Navigation :: Chimea
FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs :: S'enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

[CJ]Nouvelle ère (2)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Centre politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 12:48 pm 
Sujet du message: Nouvelle ère (2)
Répondre en citant

[Quelques minutes après la fin de "Mission corsée"]

Et ça continue...A cet instant, Nathanaël ne désirait qu'une chose: être quelqu'un d'autre. Comme la vie du Chiméen moyen lui paraissait douce et simple, comparée à la sienne...Mais il avait fait ses choix il y a déjà fort longtemps. Il aurait pu retomber dans l'anonymat à la mort de sa famille, rester rangé, sans rien demander à personne...Mais non, il avait choisi de se battre, de tout prendre sur ses épaules, de changer le monde, parce qu'il s'en sentait capable...Pour l'heure, ce n'était plus le cas. Il se demandait même s'il n'avait pas fait une erreur, après tant d'années de succès pourtant, à avoir crée tout ceci...Parce qu'il avait été très près de tout plonger dans le néant, à cause d'un amour invraisemblable pour une personne qui le considerait comme un véritable enfoiré. Et la menaçe n'était pas encore passée...Il avait contrecarré les problèmes, mais ils n'étaient pour autant pas résolus. Très loin de là. Eve serait recherchée par la clique de Liadon les jours prochains. Et Adriel...lorsqu'il se reveillerait, il lui en voudrait toujours. C'était plutôt normal, en soit. Il esperait juste...qu'à force, il parviendrait à lui pardonner.

Ce comportement impulsif était une erreur, il s'en rendait bien compte, mais pour l'heure...C'était tout ce qu'il lui restait, avant de flancher. Incapable désormais d'être calme, posé, souriant...Son état était déjà assez lamentable avant d'aller recuperer la photo, mais après un passage de Liadon entre ses cuisses, et une violente dispute avec Adriel...il se demandait comment il tenait encore debout. Un véritable miracle, assurément. Il était epuisé, ereinté, et c'était des plus visibles sur son visage. S'il ne dormait pas bientôt, n'expulsait pas tout ça...à la moindre difficulté, il échouerait. Mais pour le moment il ne pouvait pas se permettre de se reposer. Il avait promi à Aleksiz son bien, il allait donc le lui rapporter. Et il irait au QG des Libhe Sûl avec lui pour qu'il...passe la main. Cela aussi allait être éreintant, donner des explications à chacun...Mais après, se serait fini, terminé. Il pourrait s'accorder un peu de sommeil, puis aiderait Aleksiz, autant que possible, du moins il l'esperait, à remonter la pente...

Enfin arrivé à destination, il cogna doucement sur le battant, puis ouvrit la porte du bureau où était couché Aleksiz...Pour se rendre bien vite compte que non seulement il ne dormait pas, mais qu'en plus, cela n'allait pas mieux. Bref soupir de sa part...avant qu'il ne rentre dans la pièce et referme avec lui, et s'efforçe de prendre un air plus confiant, rassurant, malgré le poids de la fatigue et des problèmes qui pesait lourdement sur ses épaules. Affichant un demi-sourire, et s'approchant, il tendit à Aleksiz les deux objets lui appartenant: photographie, et...telephone portable. Il pouvait bien rester entre les mains de son proprietaire, du moment qu'il n'était pas dans celles des commerciaux...

"Tiens voilà, je l'aies. Ton téléphone aussi."
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 1:21 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il n'avait pas réussi à dormir... Non, impossible. Et il n'avait pas non plus réussi à laisser son esprit partir ailleurs, se libérer un peu des poids qui le traînaient à terre, et même plus bas que terre... Combien de temps avait passé ainsi, tandis qu'il reposait lourdement sur le lit qu'on lui avait attribué, n'ayant plus la force de rien? Une heure? Plus? Moins? Il ne savait pas exactement... et il s'en foutait. Rien n'avait plus d'importance maintenant... si ce n'est les quelques détails qui lui restaient à règler. Il ne voyait pas comment cela aurait pu aller moins bien en fait, et il n'osait pas même songer à l'avenir... Sans doute n'y serait-il pas arrivé. Mains retombant mollement sur le front, jambes à moitié pliées, il se contentait d'observer vaguement le plafond... vue sans intérêt, mais bon. Il allait bien qu'il pose ses yeux quelque part, et il n'avait plus envie de les fermer.

Au bout d'un temps, on toqua la porte, avant de l'ouvrir... Lent à la détente sur le coup, au bout de quelques secondes il tourna la tête en direction de l'entrée, pour constater que la personne qui y était entrée... n'était autre que Nathan, de retour. Ca allait bientôt être l'heure d'y aller. Aleksiz, un peu plus calme qu'auparavant malgré tout, constata que son vis-à-vis semblait ne pas au meilleur de sa forme, lui non plus, ce qui s'expliquait assez facilement en fait sâchant la nuit qu'il avait du lui faire passer. Il n'arrivait pas à avoir l'air autre que sombre, et ce malgré les efforts que faisait Nathan pour paraître sympathique avec lui. Sympathique avec lui...? En comptant l'étreinte à laquelle il avait eu droit au réveil, il devait vraiment faire pitié... mais dieu savait qu'à cet instant, il s'en foutait. Il posa les yeux sur les deux objets qu'il lui tendait... la photo, et son téléphone portable. La Cinquième Colonne avait été rapide, mais Aleksiz n'avait même pas le courage de se demander comment ils avaient fait. Toujours aussi éteint il se contenta d'observer sans bouger durant deux petites secondes... puis se décida à se redresser. De toutes façons, il lui fallait le faire; il devait aller au QG... Il n'empêchait qu'il n'était pas très motivé. Dans une expiration lasse il s'appuya sur ses mains, et parvint à revenir à une position assise, avant de tendre ses deux mains et d'attrapper dans ces dernières ce qui lui revenait.

"Merci..."

Il mit machinalement son portable dans sa poche puis... ses yeux effleurèrent la photo. Il n'en fallut pas plus pour qu'ils soient happés, et y reviennent donc plus insistants. Rivëndal et lui-même, juste avant d'être séparés par le malheur... A un autre moment, cette vision eut pu lui sembler réconfortante, là, c'était tout le contraire. Il accusa le coup, tandis qu'une déchirure de plus se rajoutait à sa blessure béante, et qu'il ne pensait pas savoir jamais recoudre. Douleur dans ses prunelles... et vivement, il détourna les yeux, avant de poser le cliché d'un geste sec, à l'envers, sur le bureau à proximité. Il ne pouvait tout simplement pas garder cette photo sur lui... Ca faisait trop mal, et il ne s'en sentait pas le droit. Un peu plus, et il aurait pu avoir envie de la déchirer. Ce temps était définitivement fini... son frère et lui ne seraient jamais plus aussi proches. D'ailleurs, ils ne seraient sans doute plus rien du tout que deux personnes s'étant vaguement connues par le passé, et ne pouvant tout simplement pas se supporter. Il ne fallait pas se leurrer... Comment cela aurait-il pu en être autrement? Ca le désespérait... Essayant d'oublier ce problème soudain de retour à la surface des ruines de son coeur blessé, il se réinteressa à Nathan, fébrilement. Il fit un effort... et sortit les pieds du lit, prêt à se relever, malgré sa voix encore sourde... et qui sans doute le resterait longtemps:

"Est-ce qu'on peut y aller?"

Il espérait qu'il y aurait quelque part des chaussures à sa taille, ainsi que quelque chose qui ressemblait à un manteau, car il se voyait mal aller jusqu'au QG dans sa tenue actuelle et sous l'orage... mais bon. Ca n'en était pas moins que le dernier de ses soucis.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 6:36 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

C'était un nouveau poids sur les épaules de Nathanaël, un nouvel echec dans cette journée pourrie. S'il avait fait tout ça, c'était dans l'espoir qu'Aleksiz se sente un peu mieux. Il n'avait voulu que lui remonter le moral...et recuperer le téléphone, bien sûr. Mais son acte inconsideré avait aussi été poussé par le désir de lui faire plaisir. Donc il avait été chez Liadon, quasiment violé, s'était fâché avec Adriel...Mais tout cela n'avait servi à rien. Pire encore: avait eu l'effet inverse. Ce dont Nathanaël se rendit compte, lorsque l'etincelle de douleur passa dans les yeux d'Aleksiz. Il lui sembla un instant que le sol s'effondrait sous lui, et le desespoir revint, plus fort. Quelle erreur avait-il fait encore, cette fois? Que pouvait-il faire de plus? Il avait mis en danger toute l'organisation, Eve, s'était battu avec son meilleur ami...pour qu'au final, cela n'arrange rien, bien au contraire.

Le coeur gros, il suivit son geste pour deposer le cliché sur le bureau. Il ne comprenait pas pourquoi cela lui faisait tant de mal, alors qu'il l'avait lui-même désiré...Il n'avait pas voulu ça, vraiment. Sa seule motivation avait été son bien-être, et on était loin du résultat. Sacrifice à Liadon inutile, donc...Cela le rendait malade, mais il n'en souffla mot, n'en montra rien. Celui qui avait de quoi être anéanti dans l'histoire, c'était Aleksiz, pas lui. Au contraire...il payait pour les problèmes qu'il lui avait causé. Ca devait être son châtiment pour avoir ruiner sa vie, en compensation, la sienne s'effritait petit à petit sous ses éfforts futiles...Mais il n'allait pas abandonner, c'était hors de question. Pas après tout ce qu'il avait déjà donné. Il allait tenir, parce que c'était ce qu'on attendait de lui. Et il allait se rendre de nouveau honorable aux yeux d'Adriel. Sa décision étant prise, et trouvant une nouvelle chose à laquelle se raccrocher, il regarda le jeune homme tirer ses pieds du lit, et approuva d'un signe de la tête.

"Oui. Une seconde."

Bref sourire fugace encore, et manquant cruellement de sincerité, alors qu'il allait entrouvrir la porte, passait la tête, et demandait à voix basses qu'on lui ammene...une paire de chaussure, un manteau, un parapluie. Pas besoin de demander sa pointure à Aleksiz, après quinze jours passés auprès de lui sous la forme d'Eve, il connaissait au moins ça...Recuperant le tout, il revint dans la pièce, et se baissant, posa les chaussures devant lui, puis la veste sur le lit, avant de se redresser, et de s'écarter. Prendre l'air lui ferait du bien, ainsi qu'à Aleksiz. Et après être passé au QG...enfin, il pourrait se permettre de prendre un minimum de repos.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 7:07 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Aleksiz attendit bien sagement comme on le lui demandait, gardant son regard mort tourné sur Nathan... Que faire d'autre? Strictement rien, et encore moins dans ses dispositions... Il n'était franchement plus en état d'analyser quoi que ce soit. Bref. Nathan rvint vers lui pour poser à ses pieds une paire de chaussures, et à côté de lui un manteau. Chouette... c'était au moins ça qui n'irait pas de travers, quoi. Il grommela un nouveau remerciement peu réjoui, puis se baissa jusqu'à atteindre les chaussures, les enfiler... Elles étaient à sa taille. Aleksiz n'eut même pas la présence d'esprit de se demander où Nathan avait pu obtenir sa pointure, pour être si justement tombé... Il se redressa, trouva la force de se relever tout en agrippant le manteau qu'il enfila, et commença à fermer, laissant ses yeux tomber au sol, à ses pieds. Vu la tête de déterré qu'il devait tirer, les sûls allaient sans doute s'inquièter... Mais qu'importaient, ils comprendraient vite quoi lorsqu' Aleksiz leur expliquerait.

Fin prêt, il alla sans attendre rejoindre Nathan, lui adressant un bref regard histoire de lui faire comprendre que de son côté, tout était bon. Il enfonça dors et déjà ses mains dans ses poches et commença à avancer, en vue de quitter l'immeuble... avant de s'arrêter subitement, de relever la tête. En fait non... tout n'était pas bon, là. Une étrange sensation de manque venait de le gagner, manque que son expression reflétait d'ailleurs, à travers ses pans de morbidité. Il regarda une nouvelle fois Nathan... Il ne pouvait pas sortir dehors... non vraiment ça aurait été le pompon. Vraiment là il aurait fini de se sentir aliené. Il ne pouvait pas sortir sans arme, c'était tout simplement impossible.

"Est-ce que je pourrais avoir un flingue?"

Depuis toutes ces années, jamais une seule fois il n'était sorti sans porter au minimum un revolver sur lui... Changer cette habitude maintenant l'aurait fait se sentir détestablement faible, vulnérable... et de ça, aujourd'hui plus que n'importe quand, il ne voulait pas.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 8:19 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Voir Aleksiz comme cela...Franchement, ça lui déchirait le coeur. Il se sentait à des centaines de kilomètres de lui maintenant, très loin de son univers...et il avait beau courir, faire des efforts, il n'arrivait pas à l'atteindre. Il se contentait de se demener vainement, et cela le plongeait dans un desespoir plus profond encore...Etrangement...les jours qu'il avait passés avec lui, en tant qu'Eve, se faisait plus nets à son esprit encore. Leurs petites incartades du début, puis bien vite, tout ce qu'ils avaient partagé, une certaine complicité, de la tendresse, un peu d'amour même...Tout ça n'existait plus. Du moins, aux yeux d'Aleksiz. Est ce que voir Eve lui ferait du bien? Nathanaël n'en savait rien...Mais il y reflechirait. S'il pouvait se sentir mieux dans les bras de la chanteuse, rien qu'un peu, il s'efforcerait de trouver une raison à sa présence au QG, autant que possible.

Mais ils avaient autre chose à faire pour l'instant...quitter l'immeuble. Aller voir les Libhe Sûl. Ca n'allait pas être une partie de plaisir...ni pour l'un, ni pour l'autre. Lui tenant la porte, il laissa Aleksiz passer...Avant de voir que quelque chose n'allait pas. Son coeur se serra douloureusement, alors que la crainte reprenait le dessus. Quoi encore? Quel nouveau mal l'accablait, soudainement? Mais...c'était avec soulagement qu'il entendit sa demande. Une arme. Il voulait juste une arme. Nathanaël aurait dû s'en douter...Pour un chef de gang, un bon revolver était absolument primordial à chacune de ses sorties. Lui-même ne sortait quasiment jamais sans avoir de quoi se défendre...Et puis, bon. Il ne semblait pas avoir une quelconque pulsion suicidaire alors...il ne risquait rien à l'equiper, du moment qu'il gardait un oeil sur lui...Le garçon opina donc de la tête, avant d'aller chercher un de ses négatifs, dans son holster d'épaule, sous sa veste, et lui tendre par la crosse.

"Tiens..."

Et, sans plus attendre, il prit les devants, l'ascenseur, pour arriver à la porte de l'immeubler...ou dehors, il tombait toujours des trombes d'eau. Soupirant, de guerre lasse, il s'avança, déplia le parapluie...et le tendit à Aleksiz, sans un mot, juste un vague sourire collé aux lèvres...Lui n'en avait pas besoin. Prendre la pluie lui ferait du bien au contraire, et parviendrait peut-être à le laver de tous ses maux, ses problèmes. On peut toujours rêver...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rivëndal
Escroc


Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 193

Phénotype: Diyn
Points: 455

MessagePosté le: Sam Juin 09, 2007 4:50 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Il s'était levé. Bien sur qu'il s'était levé! Comment aurait-il pu en être autrement, franchement? La personne capable de forcer Rivëndal à rester coucher au fond d'un lit, blessé ou non, n'était pas encore née. Et elle n'existerait sûrement jamais. On ne brisait pas si facilement un Në'Minre, ou pas lui, en tous les cas...Le garçon était de fort méchante humeur...Et il y avait de quoi l'être, ça, pas de doute. Il aurait dû être content d'être en vie, hein? Et bah c'était raté, complètement, parce que la nouvelle vie qui apparaissait devant lui, lui paraissait franchement pourri. Plus rien ne serait comme avant désormais...Pas que reprendre sa véritable identité l'ennuie réellement mais...Fini les arnaques, les escroqueries. Fini l'anonymat...Et même s'il avait retrouvé Aleksiz...Ils étaient désormais fâchés. Enfin. Rivëndal était faché contre son frère, plutôt! Et dire que quand il était passé dans sa chambre, il ne lui avait pas dit ses quatre verités...Maintenant, il se sentait assez en forme pour le faire! Il allait secouer les puces d'Aleksiz, lui faire comprendre sa douleur, et à quel point il avait trouvé son comportement detestable...

Sauf que voilà. Il était barré. Avec un type qui s'appelait Nathan apparemment, chez les Libhe Sûl...Il s'était vite remis, hein...De guerre lasse, Rivëndal avait squatté le lit provisoire de son frère, pour soulager ses côtes douloureuses...Puis il avait vu la photo sur le bureau. Et étrangement, s'en était saisi pour la regarder, ayant ainsi tout le loisir de se rendre compte que...c'était une photo de lui, et de son frère. Les larmes lui montèrent soudainement aux yeux, inexplicablement...Cette époque avait vraiment existé. Ca n'était pas un rêve, ils avaient vraiment été si complices...et maintenant pourtant, il ne restait rien de cela, juste quelques lambeaux, de l'amertume...Sa vie était vraiment pourrie, ouais...Bon, et bien, c'était trop dommage que ce cliché moisisse sur ce meuble. Si Aleksiz n'en voulait pas...lui, il allait en prendre soin, ce qu'il conclut en le fourrant dans sa poche, avec un soin certain.

Et puis...Lui non plus n'allait pas moisir ici. Aleksiz était ici, il vivait sa vie, tant mieux hein...Lui ne devait rien à la Cinquième Colonne. C'était pas l'aîné, il ne les connaissait pas, n'avait rien avoir avec eux...donc, sans plus attendre, il partit en quête d'une paire de chaussures, d'un manteau...et se fit la malle, sans rien demander à personne, quoi qu'on ait bien essayé de l'en empecher, mais comme il avait menacé de buter quiconque se mettant entre lui et l'ascenseur...il se retrouvait bien vite dehors sous la pluie, plus enervé, plus deprimé encore, et plus douloureux, pour reprendre le chemin de son appartement...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Nathanaël
Rock Star


Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 407

Phénotype: Abyn
Points: 1465

MessagePosté le: Sam Juin 09, 2007 5:12 pm 
Sujet du message:
Répondre en citant

Ils étaient revenus. La route lui avait semblé très courte, et Aleksiz très leger entre ses bras. Il fallait dire que Nathanaël était pour l'heure bien au dessus de ce genre de consideration...Il ne sentait plus la pluie, plus le froid mordant qui l'assaillait alors qu'il était plus trempé que jamais, non...Il ne ressentait que la colère. Le besoin cruel de se venger...Et le désir de proteger Aleksiz maintenant, à tout prix. Ils allaient tous crever pour s'en être prit à lui, qu'ils n'en doutent pas...Même si le garçon ne devait jamais se remettre du malheur qui s'abattait sur lui, il serait vengé. Nathanaël l'avait juré.

Rentrés au QG...tout le monde avait fait montre d'une inquietude absolument agaçante...Il y avait sûrement de quoi, devant leurs airs, à tous les deux. Aleksiz prostré sans bouger, le regard vide, entre ses bras...et lui ne flamboyant plus que d'une haine glaciale...Il annonça d'une voix étrangement plate le sort qui avait été reservé aux Sûl, et quiconque voulut montrer son soutien...Il le rembarra. Quel interet que ces vaines paroles? On lui annonça que Rivëndal était parti, que personne n'avait pu le retenir, mais ça aussi il s'en fichait. Il ordonna qu'on le mette sous surveillance, après, le cadet des Në'Minre pouvait bien faire ce que bon lui semblait...c'était le moindre de ses soucis.

Ne laissant son chemin être entravé par quiconque, il penetra dans la chambre d'Aleksiz, et ne remarqua même pas que la photo ne s'y trouvait plus. Ca aussi maintenant, c'était accessoire...Pour l'instant plus grand chose ne comptait à ses yeux...Il posa pourtant son paquet avec une infinie délicatesse sur le lit, et rabattant la couverture, alla correctement caler l'oreiller contre sa tête. Aleksiz...C'était vraiment trop injuste, trop cruel. Tout ce qu'il lui arrivait...Il n'était plus nécéssaire de dispenser maintenant un reconfort qui sonnerait creux et n'atteindrait que du vide...Nathanaël n'en était même plus capable. La seule chose qu'il désirait maintenant...C'était du sang. Beaucoup de sang. Avec une douceur presque surprenante, il passa sa main sous le menton d'Aleksiz pour tourner son visage au regard mort vers lui...Mais peu importait qu'il ne voit même pas. Il entendait, c'était bien le plus important.

"Je te jure...Qu'ils vont tous le payer très cher."

Sans rien ajouter, il se pencha, déposa ses lèvres sur son front, brièvement...Puis, sans plus de ceremonie, sortit. Il avait des plans à mettre en marche maintenant, s'en était fini de Nathan pour la journée...Ne restait qu'un Nathanaël étincelant de fureur dont l'unique motivation allait maintenant être de tout faire flamber...
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aleksiz
Ex-chef de gang / MJ


Inscrit le: 27 Sep 2006
Messages: 870

Phénotype: Irazyn
Points: 1915

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2007 8:33 am 
Sujet du message:
Répondre en citant

Combien de temps passa avant que le QG de la Cinquième Colonne ne soit rejoint? Aleksiz n'en avait pas la moindre idée, il n'en avait plus la notion, et surtout, il s'en fichait comme de l'an 40... Ressassant son malheur, désincarné, il se laissa porter mollement, et ne prit même pas garde à tous ces gens autour d'eux quand ils rentrèrent... En temps normal, cette inquiètude hypocrite aurait du l'énerver, sâchant la seule raison pour laquelle tous ces gens s'intéressaient à lui, et sâchant qu'il avait tendance à détester qu'on le prenne en pitié, à quelques rares moments près... Là c'était comme si ils n'existaient pas. Lui même n'existait plus, n'était plus qu'un corps, et qu'un esprit brisé, voguant dans sa boite crânienne par morceaux, dans l'irréel espoir de se raccrocher à quelque chose de concret.

Nathan le ramena jusqu'à son lit, où il se laissa retomber, immobile, yeux ouverts encore... Il se laissa faire, même si tout ce confort qu'on lui donnait n'avait pour lui aucune importance. Ici, ou dehors par terre et sous la pluie... quelle importance? Peu à peu, il se rendait compte qu'il aurait peut-être même préferé qu'on le laisse à la rue, pour qu'il y trouve la mort, enfin... La fin de tout ça. Au moins, il aurait été dans son élément pour une dernière fois. Il ne méritait que de crever... et de toutes façons, cette terre n'avait visiblement plus rien à lui offrir, si ce n'est que plus de souffrances à chaque seconde, chaque minute passant.

Il sentit une main contre son menton, plus douce qu'il ne l'aurait imaginé mais... il n'était pas en état d'être surpris, ni de comprendre quoi que ce soit. Bientôt ses yeux furent plongés dans ceux de Nathan, quoi qu'il ne le vit ni l'entendit qu'à travers ce brouillard persistant que lui imposait son esprit. Ils allaient tous le payer très cher disait-il... Mais qu'importait maintenant... Aleksiz n'avait plus la volonté d'avoir de la rancune, de vouloir faire payer. Il voulait juste oublier toutes ces conneries, ce monde, sa putain de vie qui n'avait plus aucun sens... Il était las. Las et douloureux. Et seul. Et coupable, toujours. Aucune réaction donc... ou peut-être sembla-t-il soudain encore plus effondré, désesperé... Pour lui, il n'y avait plus de bataille. Juste une guerre perdue ou presque depuis longtemps, et qui à ses yeux venait d'être achevée pour de bon. Toujours aussi peu surpris il laissa les lèvres de Nathan se poser sur son front... ce n'était là que futiles considérations, insolites, ou pas. Sa tête retomba tandis qu'il le lâchait et... et rien. Il le laissa partir, ne s'en sentant pas plus mal d'être seul, puisque seul, il se sentait l'être même lorsque compagnie physique il avait. Ce jour, il ne s'endormit même pas, la douleur le maintenant éveillé malgré son état de fatigue alarmant. Il resta couché sans bouger, sans montrer quelconque signe de vie... La nourriture qu'on pouvait lui apporter, il ne bougeait pas d'un pouce pour l'atteindre... et quand on tentait de la lui donner, il la refusait. Il n'avait pas faim, et se laisser déperir ne lui posait aucun problème, au contraire même... son salut n'en viendrait que plus vite.
_________________


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chimea Index du Forum -> Rp: Enezis -> Centre politique Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com