avoir caressé sa joue, de la main qui y était posée, il passa cette dernière sur l'épaule de Nathanaël, dans son dos, et commença à fermer les yeux, pourtant conscient du fait qu'il allait falloir d'ici peu casser l'ambiance pour revenir sur la réunion avec les libhe sûls, avant qu'ils ne l'oublient tous les deux. A vrai dire, il n'en avait aucune envie. Il était à cet instant aussi bien qu'on pouvait l'être, en compagnie de Nathanaël, déjà prêt pour sa part à s'endormir sans plus de manières... Il laissa le temps s'écouler, avec l'impression d'être transporté à l'intérieur d'un nuage tiède et doux, au sein duquel Nathanaël lui aussi aurait été happé... Il sentit la main de ce dernier retomber, signal qui l'empêcha de s'assoupir pour de bon, et parvint à lui faire prendre une conscience plus aigue de ce qu'il avait encore à "accomplir", si l'on pouvait dire.

Il rouvrit les yeux, puis laissa sa main remonter sur l'épaule de Nathanaël, pour se faire plus instante. Un soupir quelque peu contrarié, puis regardant son ami, et espérant qu'il ne s'était pas déjà trop endormi - sans quoi il n'apprécierait sans doute pas du tout le réveil - il s'adressa à lui dans un presque chuchotement, destiné à ne pas le brusquer:

"Avant que j'oublie... Il faut que je te parle de quelque chose, au sujet de la réunion de tout à l'heure, et de ton imminent séjour en enfer..."

Léger sourire suite à sa métaphore... Nathanaël risquait en effet de ne pas vivre ce moment très facilement, surtout quand on connaissait son caractère, celui d'Eve, et celui du diable irritable qui la maintiendrait captive... Un diable. Marrant ça aussi. D'un côté, ça lui allait plutôt bien... Redevenant sérieux, il regarda Nathanaël, que ce dernier ait fait l'effort de redresser la tête ou pas.

"En fait ça fait un petit moment que j'ai pu m'en rendre compte... Il y a quelque chose de franchement louche au sujet du chef des libhe sûls. Ca m'intrigue, je voudrais savoir quoi..."

Et si il en parlait à Nathanaël, sur ce ton là, ça voulait bien dire ce que ça voulait dire... Il entrevoyait là quelque chose de potentiellement intéressant, tant pour leur appêtit curieux que pour le bien de la Cinquième Colonne... Il n'en donnait pas forcément l'impression, mais Eden avait quand même pas mal d'influence, en son domaine. A condition d'arriver à le manipuler, ils parviendraient sans aucun doute à renforcer le poids de l'organisation dans le milieu des gangs... En tous les cas, Adriel n'en dit pas plus pour le moment. La transition était un peu violente, autant ne pas noyer Nathanaël sous les informations... Les précisions viendraient après, au sujet du comportement suspect de leur "allié", ce qu'il avait appris cette nuit, la présence de ce Yuu dans le QG du gang alors qu'il avait l'air... de ne rien avoir à y faire. Bref. Ils verraient ça après, une fois Nathanaël... un peu plus éveillé?
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 12:21 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Nid douillet...Nathanaël n'aurait pas vendu sa place pour tout l'or d'Enezis, tiens. Même si un millier de filles auraient souhaité être à sa place...mais tant pis pour elles, hein. C'est un petit coin de bonheur...ne restait plus qu'à dormir, rêver, se reposer...et l'endroit était propice. Il se sentait bien mieux que n'importe où ailleurs...Un nouveau baillement, leger, alors qu'il sentait la main d'Adriel revenir contre sa peau, déjà plus...reveillé. Hmm. Il avait quelque chose à lui dire, sans aucun doute. Zut de zut. Il aurait grandement preferé dormir. Il avait de plus une petite idée de ce dont son ami voulait lui parler...

...bingo. Chuchotement ou pas, cela concernait les Sûl. Un ricanement lui échappa à la mention de l'enfer. C'était un terme plutôt exact pour qualifier ce prochain séjour...que Nathanaël avait choisi de son plein gré, sans qu'on lui force un tant soit peu la main. Il en avait lui-même eu l'idée. Il ne craignait rien de ce qu'on pouvait lui faire là-bas. Masochiste? Un peu peut-être. Quelque chose d'Eve, sans doute...on lui avait déjà infligé les pires maux que chacun pouvait imaginer, et surtout des maux physiques...alors il ne craignait pas les Sûl, les gros bras et les pervers qui s'y trouvaient. Au contraire, il allait beaucoup s'amuser. Ce serait parfois douloureux, mais il allait leur faire vivre des semaines infernales, tant et si bien qu'ils seraient tout à fait contents de se debarasser d'elle...

Il ne releva pas la tête, et poussant un reniflement peu concerné, écouta la suite. Un truc louche? Son esprit se fit plus clair, et il reflechit serieusement. Avait-il remarqué quelque chose de bizarre durant cet entretien? Eden était un type carrément irascible, pudique et susceptible, mais à part ça...le seul truc bizarre qu'il voyait, c'était la présence du blondinet. Mais nul doute que les intuitions d'Adriel devaient être fondées, s'il les lui exprimait. Enfin, il se redressa, s'appuyant sur son coude.

"Louche? Tu veux dire, dans son comportement? Le seul truc que j'ai trouvé louche, moi, c'est le petit blond...tu as vu les marques qu'il avait aux bras?"

Ah oui ça, il les avait presque oublié...Certaines avaient ressemblé à des cicatrices, et d'autres à des hématomes dûs à une pression trop forte et trop prolongée dans la region des poignets. Comme s'ils avaient été serrés dans...des cordes, ou autres objets du même usage. Ca, c'était louche. Ce gars n'avait pas du tout une tête de masochiste. Baillant encore, il leva son autre main, et la passa dans ses cheveux, en aucun cas gêné par sa nudité, ou celle d'Adriel.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adriel
Guitariste


Inscrit le: 13 Mar 2007
Messages: 126

Phénotype: Abyn
Points: 545

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 1:36 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Nathanaël se redressa, s'appuyant sur son coude... le temps des discussions semblait malheureusement être venu, si bien qu'Adriel fit de même, écoutant ce faisant les remarques de son ami... Qu'il n'ait rien trouvé d'étrange au comportement d'Eden était somme toute normal. Ce type cachait extrèmement bien son jeu, en règle générale, et même Adriel qui était pourtant un profiler né avait mis plusieurs années avant de détecter quoi que ce soit de déroutant chez lui. Puis il tiqua. Oui il avait remarqué quelque chose de bizarre au sujet du "petit blond", comme disait Nathanaël, mais non il n'avait remarqué aucun marque sur ses bras... Il ne s'était pas assez interessé à ce dernier, damned, voilà qui était frustrant. Il aurait peut-être du tenter de lui serrer la main comme il l'avait envisagé à un moment finalement... bref. Le mal était fait, et... En fin de compte, ce détail lui aussi était très intéressant. Fronçant les sourcils, détournant les yeux, il posa une main sur son menton, commençant à réfléchir à tout ce que cela pouvait bien signifier... Ce faisant il répondit, sincèrement sérieux à présent:

"Non je n'ai pas vu, c'est une erreur de ma part... Par contre je suis d'accord pour dire qu'il était louche, visiblement il n'avait rien à faire ici."

Et de se concentrer un peu plus, tandis qu'il se mettait presque à penser tout haut:

"Des marques, hm? ... Ca m'étonnerait que les sûls traitent de la sorte leurs prisonniers, ça n'a donc aucun rapport avec eux. En toute logique soit ils le protégaient, soit de toutes les manières il s'agissait d'un allié, et certainement pas gangster... C'est peut-être une coincidence, mais ces marques pourraient vouloir dire qu'il a plus d'importance qu'un simple individu lambda, et considérant le reste, ça semble même plus probable... Et ça pourrait même tout à fait rejoindre ce que j'avais à te dire sur Eden."

Et de tourner son regard dans celui de Nathanaël, vivement, avant de continuer, parti comme il l'était sur sa lancée:

"Tu n'aurais pas pu t'en rendre compte ce soir en fait, d'autant qu'il avait déjà assez de... problèmes, pour que ceux auxquels je pense soient très visibles. Ce n'est qu'à force d'avoir à faire à lui que j'ai pu remarquer que quelque chose clochait... Il en a peut-être l'air à première vue, mais pour moi il n'a pas le profil d'un gangster. Du moins, il y a quelque chose de bizarre... Je l'ai déjà vu hésiter l'arme à la main, réagir irraisonnablement sans raison apparente, et sans que quiconque semble y comprendre quoi que ce soit... Il agit comme un névrosé. Tu me diras, vu l'époque à laquelle nous vivons, ça n'a rien de très étonnant... Ce qu'il l'est plus c'est qu'il semble le cacher, et pas pour des raisons de fierté..."

Il s'arrêta un instant, réfléchissant... Il leur manquait encore énormément d'informations concrètes pour être sûrs qu'il y avait là dessous quelque chose à exploiter, mais... Adriel le sentait bien. Très bien même... Et le fait était que son intuition ne le trompait que rarement, car elle était due à certaines petites choses tout à fait convaincantes, captées sans qu'il n'arrive encore à les analyser. Il termina finalement sur ce qu'il avait remarqué en cette soirée, détails pas franchement insignifiants:

"... Ce soir, il a eu une réaction nerveuse en citant le massacre qui va avoir lieu dans moins de deux semaines, ce qui pour moi confirme définitivement l'hypothèse du traumatisme. Son écriture est assez parlante elle aussi... Je l'aurais plus attribuée à quelqu'un du genre de ce Yuu qu'à quinconque d'autre... Jusqu'à là mes soupçons n'étaient pas assez forts pour que je t'en parle, mais là je pense qu'il y a vraiment anguille sous roche... Et il se pourrait bien que ce ne soit pas de la petite anguille."

Léger sourire, ce avant qu'il laisse Nathanaël réagir à ses propos... Ce dernier aurait sans aucun doute tooout le temps d'apprendre à connaître l'homme qu'était le chef des libhe sûls, et il espérait bien qu'il soit capable d'en apprendre plus sur ce dernier, et du même temps sur son "ami" blondinet, qui l'intriguait maintenant tout autant que le premier...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 2:19 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il aurait tant voulu dormir, rester serré contre Adriel...mais non, ce n'était plus vraiment le programme. Au lieu de ça ils echangeaient des propos sur un irascible individu et un grand dadet blond. Oh joie, activité trépidente. Bon, ils avaient eu leur dose pour ce soir, certes...En tout cas, Nathanaël était content d'avoir remarqué quelque chose qu'Adriel n'avait pas vu. Il n'était pas jaloux de ses talents, loin de là, mais il aimait parfois savoir qu'il servait à quelque chose, sur le terrain...et pas seulement à amuser la galerie.
Il était en tout cas d'accord avec son ami: ce type avait fait tout à fait déplacé au beau milieu d'une bande gangster. Et vu qu'il était resté installé tranquillement sur la banquette, cela signifiait sûrement que c'était un proche d'Eden. Un ami sûrement, car physiquements ils se ressemblaient pas. Le protegeait-il donc? Oui, non, peut-être...difficile de savoir, en fait.

"On a son nom déjà, on pourra bien enquêter savoir s'il a un rapport avec les gangs...Sa tête me disait quelque chose aussi, enfin, bref."

Il le laissa continuer, silencieux, presque concentré. Pour Nathanaël, Eden avait bien à première le profil de gangster, mais il n'était pas aussi impliqué qu'Adriel dans le milieu, et pouvait donc facilement se tromper. Hesiter? Réactions irrationnelles? Hm..il ne savait pas quoi trop en penser. Pas assez d'elements, ni de certitudes...
L'histoire du traumatisme ne le choquait pas trop. Beaucoup de gens sur Enezis avait connu une enfance sanglante, lui le premier. Chacun s'était difficilement sorti de la révolution...pour connaître ensuite d'autres temps de malheurs. Ainsi tout le monde avait largement eu sa part. Il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'un individu marqué par son passé devienne chef de gang...l'histoire de l'écriture, c'était autre chose. Mais pas de "tilt" à son esprit. Cela pouvait bien signifier n'importe quoi...Reflechissant, il se mordilla l'interieur de la joue.

"Un passé marqué ça c'est pas rare...C'est peut-être juste un fils de bourgeois dont les parents ont été tué et qui a dû survivre. Ca c'est bien passé comme ça pour moi, hein."

Soupir. Ce n'était pas le moment de penser à ce genre de chose. Il allait juste reussir à deprimer, et à gacher les merveilleux instants qu'ils venaient de passer par de sordides souvenirs...Secouant la tête, il bailla encore et se rapprocha d'Adriel, sourire mutin aux lèvres.

"Comme je vais passer pas mal de temps avec lui, je m'efforcerais de te ramener des infos, d'accord? Ne t'inquiète pas pour ça...Maintenant, dormons tu veux?"

Il lui piqua un baiser sur les lèvres, et sans plus attendre, retourna se pelotonner contre sa poitrine. Oui dans dix jours, ils allaient être separés pour un moment...la suite n'allait pas specialement être facile. Mais à y reflechir, il esperait bien qu'à force d'effort, il finirait par être blotti contre Eden comme il l'était là contre Adriel...il retint un gloussement amusé à cette pensée. Oui, il y avait pas mal d'inconvenients, mais aussi beaucoup d'avantages à provoquer, à aller là bas...Sans rien ajouter, il ferma les yeux. Tout cela viendrait bien assez tôt.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com