Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Règlement de compte...
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Sam Juin 16, 2007 4:04 pm 
Sujet du message: Règlement de compte...
Répondre en citant

[Environ une heure après la fin de "colère et désespoir"]

Ils ne lui étaient pas encore tombés dessus. Elle s'était arrangée pour ne pas être très reconnaissable, certes...mais il y avait quand même des limites, lorsqu'on sachait quoi chercher. Il avait beau pleuvoir, elle avait beau avoir un grand parapluie et être coiffée différemment de d'habitude...si les hommes de Liadon la faisaient chercher, ils devraient la trouver. Bah. Elle ne s'inquietait pas, cela arriverait tôt ou tard...Et ce ne serait sûrement pas une partie de plaisir, n'est ce pas? Ca, c'était difficilement d'en douter...Mais elle n'avait pas le choix. C'était un miracle qu'il n'ait déjà pas alerté les medias. Sûrement ne voulait-il pas clamer sur les toits à quel point il s'était fait avoir...Mais sa vengeance allait être douloureuse. Ses explications allaient devoir tenir debout...Il le fallait. Absolument.

Un sourire plaqué sur les lèvres, le parapluie appuyé sur son épaule, elle degaina son téléphone, et continua de déambuler dans les rues. Il ne fallait quand même pas que sa promenade paraisse trop suspecte...autant s'occuper. Elle composa donc le numéro d'une de ses pseudo-amies, une autre chanteuse avec un minimum de célébrité...et commença à déblater avec elle de futilités, bien sûr. Les vêtements, les coiffures, les derniers potins...De quoi avoir une très innocente conversation, le temps qu'on la retrouve. Elle quitta l'avenue principale, pour tourner dans une rue encore moins frequentée, étroite, longue. C'était difficile à avouer mais...son coeur battait un peu trop vite. Nathanaël avait tant de soucis...Elle ne pouvait pas se permettre une nouvelle erreur, qui lui couterait la vie. Elle avait encore tant à faire...Adriel, Aleksiz, la Cinquième Colonne...Elle ne pouvait pas laisser tout ceci partir en fumée. Elle arrangerait tout, autant que possible.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Sam Juin 16, 2007 5:14 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien entendu, ce qui devait arriver arriva, il n'en n'aurait pas pu être autrement, sauf si la drogue avait sévèrement atteint les cellules grises de Liadon, ce qui n'était visiblement pas le cas... Enfin. Visiblement, façon de parler, vu que tout commença par quelques pas discrets derrière Eve... et bientôt une présence, même si très bien masquée. Qu'elle se retourne ou pas, on finit par se jeter sur elle, et lui agripper les poignets, pour les lui ramener derrière le dos, sans grande douceur, et sans se soucier du pauvre parapluie qui arraché des mains d'Eve finit sa course sur le bitume... Des deux côtés de la rue, des hommes apparurent finalement, et s'approchèrent, complètant la future et peu engageante escorte de la jeune femme. Raffermissant sa prise sur elle, l'homme de main commença sans attendre à chercher cordes et autres ustensiles utiles à la séquestration, pour commencer à la ficeler, tout en lui expliquant clairement sa situation:

"Tu es partie un peu précipitemment, hier... Le patron aurait quelques questions à te poser, si tu vois-ce que je veux dire..."

En effet, un tel comportement paraîtrait un peu moins suspect aux yeux de Liadon. Trop de résistance de la part de la jeune femme risquaient au contraire de lui faire perdre encore un peu plus de crédibilité, à ses yeux. Quoi qu'il en soit, avec l'aide d'autres hommes si il le fallait, ou pas, l'homme de main finit de l'attacher, et de la baillonner, puis de lui faire faire un bref stage "épaule" avant de la refourguer sur une banquette arrière de voiture, et de commencer le court voyage jusqu'à la résidence Liadon. A destination, la porte s'ouvrit, un homme s'engagea dans le véhicule pour attrapper Eve, lui faire reprendre la délicate position dans laquelle elle avait passé le chemin entre rue et voiture quelques minutes auparavant, et l'emmener à l'intérieur du fatal bâtiment; gravir les échelons qui la mèneraient immanquablement à son destin...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2007 8:26 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Voilà. On pouvait bien tromper l'oreille distraite d'une rock star, mais pas celle du chef de la Cinquième Colonne. Elle faisait mine d'être décontractée, innattentive à ce qui l'entourait, certes...Mais ce n'était pas pour cela qu'elle l'était. Bien au contraire. Elle entendit immédiatement les pas discrets, sentit la présence...mais n'en montra rien. Elle ne se raidit pas, n'accelera pas, continuant de bavasser et de plaisanter avec son interlocutrice par téléphones interposés. Une conversation dont elle ne connaitrait jamais la fin...Bon. Maintenant, elle ne pouvait plus faire marche arrière. Les comptes avec Liadon allait être reglé, et pas plus tard que tout de suite. C'était le mieux à faire, cette histoire ne devait pas trop trainer. Ca ne serait pas une partie de plaisir, mais au moins ce serait fait...

Elle sentit le type se jeter sur elle, lui arrachant ainsi le parapluie qui alla s'echouer au sol, et son telephone qui quitta son champ de vision, avec un glapissement de surprise, mais en se laissant plutôt faire. Elle aurait pu lui en faire baver, mais si elle pouvait eviter de se faire cogner dès maintenant, ce ne serait pas un mal. D'autres types s'engageaient dans la ruelle. Beaucoup de monde pour une faible femme. Bon, une faible femme qui avait drogué leur patron, quoi. Elle se debattit tout de même faiblement, l'air soi-disant affolé.

"Qu'est ce que vous..."

Puis l'ecouter, et laisser son visage prendre un ton franchement cadaverique. Des questions, hein? Aha, si seulement...Tiens autre détail. Maintenant, elle était trempée jusqu'aux os. Le problème principal de l'arrachage de parapluie, quoi. Mais elle arreta de gigoter, pour se laisser ligoter l'air carrément plus morte que vive, éffrayée...Deux trois sanglots lui echappèrent alors qu'elle faisait un super désagréable voyage sur l'épaule du type, mais ça, elle commençait à être parfaitement habituée...Puis la banquette arrière. Elle se permit encore quelques sanglots etouffés sous son baillon. Au moins, elle était à l'abri de la pluie, mais c'était un peu tard. C'était sûrement à cause de la fièvre, mais elle tremblait, se sentait assez frigorifiée...et sa robe collait sur elle, trempée, comme une seconde peau, donnant ainsi un spectacle qu'elle aurait preferé eviter...

Sortie de voiture. Vu le court temps qui s'était ecoulé, elle était bien à la résidence Liadon principale. Tant mieux, c'est là qu'on la chercherait en premier, si quelque chose se passait vraiment mal. Si elle ne revenait pas parce qu'on l'avait flingué, par exemple. Douce pensée...Affichant toujours un air à mi-chemin entre le desespoir et la peur, elle se laissa coller encore sur l'épaule d'un type, pour rentrer dans la batisse. Voilà, les dés étaient jetés...Il fallait juste prier pour qu'elle soit assez convaincante.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2007 9:01 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Cétait donc l'heure pour Eve de répondre de ses actes. Bien vite, le salon qu'elle avait quitté précipitemment lui apparut, ainsi que son propriétaire, qui dès son arrivée se tourna vers la chanteuse, pour lui adresser un regard doublement noir, énervé, exasperé... il fallait dire qu'il les accumulait.

Et en effet, Liadon était loin d'être de bonne humeur... très loin, même. Après sa défaite cuisante de la veille, il avait pensé pouvoir se défouler sur Eve... mais non. Il n'en avait pas été ainsi, car il avait perdu connaissance en pleines réjouisssances. Si il n'avait pas bien compris ce qui lui était arrivé sur le coup, à son réveil et vu l'état dans lequel il se trouvait, il ne lui fallut pas bien longtemps à deviner ce qui était: on l'avait drogué. Plus exactement, Eve l'avait drogué, ayant du profiter de son innattention, due à la confiance qu'il lui portait. Ca semblait irréel, et pourtant... deux des nouvelles pièces de son "effectif personnel" avaient disparu, dans l'affaire. Deux objets ayant appartenu à Aleksiz, l'un devant lui être cher, et l'autre... qui aurait pu lui être très utile, si seulement il avait eu le temps de l'analyser. Et là, la chanteuse lui apparaissait sous un autre angle soudain... il se rappellait parfaitement de son récent enlèvement, justement commis par les libhe sûls, tiens tiens... quelle coincidence. Sans parler de ça, il était évident que le timing et les préparatifs étaient trop bons pour mettre ça sur le compte d'une simple amourette de passage. Eve collaborait visiblement avec la Cinquième Colonne, ce qui le décevait beaucoup, oui, vraiment... Il allait devoir changer son comportement en fonction. C'était dommage, non? Il montra d'une geste sec la canapé du doigt, et non moins sèchement donna l'ordre à ses hommes:

"Posez-la ici."

Ce qui fut très vite fait, même si on la jeta limite plus qu'on la posa, en réalité. Les joies du prisonnier... Liadon s'approcha sans attendre, laissant l'ombre d'un sourire inquiètant éclairer ses traits. On allait pouvoir mettre tout ça au clair, maintenant, sans attendre... et il allait pouvoir faire comprendre à Eve qu'on ne se moquait pas de lui impunément, aussi. Il se pencha sur elle, pour lui retirer vivement son baillon, puis attrapper son visage dans l'étau d'une main cruelle, qui au risque de lui faire mal appuya bien fort sur ses joues, fit pression de telle sorte à ce qu'elle soit obligée de s'avancer pour le regarder tout près, dans les yeux, et ce tandis qu'il donnaitla couleur:

"Alors? J'imagine que tu commences à être habituée à subir ce genre de traitements, n'est-ce pas? Tu vois de quoi je veux parler... En tous les cas, soyons clairs: depuis combien de temps collabores-tu avec ces terroristes pathétiques, exactement?"


Et de rester tel quel, sans relâcher la pression, continuant de la fixer, inquisiteur... Eve n'avait qu'à assumer les conséquences de ses actes stupides.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2007 7:34 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Retour au salon...Ca n'était pas trop etonnant. C'était même plutôt rassurant pour l'instant, selon elle...Cela ne laissait pas envisager une longue sequestration. Enfin, il pouvait à tout instant remedier à ça en l'enfermant dans un endroit obscur de sa maison, pour sûr...Elle sanglota encore un peu, histoire de se rendre plus crédible dans son état de frayeur. Après tout, elle n'était qu'une pauvre petite chanteuse sans défense, n'est ce pas? C'était ce que Liadon devait absolument croire...Sinon elle ne donnait pas cher de sa peau. Star, ou pas, s'il voulait la tuer, il le ferait. Et elle ne pouvait pas se permettre de mourir.

On la jetta quasiment sur le canapé, et elle le heurta avec un cri étranglé. Autant jouer à fond la pauvre fille, peut-être aurait-il un peu pitié d'elle...Puis elle alla se plaquer contre le dossier avec un couinement apeuré en voyant Liadon s'approcher d'elle...dangereusement. Il n'aimait pas perdre c'était bien connu, ni se faire humilier. Elle allait le payer très cher, d'autant plus parce qu'il le faisait confiance, et qu'elle l'avait trahi. Battu en beauté par une bonne femme...Il devait en pleurer de rage, secretement. Cette idée rejouissait Nathanaël. Pas Eve. Elle reprit son souffle, alors qu'il lui retirait le baillon, et couina encore alors qu'il saisissait ses joues dans sa main. Il lui faisait déjà mal putain...et c'était très loin d'être fini. Sous l'effet de la douleur, elle fut bien obligée de se decoller du dossier, pour voir son visage être rapproché du sien, et laisser ses yeux s'ecarquiller encore.

"Non..je ne vois pas de quoi...vous voulez parler..."

Elle n'allait pas avouer si facilement. Ce serait vraiment trop suspect. Trop facilement obtenu...elle allait lui mentir, au final pour sûr, mais il fallait qu'elle soit la plus crédible possible. Et plus elle attendrait, plus elle pleurerait et supplierait...Plus il y aurait de chance qu'il comprenne qu'on avait exercer une forte pression sur elle. Et avec un peu de chance...cela laverait en partie sa trahison. Après, elle avait des années pour regagner la confiance des commerciaux. Et elle y arriverait, sans l'ombre d'un doute...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2007 7:49 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Et elle sanglotait, et elle se prostrait, et elle couinait... Elle avait peur, n'est-ce pas? Eh bien c'était bien fait, et Liadon s'en réjouissait, tout autant qu'il ne comptait pas s'en arrêter là... oh que non. Si elle était dans cette situation, c'était sa faute à elle strictement, et elle n'avait plus qu'à l'assumer. Elle n'avait tout de même pas esperé s'en sortir sans problème après l'avoir drogué, et lui avoir volé des pièces d'importance, hm? Bien... elle allait devoir répondre et... Non? Elle niait?? Etait-elle folle, où désirait-elle vraiment se faire frapper? Les preuves étaient plus qu'accablantes, il était stupide de crier son innocence maintenant... Mais enfin. Liadon n'allait pas s'en plaindre, hein? Il avait doublement l'envie de se défouler, même si son excitation sexuelle n'était pour l'instant plus de mise... Il lâcha son visage, se redressa, et lui adressa un sourire... implicitement inquiètant, ce tandis qu'il lui répondait:

"Bien, bien... Tu ne vois pas, n'est-ce pas?"


Il leva soudain sa main... pour la lui abattre sur la joue en un claquement violent. Assez brute pour faire se tourner sa tête presque jusqu'à s'en démettre une vertèbre ou deux... Voilà. Et ce n'était que le commencement. Il se pencha à nouveau sur elle, pour insister, presque clairement agressif:

"Peut-être que ceci te remettra les idées en place...? La prochaine fois, ce ne sera pas moi qui te frapperai, mais ces charmants messieurs qui t'ont menée jusqu'à moi, alors ne nie pas, je réitère ma question: depuis combien de temps collabores-tu avec ces terroristes pathétiques, exactement?"


Il avait laissé son visage libre cette fois, mais ne la quitta pas du regard... Une chose se devait d'être claire: qu'elle le veuille ou non, elle cracherait le morceau, et ce intégralement.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2007 9:05 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Elle avait vraiment en baver. Elle ne s'était jamais leurrée, très loin de là. Elle savait qu'en se faisant délibérement enlever par Liadon, elle allait souffrir jusqu'à lâcher le morceau. Mais entre l'imaginer, et le vivre, il y avait tout de même un palier assez large. Elle continua à sangloter. Le mieux à faire, dans cette situation. Dès qu'il lâcha son visage, elle eut un bref mouvement de recul, et lui jeta un regard assez terrifié, alors qu'il se contentait de sourire d'une manière plutôt inquiétante. Bien sûr qu'elle niait, et bien sûr qu'il ne la croyait pas. Tout se passait exactement ainsi que cela devrait être. Même si ce n'était pas particulièrement sympathique non plus. Enfin, c'était un mal nécéssaire, Nathanaël en était parfaitement conscient. Puis ce n'était pas la première raclée qu'il allait prendre. La première d'Eve, si.

Elle eut à peine le temps de serrer les dents à voir sa main se lever que celle-ci s'abattit avec une violence rare sur sa joue, lui defaisant limite quelques vertebres alors que son visage suivait avec vitesse la trajectoire imprimée par le coup. Il ne faisait pas semblant dis donc. Il devait même avoir un très bon crochet...Elle se contenta de pousser un cri de douleur, et de rentrer sa tête dans ses épaules, en s'enfoncant encore dans le canapé. Et dire que ce n'était que le début...Mais encore une fois, c'était trop tôt. Elle ne pouvait pas lui dire la "verité" maintenant. Et qu'il la menace de la faire battre à mort par ses hommes de main n'y changeait franchement rien. Liadon ne savait pas à qui il avait affaire...Heureusement, d'ailleurs. Parce que s'il savait qu'il avait devant lui le chef de ces terroristes pathétiques, il lui ferait sûrement un arrêt cardiaque, et ce ne serait pas très beau à voir...Cette pensée lui remonta infimement le moral. Tout ça...ce n'était qu'une vaste fumisterie.

Détournant les yeux, pleurant, sanglotant encore, et cherchant apparemment à se liberer les mains, affolée, elle fit la seule chose qu'il lui restait à faire pour le moment: continuer à nier, supplier qu'on la laisse. Et pour ça, elle était plutôt très bonne actrice...

"Je vous en prie...laissez moi partir...Je...je n'ai rien fait..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2007 9:46 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Elle continuait de nier, et ce malgré la violence avec laquelle il venait de la frapper. A vrai dire, et d'un côté, cela surprenait un peu Liadon. Cela aurait été nettement plus simple pour Eve de tout dire maintenant, et de se repentir après... Elle n'y réchapperait de toutes façons pas, et cela qu'elle résiste ou non. En était-elle consciente, ou bien... une menace plus grande encore pesait-elle sur ses épaules? Il commençait, en fait, à l'envisager... Ca lui semblait nettement plus logique que tout autre chose qui plus est.

Il laissa échapper un soupir, et prenant un air blasé observa encore un instant Eve, avant de se détourner, et d'aller tranquillement ouvrir un tiroir... pour en retirer une boite de cigare, de se servir, d'allumer le bâton de tabac, puis de revenir... sans se pencher sur la chanteuse, cette fois cependant. Il prit une bouffée de tabac, la rejeta... ce avant de donner l'ordre à ses hommes de commencer, sur un ton des plus détachés. Eve aurait ce qu'elle avait voulu.

"Très bien... Dans ce cas messieurs, vous pouvez commencer. Mais ne la défigurez pas pour l'instant, je vous prie..."

Deux des hommes de mains se rapprochèrent donc d'Eve... L'un agrippa ses cheveux, pour la soulever par ces derniers, brutalement. L'autre s'approcha d'elle... et ferma le poing, carrément, pour le lui abattre violemment dans l'estomac. Bon certes il s'était retenu, car frapper Eve à pleine force aurait-été aussi inutile que rustre et stupide. Même si rustre, ça l'était déjà. Sourire aux lèvres, Liadon s'approcha de nouveau, et fit signe à l'homme qui tenait Eve par les cheveux de tirer encore vers le haut, de manière à ce que leurs deux visages soient à la même hauteur, et sans qu'il ait à se baisser. Il prit une nouvelle bouffée de tabac... et cette fois la lui recracha consciencieusement à la figure, avant de l'avertir encore une fois... Si elle ne voulait pas que cet avant goût de violence devienne réalité, il allait falloir qu'elle obtempère enfin... Sinon, eh bien ma foi, elle lui donnerait un peu de spectacle, et d'une façon un peu différente de l'habitude...

"Cela continuera jusqu'à ce que tu craches le morceau... Tu ne peux pas t'échapper, Eve, il va falloir passer aux avoeux..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2007 11:59 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Elle s'attendait d'un moment à l'autre à en prendre encore plein la figure. C'était plus qu'envisageable. En fait, c'était même la seule direction possible. Mais c'était son choix, alors elle allait assumer ses mensonges, tout simplement. Elle avait vraiment froid, en fait. Ses cheveux, sa robe, trempés, gouttaient encore le long de son corps. Ces mechants frissons n'arrangeaient rien à son état, et cette fois, c'était involontaire, mais quand même bienvenu. Tout ce qui pouvait la rendre plus démunie et pitoyable encore pourrait servir, cela accentuait son superbe jeu d'actrice tragique. Et elle continuait à pleurer, bien sûr. Sa joue lui faisait etonnement mal, parce qu'il n'y avait pas été de main morte. Elle restait recroquevillée, à sangloter.

Et...tiens, il s'eloignait? Toujours aussi soi-disant effrayée, ce qui n'était pas trop dur à simuler vu les circonstances, elle l'observa avancer vers un tiroir, craignant un instant serieusement qu'il en sorte un objet pour la torturer..., pour finalement tirer une boite de cigares. Bah oui pourquoi pas. C'était bien le moment de s'en fumer une...En fait, il devait sûrement penser que cela lui donnait l'air malin, et de maitriser la situation, selon le point de vue de Nathanaël. Ca aussi, ça lui remontait le moral. Sauf qu'il revint au point mort alors qu'il ordonna à ses hommes de commencer à la tabasser. Sans la defigurer. Gentille attention. Mais c'est toujours mieux de violer quelqu'un avec un sympathique visage, plutôt qu'une face en bouilli. Puis, il y avait le "pour l'instant", très rassurant...

Ses sanglots redoublèrent alors que les types s'approchaient d'elle, et elle poussa un glapissement lorsqu'un la souleva par les cheveux, et se retrouva difficilement debout sur ses pieds liés. L'autre fermait le poing...et lui enfonça dans le ventre, violemment. Elle aurait bien crié, si son souffle n'avait pas été pour le coup coupé, la forcant ainsi à hoqueter de douleur, et pleurer, encore, en gémissant. Elle était quand même très consciente du fait qu'il ne l'avait pas frappé à pleine puissance. L'avantage d'être une femme. Sinon, il l'aurait déjà mise k.o. Couinement encore, alors qu'on lui tirait de nouveau les cheveux et qu'elle se retrouvait le visage à quelques centimètres de celui de Liadon...et qu'il lui crache la fumée à la figure. Elle ferma un instant les yeux, et toussa. Saloperie. Il se croyait malin? Il allait en falloir vraiment plus que ça pour qu'il les obtienne, ses foutus infos.

"Mais...j'y suis pour rien...Je vous en supplie...Laissez-moi m'en aller..."

Un peu redondant, n'est ce pas? Il allait devoir s'en contenter encore de longues, longues minutes...Deux coups ne suffisaient pas à faire oublier à quel point la Cinquième Colonne était sensée l'avoir menacée...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2007 1:50 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ca devenait un peu exaspérant, d'un côté, il fallait l'avouer... Eve était franchement têtue, voire bornée, et de la voir jouer l'innocente avec un brio tel qu'on aurait presque pu la croire sincère commençait sincèrement à lui taper sur les nerfs. Mais ce n'était pas un problème, n'est-ce pas? Il allait bientôt pouvoir se défouler... par les yeux au minimum. Elle continuait donc de nier. Parfait, parfait... Pour toute réponse, il leva sa main encore libre, pour la lui abattre une nouvelle fois et toujours avec grande violence sur la joue. La même joue. Il se retourna, et commença sans attendre à s'éloigner d'elle, pour aller s'asseoir dans un fauteuil, face au spectacle fort... intéressant qu'il n'allait pas tarder d'avoir sous les yeux.

Ennuyé, presque las, il continua de fumer, avant de donner l'ordre à ses hommes, encore une fois, de continuer:

"Je vous donne le feu vert... Arrêtez vous lorsqu'elle parlera, pour le reste je vous laisse faire..."


Il appuya sa tête dans sa main, accoudé de façon relativement nonchalante, et attendit donc que les informations viennent d'elles-même. Sans attendre, les hommes de mains continuèrent donc leur charmant travail, soit celui de tabasser Eve jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse - ce qui reviendrait à retarder un peu le moment des aveux - ou qu'elle parle enfin. La main dans ses cheveux se fit plus dure, puis le second se remit à la frapper du poing, dans l'estomac, le diaphragme, les cotes... On vint faire pression sur ses mains, pour les tordre dans une position telle que les articulations, devenues douloureuses, risqueraient de lâcher si on appuyait ne serait-ce qu'un peu plus sur l'affaire puis... cela continua. Ils n'allaient pas s'arrêter, ainsi que Liadon l'avait prévu. Les coups continuaient de fuser, retenus mais déjà bien forts pour le corps frêle de la chanteuse, et l'on continua de la torturer sous ses yeux, et pour son plus grand plaisir... Voilà qui le vengeait pour l'humiliation de la veille. Il gardait aux lèvres un sourire méchant, voire un peu moqueur, et fixait Eve dans les yeux, la défiant de continuer à nier encore, malgré le traitement peu enviable qu'on lui infligeait.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2007 10:06 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ahaha. Elle l'enervait, c'était plus que visible. Mais c'était-il franchement attendu à ce qu'elle lui crâche le morceau comme ça, comme une fleur? S'il avait émis l'hypothèse peu probable qu'Eve soit de la Cinquième Colonne, il aurait dû se douter qu'elle aurait preferé mourir plutôt que de parler. Si elle collaborait avec eux de force...le schéma était le même. Elle ne pouvait rien dire, un point c'est tout...Ce n'était pas parce qu'il se la tapait en faisant d'elle l'objet de ses fantasmes qu'elle n'avait pas de caractère, hein, sans déconner...Le jour où on pourrait qualifier Eve de faible, moralement, n'était pas arrivé...Bon, sauf que là, elle chouinait, certes. Mais dans cette situation, il n'y avait pas grand chose à faire d'autre. Se comporter comme une forte tête aurait juste accredité qu'elle appartenait bien aux terroristes, et ce n'était pas du tout le but recherché.

Vlan, fit sa main en heurtant une nouvelle fois sa joue, la même joue. Cette fois, sa tête ne valdingua pas sur le côté, vu qu'un charmant messire lui aggripait les cheveux, aha. Bon elle avait vraiment mal là pour le coup, ce qu'elle exprima avec un cri bref qui mourut dans un sanglot. Purée. Il allait vraiment falloir qu'elle prenne rendez-vous chez un osteopathe après cette raclée si, histoire de se remettre quelques vertebres en place. Tiens, maintenant il allait s'asseoir. Bha pourquoi pas. Au moins ainsi il arreterait de lui cracher sa fumée à la figure, et ce n'était pas du luxe...Mais cela voulait surtout dire qu'il s'apprêtait à regarder quelque chose. Et Eve savait que de son côté, ce ne serait pas beau à voir. Pas du tout. Voilà, il leur donnait le feu vert. Ca allait être le moment d'être vraiment la plus courageuse possible.

Bref hoquet alors qu'on resserrait la main dans ses cheveux...et qu'on recommençait à la frapper, ventre, estomac, côtes...Le but numéro 1 dans l'affaire était de ne PAS perdre connaissance. Qui sait ce qu'ils pourraient lui faire une fois evanouie...Pas que se faire violer en étant inconsciente soit absolument hors de propos -c'était peut-être même déjà arrivé par le passé- mais disons que pour l'heure, perdre un doigt, ou se faire defigurer n'était pas ce qu'elle recherchait. Ensuite: ne PAS se faire briser une côte. Pour ça, elle n'avait qu'à prier, c'est tout. Elle n'avait franchement pas besoin de ça en ce moment. Bon, ensuite, il fallait se préoccuper de crier, d'avoir mal. Ca n'était pas trop dur à simuler. Pire, elle n'en avait pas besoin. Alors elle pleura, cria, supplia qu'on arrête à mesure qu'on la frappait, sanglota encore et encore à ses poignets tordus...

Puis, bon. Eve n'était pas connue pour être quelqu'un de surhumain. Là, elle avait tenu un paquet de temps sans lâcher le morceau tout de même...il allait être temps de songer à parler, bientôt. Elle ne pourrait de toutes les manières pas subir ça eternellement sans s'evanouir/se rompre un os, et les deux cas étaient plutôt carrément pas recommandables. Elle planta donc un regard absolument suppliant, desesperé, ruiné, dans celui de Liadon. Aha, il croyait approcher de la victoire...mon oeil.

"Stop, je vous en supplie...je vais...je vais..."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2007 10:45 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Liadon observa donc avec délectation le spectacle qui s'offrait à lui... Eve que l'on frappait, et qui réagissant en conséquence se mit à pleurer, crier, supplier... tout ce qu'il voulait voir, en fait. Ce sentiment de supériorité, quoi que bien connu, calmait un peu ses nerfs bien torturés ces derniers jours, avec toutes ces affaires qui semblaient vouloir s'entasser les unes sur les autres sans jamais se résoudre totalement. Mais celle-ci allait se résoudre d'ici peu, n'est-ce pas? Déjà Eve levait les yeux sur lui, et ce tandis qu'il continuait lui-même de l'y fixer, moqueur et triomphant. Stop? Bien, mais en quel honneur, hm? Ah... Stop car elle allait... elle allait... Elle allait quoi, exactement? Vicieux, souriant, il laissa le supplice durer une petite dizaine de secondes encore, ce avant qu'il ne se lève, et lève une main pour ordonner à ses hommes d'arrêter, ainsi qu'Eve venait de le demander.

"Cessez un instant, je vous prie."

Bref moment de battement. Il ne lâchait pas Eve des yeux, et s'approcha à nouveau d'elle, jusqu'à être à portée, et continuer de fumer tranquillement, ce avant de lui demander sur un ton distrait, presque benoit, narquois... Comme si tout ce qui se passait à l'instant était aussi anodin qu'une partie de ping pong jouée entre elle et lui:

"Eh bien, que vas-tu faire alors? Je t'écoute, mais si tu n'as rien de beau à me dire, je leur ordonne de recommencer, et cette fois en y allant un peu plus fort..."


Sourire, toujours... Elle n'avait pas le choix. Elle n'avait plus le choix... soti elle répondait, soit elle courait droit au massacre pur et simple. A elle de faire son choix.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2007 11:52 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Mais c'est qu'il faisait durer le plaisir, en plus. Vraiment charmant. C'était limite à se demander s'il n'avait pas été heureux à l'idée qu'elle refuse immédiatement de lui dire la verité. Le cas était tout à fait envisageable. Peut-être l'avait-il esperé pour avoir le delectable spectacle de sa frèle personne en train de se faire battre à mort...Ca changeait de d'habitude assurément, pour une fois qu'il ne la maltraitait pas sexuellement...Elle eut même la très légère crainte qu'il n'arrêtent pas ses hommes du tout. Dans ce cas-ci précisement elle n'avait plus que ses yeux pour pleurer, et l'espoir fou qu'on ne lui casserait rien...Mais non. Il se levait, tout de même, pour ne pas dire enfin, et leur ordonnait de cesser. Un instant. Aha...bon, à vrai dire, elle n'avait pas encore lâché explicitement qu'elle allait parler. Mais c'était absolument tout comme, quoi. Il devait bien s'en douter...

Son air victorieux et superieur amusait franchement Nathanaël, au fond. C'était son seul reconfort. Il pensait complètement maitriser la situation...alors qu'il était en réalité totalement manipulé. Ca n'était qu'un enorme canular pour satisfaire faussement son ego...Tiens, il voudrait bien voir sa tête, le jour où il découvrirait le pot aux roses...Quoique, en fait, non. Il valait mieux qu'il ne l'apprenne jamais. Nathanaël prevoyait de toutes les manières qu'il meurt, bien avant. Bref...à se taire, elle allait lui donner une bonne raison de recommencer, et en plus fort. Or il n'était pas tout à fait certain que ses côtes tiennent le choc. Et s'ils s'en prenaient à son visage, c'était franchement pire, alors autant ne pas lambiner. Elle fondit en larmes, définitivement, et cracha donc, enfin, le morceau, tant attendu.

"Je...ils m'ont forcé...je n'ai..pas eu le choix...Je suis tellement désolée..."

Une seule chose était vraie dans cette histoire. Elle n'avait vraiment pas eu le choix...et elle en payait le prix, maintenant quoi. Il ne restait qu'à prier d'être suffisemment crédible aux yeux de Liadon...sinon, tout était perdu, tout simplement.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2007 12:06 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ah!! Enfin! Ca y était! Exultation totale, tandis qu'Eve avouait enfin la vérité. Vérité qui ne l'étonnait guère, en fait, et qui expliquait ce pourquoi elle avait supporté de se faire battre si longuement, plutôt que d'avouer tout de suite, et avant que cela ne devienne plus dangereux pour elle que ça ne l'était déjà. Ils l'avaient donc forcée... Logique. Très logique même... Liadon, sans preuves concrètes, ne pourrait se permettre de ne pas garder quelque soupçons à l'égard de la chanteuse, mais enfin... Honnêtement, il la croyait. Le tout était maintenant de lui en faire dire un chouilla plus, voir si il pouvait tirer quelque chose d'intéressant de cette situation... D'autant qu'il avait fort envie qu'elle explicite, car après tout, de cette action de la Cinquième Colonne, c'était encore lui qui avait payé les frais. La fixant, content de lui, il attendit quelques secondes encore avant de donner le nouvel ordre, et qui devrait la soulager un peu:

"Lâchez-là."


Les hommes de main relâchèrent donc Eve, qui put retrouver l'appui nettement plus confortable du sofa, même si elle s'y était effondrée. Restant à sa place, et le regardant donc de haut, il continua de fumer, tout en réfléchissant aux questions qu'il allait maintenant lui poser... Il ne fallait surtout pas faire ça sur un coup de tête, sans quoi il risquait de se priver d'importantes informations:

"Bien. Admettons que je te croie: quand ont-ils pris contact avec toi? As-tu déjà eu à faire à eux de visu? Et aussi: t'ont-ils forcée à quoi que ce soit d'autres avant ce... malencontreux incident?"

Voilà, en résumé, le plus important. Elle avait intérêt à répondre, maintenant, car soumise au chantage ou pas, il ne lui ferait pas de cadeaux.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2007 12:23 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Bon. Elle avait lâché le morceau, là. Qu'est ce qu'il voulait de plus, qu'elle pousse la chansonnette? Pour sûr qu'il devait la croire, son excuse était des plus crédibles. Il n'y avait même pas vraiment d'autre solution pour expliquer pourquoi elle avait agi ainsi. Elle continuait de chouiner, de sangloter...et il faisait durer le plaisir, encore un peu. Bah, il avait l'air content de lui, c'était l'important. S'il pensait qu'il avait désormais obtenu la victoire...il se fourrait le doigt dans l'oeil. Tu es juste victime d'une grosse blague plus grande que toi coco, et quand tu t'en rendras compte...Hm, non. Il ne valait mieux pas. ENFIN, il ordonnait qu'on la lâche. Elle s'effondra dans le sofa sans autre forme de procès, car de toutes les manières, c'étaient les gus qui la tenaient debout, et sûrement pas elle avec ses pieds liés. Après la rouste qu'elle venait de prendre, encore moins que jamais. Ce canapé ne lui avait jamais semblé aussi confortable que maintenant, et elle n'allait pas s'en plaindre...

Même si cela permettait à cet ignoble enfoiré de la regarder de haut. Bon, il pouvait se le permettre, il pensait avoir gagné, autant ne pas le contrarier...Ce qui était un chouilla plus ennuyeux, c'était qu'il avait d'autres questions à poser. Bah tiens. Mais ce n'était pas un problème. Nathanaël était le roi des bobards, et Eve une comedienne cheveronnée. Il n'allait y voir que du feu...et d'avance, elle s'en delectait. Les yeux baissés, honteuse, la voix entrecoupée de sanglots, elle entreprit donc de répondre...

"Après...après mon enlèvement...Ca a commencé par un coup de fil anonyme, avec une voix modifiée...puis ils laissaient des mots à mon appartement...bougeaient des objets...Ils m'ont menacé, mes musiciens,...Je...je ne les ai jamais vu...Hier matin ils m'ont appelé encore...et...ils ont demandé que j'aille chez vous...Ils avaient introduit chez moi...ce que j'ai mis dans le verre...ils ne voulaient que la photo...et le telephone...J'ai posé ça chez moi...et quand je suis revenue,..les objets n'y étaient plus...Je suis..je suis tellement désolée..."

Bon, bah. C'était plutôt crédible, non? Pour l'heure, elle n'avait rien de mieux en stock...et elle était bien placée pour savoir que c'était effectivement plutôt ainsi que la Cinquième Colonne avait l'habitude de faire du chantage aux gens...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Quartier résidentiel Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com